Parcourez notre guide en déroulant notre menu

  •   Garde d'enfants : les modes et solutions
    •   Le baby sitting
      • Déclarer sa baby sitter
      • Le contrat de la babysitter
      • Garder ses enfants pendant les vacances
      • Babysitting pour le soir
      • Une babysitter pour le réveillon
      • Une babysitter pour un mariage
      •   Trouver une babysitter
        • Choisir un babysitter étranger
        • Un étudiant comme babysitter
        • Choisir un homme baby sitter
      • Le coût d'une babysitter
      • Devenir baby sitter
    •   La nounou à domicile
      • Trouver une nounou
      •   Le contrat d'une nounou
        •   Gérer la fin de contrat de la nounou
          • Gérer la rupture de contrat de la nounou
          • La rupture conventionnelle avec la nounou
      • Devenir nourrice agréée
      •   La garde périscolaire
        • La garde du mercredi ou du samedi
        • Gérer les vacances scolaires
        • La nounou de nuit
      • Rémunération d’une nounou
Illustration de l'article Faire garder ses enfants pendant les vacances scolaires

Il faut bien le reconnaître, partir en vacances avec des enfants n’est pas de tout repos. Souvent ils se lèvent tôt, refusent régulièrement d’aller se coucher et exigent de vous de multiples activités sportives et ludiques, tout au long de la journée.

Vous avez bien pensé les confier à leurs grands-parents, mais ces derniers s’en occupent déjà à votre retour, tandis que le centre de loisirs les accueille pour quelques semaines avant que vous-même, ne soyez en congé.

C’est ainsi qu’une autre idée s’est peu à peu imposée à vous. Et si vous emmeniez une baby sitter en vacances cette année ? Sous réserve de respecter quelques règles simples d’un côté comme de l’autre, il se pourrait que cette astuce soit le gage de véritables vacances, enfin reposantes.

S’occuper des enfants en dehors des congés pendant l’été

Chaque année, la question est récurrente même pour les familles rompues à l’exercice. Grandes vacances scolaires de deux mois pour les enfants et congés annuels d’en moyenne trois semaines pour les parents s’opposent, durant lesquels il faut trouver une solution de garde, spécialement pour les plus jeunes.

Garde collective

Faire garder son enfant par une structure adaptée, offre avant tout l’avantage d’un planning bien structuré et d’un lieu sûr aux activités variées. Il est cependant nécessaire d’anticiper au moment de la réservation et de pouvoir se satisfaire d’horaires de garde classiques, souvent comprises entre 8 h et 18 h.

Crèche

Crèches municipales et crèches d’entreprises sont des endroits adaptés pour faire découvrir à votre bébé ou à votre jeune enfant jusqu’à 3 ans, la collectivité.

Avec un fonctionnement à la demi-journée ou à la journée, les crèches veillent aussi bien au repos des enfants qu’à leur éveil, à travers de nombreuses activités ludiques et artistiques, ainsi que des sorties organisées spécialement durant les grandes vacances scolaires.

Pour trouver la crèche la plus proche de chez vous à Paris ou à Lyon, renseignez-vous auprès de votre caisse d’allocations familiales (CAF). L’organisme vous communiquera également le quotient familial de votre foyer, utilisé pour calculer le coût de la crèche en fonction de vos revenus.

Centre de loisirs

Le centre de loisirs ou centre aéré, accueille les enfants dès 3 ans et jusqu’à 12 ans en moyenne pour la journée et parfois pour le repas. Sur place, les jeunes sont entourés d’animateurs compétents, généralement diplômés du BAFA ou d’autres certificats d’aptitude à la petite enfance ou à l’animation.

Pour réserver une place à votre enfant, pensez à retirer assez tôt un dossier d’inscription à compléter (nom, prénom, date de naissance, adresse, vaccins, allergie, traitement médical…).

Là encore le coût journalier est calculé en fonction du quotient familial établi par la CAF. Ce mode de facturation fait du centre de loisirs, un système de garde relativement peu onéreux, surtout pour plusieurs semaines.

Colonies de vacances

Les colonies de vacances représentent une alternative supplémentairement pour les parents qui cherchent à faire garder leurs enfants en dehors des périodes d’école. Organisées pour une, deux, trois ou même quatre semaines en France ou à l’étranger, à la mer ou à la montagne, elles concernent plutôt les jeunes adolescents.

Des organismes spécialisés et certifiés proposent ainsi des vacances sportives ou culturelles pour découvrir ou approfondir sa passion d’un sport ou d’une langue étrangère. Il existe également des colonies spécialement adaptées pour l’accueil des enfants handicapés.

À noter pour tous ces modes de garde, que des aides financières peuvent être obtenues auprès de la CAF, du service social de la mairie, des comités d’entreprises ou du conseil général de chaque département.

Garde individuelle

Parce que vous préférez avoir recours à une personne de confiance ou parce que vos horaires de travail sont décalés, plusieurs solutions de baby-sitting et de garde individuelle peuvent vous aider.

Grands-parents

Ils sont le premier recours des parents qui travaillent en été. La plupart des grands-parents s’occupent volontiers leurs petits-enfants, quel que soit le moment de l’année. Ils ont l’avantage d’être souples au niveau des horaires, de préparer les repas et de garder les enfants même la nuit. De plus, ils occupent le job de nounou gratuitement et sont une source d’apprentissage infinie pour les plus jeunes.

Cependant, leur aide reste conditionnée à leur emploi du temps personnel, à leur état de santé et de fatigue et à une durée plus ou moins limitée, dont il ne faut pas abuser.

Baby-sitter

Le babysitting en vacances mais aussi après l’école, est une autre solution intéressante. Pour bien choisir une baby-sitter, le bouche-à-oreille est intéressant et permet de se faire recommander quelqu’un de sûr. Les petites annonces des sites internet spécialisés représentent à elles seules une mine de profils intéressants. Enfin, les affichettes déposées chez les commerçants présentent elles aussi un intérêt pour activer un réseau de proximité.

Une fois trouvée la perle rare, le parent employeur qui a passé l’annonce, est dans l’obligation de la déclarer à l’URSSAF. Pour cela, il peut utiliser le chèque emploi service universel (CESU) dont le chéquier est à retirer auprès de sa banque.

Étudiant au pair

L’étudiant au pair est une alternative à la baby-sitter pour garder les enfants en dehors des périodes scolaires. Cette solution est à envisager pour les parents qui disposent d’un peu de temps et d’une chambre libre. En effet, l’étudiant ou la jeune fille au pair procèdent avec eux à un échange ; il ou elle s’occupe des enfants gratuitement tandis que la famille lui fournit le gîte et le couvert pendant toute la durée de son séjour d’approfondissement de la langue.

Généralement originaire d’un pays étranger, l’étudiant au pair peut aussi faire office de babysitter étranger et ainsi initier les enfants dont il a la charge à la pratique de sa langue maternelle.

Amis

Les familles qui n’ont pas trouvé de baby-sitter même après avoir déposé une petite annonce, dont le centre de loisirs est déjà complet et les grands-parents absents, disposent d’une dernière solution.

Pourquoi ne pas faire appel aux amis avec des dates de congés différentes, pour leur confier les enfants avant ou après avoir pris en charge les leurs ? Si cette solution semble être la plus fatigante, elle a le mérite d’offrir une option aux parents dont les plannings sont les plus compliqués ou pour lesquels le baby-sitting n’est pas envisageable.

Partir en vacances avec la babysitter

Vous pourriez aussi opter pour la solution ultime en termes de repos, de bien-être et de vie de famille en vacances, celle qui consiste à emmener avec vous, votre baby-sitter. Cette démarche demande toutefois quelques ajustements ainsi qu’une entente exceptionnelle entre nounou, parents et enfants. Mais si l’alchimie se crée, chacun pourrait passer un excellent séjour, à la fois joyeux et reposant.

Des règles à respecter

Toutefois, proposer à votre babysitter de prendre part à vos vacances se prépare. Salaire, obligations, tâches à accomplir, mais aussi temps de repos et de liberté, de nombreux paramètres sont à prendre en compte afin que chacun s’y retrouve.

Salaire

Pour la rétribution de votre babysitter de vacances, des obligations légales existent. Tout comme pour le babysitting à domicile, un salaire minimum est imposé. Celui-ci ne peut être inférieur au SMIC horaire en vigueur, soit 10,15 € de l’heure en 2020. De plus, vous êtes dans l’obligation de déclarer votre auxiliaire parentale auprès de l’URSSAF à l’aide d’un contrat à durée déterminée (CDD) ou indéterminée (CDI) en bonne et due forme, ou du chèque emploi service universel (CESU).

Notez également que les frais de transport et d’hébergement de votre garde d’enfants sont à votre charge, que le trajet débute à Paris, à Lyon ou ailleurs.

Tâches confiées

Même si vous vous entendez bien avec votre baby-sitter, elle reste votre employée. Aussi, afin que les choses soient claires et qu’elle sache ce que vous attendez d’elle dans le cadre de son job, anticipez et préparez à son attention, un petit récapitulatif.

Sur ce document vous pourrez préciser les heures de présence requise ainsi que les différentes missions confiées à votre nounou, comme donner le bain le matin aux enfants. À l’inverse, indiquez également les moments où vous souhaitez rester exclusivement en famille et les activités (sportives ou visites) que vous ne voulez pas voir pratiquées par vos enfants.

Temps de repos

Enfin, bien qu’elle vous accompagne pour toute la durée de votre séjour, votre baby sitter de vacances ne va pas travailler en continu. Comme c’est le cas pour une prestation classique à domicile, elle a droit à des congés et des heures de repos, que vous veillerez à bien respecter.

Le minimum est d’un jour et une soirée de liberté par semaine, mais vous pourrez lui en accorder plus en fonction de vos besoins. Comme pour la rémunération, pensez à inscrire à l’avance les ou les jours choisis, dans un contrat détaillé.

Enfin les vraies vacances ?

Insolite, cette solution est pourtant celle qui pourrait contenter le plus facilement tous les membres de la famille.

Les parents peuvent enfin profiter de vacances calmes. Ils prennent le temps de se reposer en dormant le matin, au gré de quelques heures d’oisiveté, ou en organisant un dîner en amoureux. Des activités agréables et amplement méritées après une année à travailler.

Les enfants de leur côté bénéficient d’une personne totalement disponible pour eux, prête à organiser des visites et des activités, chaque jour de la semaine.

Enfin, le babysitting de vacances offre la possibilité à la nounou de découvrir des lieux inconnus, des villes médiévales ou des stations balnéaires uniques, dont elle gardera le souvenir.

Quelles sont les vacances solaires les plus demandées ?

En fonction de l’âge de vos enfants, vous pourrez avoir besoin ou non, d’une baby-sitter à temps plein pour les vacances scolaires. Or, durant certaines périodes de l’année, il est plus difficile de trouver une nounou disponible pour vous accompagner, surtout si vous souhaitez l’embaucher pour plusieurs semaines et malgré toutes les offres que vous pourrez passer.

Les petites vacances scolaires de printemps ou de Pâques, sont généralement plus commodes à gérer pour les familles parce que plus courtes. Celles-ci profitent de l’ouverture des centres de loisirs pour partager le temps des enfants entre les activités qu’ils proposent et leurs grands-parents. À contrario, l’organisation est souvent plus compliquée en été.

Le casse-tête des grandes vacances d’été

Durant les grandes vacances scolaires entre la fin du mois de juin et le début du mois de septembre, ce sont pas moins de 8 semaines sans école au cours lesquelles il faut trouver des solutions pour garder et occuper les enfants. À ce moment-là, nombreux sont les parents, dont les congés excèdent rarement 3 semaines à un mois, à jongler entre différents modes de garde.

Centre de loisirs, colonies de vacances, grands-parents, amis et baby-sitter se relaient alors pour prendre soin des plus jeunes et proposer des activités intéressantes aux plus grands. Vous avez plusieurs enfants dont il faut s’occuper ? Une seule solution pour que tout se passe bien, l’organisation !

Commentaires
Il n'y a pas de commentaires pour le moment