Parcourez notre guide en déroulant notre menu

  •   Garde d'enfants : les modes et solutions
    •   Le baby sitting
      • Déclarer sa baby sitter
      • Le contrat de la babysitter
      • Garder ses enfants pendant les vacances
      • Babysitting pour le soir
      • Une babysitter pour le réveillon
      • Une babysitter pour un mariage
      •   Trouver une babysitter
        • Choisir un babysitter étranger
        • Un étudiant comme babysitter
        • Choisir un homme baby sitter
      • Le coût d'une babysitter
      • Devenir baby sitter
    •   La nounou à domicile
      • Trouver une nounou
      •   Le contrat d'une nounou
        •   Gérer la fin de contrat de la nounou
          • Gérer la rupture de contrat de la nounou
          • La rupture conventionnelle avec la nounou
      • Devenir nourrice agréée
      •   La garde périscolaire
        • La garde du mercredi ou du samedi
        • Gérer les vacances scolaires
        • La nounou de nuit
      • Rémunération d’une nounou
Illustration de l'article Faites appel à un baby sitter pour garder vos enfants

Difficile d’être partout. À l’heure où la charge mentale s’installe progressivement comme sujet de discussion conventionnel, la charge parentale ne semble pas non plus, vouloir diminuer. Ainsi, nombreux sont les foyers à se trouver dans l’obligation de recourir à un mode de garde extérieur pour les enfants.

Aussi, quand les grands-parents ne peuvent pas assurer l’intérim, il est fréquent que les familles fassent appel à un baby sitter régulier pour intervenir à leur domicile. De plus, le baby sitting occasionnel permet à chacun de conserver et de concilier plus facilement vie professionnelle, vie sociale et vie de couple.

Job étudiant ou carrière professionnelle en tant que garde d’enfant, le baby sitting peut offrir bien des solutions.

En recherche d’un baby sitting pour garder vos enfants ? Votre baby sitter est sur Aladom

Pour quelques heures en soirée ou pour une garde périscolaire, vous êtes à la recherche d’un babysitter sérieux qui puisse s’occuper de vos enfants. Parce qu’ils sont ce que vous avez de plus cher, vous souhaitez trouver une personne de confiance, proche de vous géographiquement et relativement si ce n’est très expérimentée, avec les plus jeunes.

Bien entendu, pour trouver votre baby-sitter vous pouvez déposer des affichettes dans vos commerces, ou faire marcher le bouche-à-oreille.

Mais, en cas de besoin urgent, pensez aux sites de petites annonces qui s’occupent de mettre en relation les familles avec un besoin en babysitting et les babysitters. Sur Aladom.fr, trouvez en quelques clics la perle rare qui prendra soin de votre enfant en votre absence.

Le baby sitting, une solution de garde ponctuelle très prisée

Pratique et plutôt souple, le baby sitting est la solution de garde favorisée par de nombreuses familles. Pour cela, elles emploient un jeune, un étudiant, une nounou à domicile ou pourquoi pas une personne retraitée, qu’elles déclarent en fonction du nombre d’heures effectuées.

Où trouver une baby sitter ?

Pour de nombreuses familles, la recherche de la baby-sitter parfaite pour les enfants s’est avérée difficile. Jeunes inexpérimentés et candidats incompétents ou caractères tout simplement incompatibles, elles ont dû rencontrer de nombreux babysitters avant de trouver le bon. Toutefois, d’autres, plus chanceuses, rencontrent rapidement leur future Mary Poppins.

Sites internet spécialisés

Les sites internet spécialisés, grâce à de nombreuses annonces en babysitting, proposent aux parents des profils variés qu’il est possible de trier selon un besoin spécifique ou la position géographique. Chaque annonce est ensuite détaillée tant au niveau des capacités de la babysitter que de son expérience avec les enfants.

Petites annonces d’emploi

Les parents peuvent se tourner vers les annonces publiées par Pôle Emploi ou sur différents sites de recherche de job et d’emploi. Ceux-ci permettent, après sélection, d’avoir accès à différents profils de femmes et d’hommes, en recherche d’heures de babysitting.

Mairie et Point Information Jeunesse

La Mairie, le Centre Communal d’Action sociale (CCAS) et le Point Information Jeunesse (PIJ), représentent des sources complémentaires d’annonces en babysitting. Ouverts à tous, ils proposent généralement des panneaux d’affichage libres que les baby-sitters en recherche d’emploi et les parents en quête d’une personne de confiance peuvent utiliser à leur guise.

Affichettes dans les commerces

Les familles peuvent aussi confectionner des affichettes à déposer dans les commerces autour de leur domicile. Coiffeur, boucher, boulanger ou magasin de proximité, ils sont nombreux à les accepter. Accompagnées d’un numéro de téléphone facilement joignable, elles permettent aux baby-sitters de répondre rapidement à leur besoin.

Bouche-à-oreille

Technique utilisée par les jeunes parents n’ayant encore jamais eu recours à une garde d’enfant, le bouche-à-oreille fait aussi régulièrement ses preuves. Parents d’élèves, familles croisées à la crèche, collègues de travail ou amis, tous pourront vous aider à trouver votre babysitter.

À noter, il arrive que deux familles avec des besoins ponctuels en babysitting, se partagent la même garde d’enfant en fonction de leurs horaires.

Comment rechercher une baby sitter sur Aladom ?

Aladom.fr vous permet de trouver un employé à domicile ou un job dans le domaine des services à la personne. Pour cela, il vous suffit d’utiliser le moteur de recherche situé sur la page d’accueil.

Pour rechercher une baby sitter sur Aladom, commencez par sélectionner le type d’annonces ; professionnels, particuliers ou jobs étudiants.

Indiquez ensuite de quel prestataire de service vous avez besoin ;

Il vous reste à renseigner votre ville ou le code postal de votre lieu de résidence afin que les profils correspondants s’affichent. Étudiez-les et en fonction de l’expérience ou des capacités de chaque personne, trouvez votre babysitter à Paris, une nounou à Marseille ou la garde d’enfants idéale à Lille.

En quelles occasions avoir recours au baby sitting ?

Les jeunes parents ou les parents de familles nombreuses savent bien à quel point il est important de pouvoir compter sur une aide extérieure pour souffler de temps à autre. C’est exactement ce que représente la baby-sitter ; un soutien efficace au quotidien, mais aussi de façon plus exceptionnelle, simplement quand les parents en ont besoin.

À la sortie de l’école

Le plus souvent, la baby-sitter intervient lors de gardes ponctuelles, pour récupérer les enfants à la sortie de l’école. Elle permet aux parents de rentrer à la maison sans stress, mais assure aussi une ou deux heures de garde jusqu’en début de soirée, comprenant la préparation du goûter et le travail des devoirs.

Le mercredi et pendant les vacances scolaires

Rares sont les parents dont les heures de travail coïncident avec celles, scolaires, de leurs enfants. C’est pourquoi, le mercredi et pendant les petites vacances scolaires, la babysitter surveille et prend soin des plus jeunes du matin jusqu’au soir.

À l’occasion des grandes vacances d’été, il arrive même que la babysitter se joigne à la famille pour partir en congé.

Le week-end ou la nuit

Les parents qui travaillent en horaires décalés peuvent avoir besoin de babysitting le samedi, le dimanche ou la nuit. Les babysitters peuvent alors travailler en journées complètes, bain, préparation des repas, sieste, sortie et parfois coucher compris, ou même dormir chez leur employeur et ainsi effectuer des heures de travail présentiel pendant le sommeil de l’enfant.

En soirée

La baby-sitter peut prendre le relais des parents le soir à l’occasion d’un dîner entre amis ou en tête-à-tête, d’une soirée en ville pour aller au cinéma ou lors d’une date spéciale comme la Saint-Valentin, le Nouvel An ou lors d'un mariage. Pour la soirée ou pour la nuit, c’est alors elle qui s’occupe de faire dîner les enfants, de les coucher et qui veille au bon déroulement de la nuit.

En urgence

Un babysitter, surtout s’il a déjà travaillé pour la famille, fait partie des personnes à contacter immédiatement en cas d’urgence. Pour une garde au pied levé, parce que vous devez vous absenter sans délai, partir plus tôt au travail, parce qu’un de vos enfants est malade… Dans une famille, les imprévus peuvent être nombreux et pouvoir compter sur un babysitter de confiance est essentiel.

À qui faire confiance ?

Il est généralement conseillé de faire appel à une garde d’enfants expérimentée et pourquoi pas diplômée. En effet, bien qu’aucune certification ne soit obligatoire pour exercer le métier de nounou à domicile, certaines attestations peuvent être valorisantes. C’est le cas du CAP accompagnant éducatif petit enfance, du Brevet d’aptitudes aux fonctions d’animateur en accueils collectifs de mineurs (BAFA) ou de la formation aux gestes de premiers secours (PSC1).

La recommandation est un autre élément sérieux à prendre en compte.

Toutefois, le feeling est primordial. Une babysitter diplômée et expérimentée avec laquelle les enfants ou les parents ne seraient pas à l’aise n’est sans doute pas celle qu’il convient d’embaucher.

Comment bien choisir son baby sitter ?

Pour vous aider à bien choisir votre prestataire en baby sitting, différents critères peuvent être passés à la loupe.

Prenez votre temps

Pour une première embauche de babysitter à domicile, il est vivement conseillé de prendre son temps. En effet, non seulement vous allez confier à cette personne vos enfants, mais vous allez également lui laisser les clés de votre domicile. Il s’agit donc de ne pas vous précipiter, au risque de vous tromper.

Si vraiment, faire ce choix vous met dans tous vos états — ce qui est bien normal —, fiez-vous aux recommandations d’amis et commencez si vous le pouvez, par de petites prestations de quelques heures.

Organisez un entretien chez vous

La mise en situation est toujours intéressante. Pour l’expérimenter, organisez des entretiens chez vous avez les postulants retenus à la suite du premier contact téléphonique. Si possible, réalisez ces échanges en présence de vos enfants. En effet, leur ressenti est au moins aussi important que le vôtre.

Vous aurez alors la possibilité d’observer le comportement et la façon de procéder de chaque personne que vous recevrez.

Préparez quelques questions précises

Même si vous n’êtes pas tout à fait à l’aise avec cette idée, prenez en note quelques questions à poser à votre futur employé.

Des sujets aussi variés que son expérience, les raisons de son choix pour le babysitting, les activités qu’il affectionne avec les enfants, sa flexibilité au niveau des horaires ou sa capacité à gérer les situations d’urgence (accident ou maladie), vous donneront déjà de bonnes indications.

Envisagez toutes les possibilités

Si l’immense majorité des emplois de nounou est occupée par des femmes, ne fermez aucune porte. Sachez que les garçons babysitters sont aussi très appréciés des enfants, ils sont d’ailleurs de plus en plus nombreux au sein des services jeunesse.

Aussi, le baby-sitting peut être pratiqué dès 16 ans sous conditions, par des jeunes parfois très matures.

Combien coûte un baby sitter ? Comment le payer ?

Pour les futurs parents employeurs, la question de la rémunération est principale. Combien payer son baby sitter et comment procéder ? En effet, le babysitting, même pour quelques heures, est une activité que vous avez l’obligation de déclarer.

Ainsi, le Code du travail et la Convention collective nationale (CCN) des salariés du particulier employeur se chevauchent quant à sa réglementation.

Quel coût pour un babysitter ?

En tant que parent employeur vous devez à votre employé à domicile déclaré, une rémunération au moins égale au taux horaire brut du SMIC en vigueur, soit 10,15 € en 2020. Cependant, ce montant peut être revu à la hausse en fonction des tâches confiées au babysitter (repas, devoir, trajets avec les enfants…) de sa qualification, de son expérience, de l’âge des enfants et de la demande. En effet, certaines dates comme la Saint Sylvestre, ou certaines zones géographiques comme la région parisienne et les grandes villes que sont Lyon, Bordeaux, Toulouse ou Nantes, font inévitablement monter les prix.

À noter également que les babysitters mineurs peuvent percevoir une rémunération inférieure au salaire minimum ; 80 % jusqu’à 17 ans puis 90 % entre 17 et 18 ans.

Ainsi, et en moyenne, une heure de babysitting coûte entre 8 et 12 €.

Comment payer sa garde d’enfant ?

Embauchée en contrat à durée déterminée (CDD), indéterminée (CDI), ou pour quelques heures de garde occasionnelle, il existe plusieurs façons de verser son salaire à la babysitter ; chèque bancaire ou virement bancaire, espèces (il est alors conseillé de faire signer un reçu) ou chèque emploi service universel (CESU) préfinancé d’un montant partiel ou total de la somme due.

Tout en un, le service CESU +, vous permet de déléguer l’ensemble des formalités administratives liées à l’emploi d’un salarié à domicile. Votre seule obligation ? Déclarer le nombre d’heures effectuées ; CESU + se charge du reste. Le salaire correspondant est prélevé sur votre compte courant en tenant compte des éventuels acomptes déjà versés. La déclaration à l’URSSAF est elle aussi automatique, ainsi que la prise en compte des droits sociaux de l’employé.

Le recourt à ce service demande toutefois l’accord de l’employé à domicile.

Quelles sont les aides auxquelles vous pouvez prétendre ?

L’emploi déclaré d’un babysitter à domicile ouvre droit à un certain nombre d’aides financières, lesquelles peuvent considérablement alléger les frais de garde de vos enfants. A contrario, employer une nounou « au noir » ne vous permet de bénéficier d’aucune allocation de l’État et vous fait également courir des risques importants sur le plan judiciaire.

Aide financière versée par la CAF

La caisse d’allocations familiales verse sous conditions le « complément de libre choix du mode de garde » (CMG) aux parents qui emploient un baby sitter à domicile. Pour l’obtenir, il est notamment impératif que l’enfant soit âgé de moins de 6 ans et que le contrat établi soit d’au moins 16 heures de garde hebdomadaires.

Aussi, son montant varie en fonction de l’âge de l’enfant, des ressources du foyer et du mode de garde.

Crédit d’impôt

Parce que présent dans le décret n° 2005-1698 du 29 décembre 2005, le métier de baby-sitter est éligible à l’abattement fiscal qui concerne 50 % des sommes réellement engagées dans la garde d’enfant chaque année. Sont concernés par le crédit d’impôt, les salaires nets de la babysitter ainsi que les cotisations sociales payées par le parent employeur sous réserve que celui-ci ait une activité professionnelle ou assimilée.

À noter, dans la mesure où il s’agit d’un crédit d’impôt, que les contribuables non imposables sont également éligibles, sous forme d’un remboursement.

En fonction de votre entreprise et de votre lieu d’habitation, d’autres aides financières pourraient vous être attribuées par le biais de votre comité d’entreprise, de votre Mairie ou de votre Conseil régional, renseignez-vous.

Besoin de faire du baby sitting ? Trouvez un emploi sur Aladom

Vous êtes baby-sitter et à la recherche d’heures de garde à effectuer ? Faites le point sur votre profil, listez vos qualités et créez gratuitement en quelques clics, votre propre petite annonce sur aladom.fr.

Pourquoi faire du baby sitting ?

Il s’agit d’une question que les parents vous posent souvent ; pourquoi faites-vous du baby-sitting ? Plusieurs réponses peuvent être apportées.

Vous aimez les enfants

L’intérêt pour les enfants, leur fonctionnement et leurs apprentissages est sans aucun doute la meilleure raison qui soit pour devenir baby sitter. Vous aimez les observer, échanger avec eux, les voir grandir et les aider à découvrir le monde qui les entoure.

Vous voulez acquérir de l’expérience

Définitivement, le poste de nounou est un emploi professionnalisant. Non seulement il vous amène au contact direct de vos employeurs, mais en plus il met à contribution nombre de vos qualités et vous demande de constamment vous renouveler. Même si vous ne souhaitez pas faire carrière en tant que garde d’enfant, comblez votre besoin en expériences professionnelles grâce au babysitting.

Vous n’avez pas de diplôme, mais vous êtes compétent

Par choix ou par la force des choses, vous n’avez obtenu aucun diplôme de l’éducation nationale. Pourtant, habilité, astuce, humour, autonomie ou maturité vous caractérisent. Mettez ces qualités au profit des enfants et profitez, vous-même d’une expérience enrichissante auprès d’une ou plusieurs familles.

Vous avez besoin d’argent

Vous pouvez également choisir de devenir baby-sitter pour l’argent. En effet, dans les zones géographiques à forte demande, à certaines dates où il est plus compliqué de trouver une garde d’enfants disponible, mais aussi au fil du temps grâce à votre expérience, votre taux horaire peut augmenter et vos salaires mensuels suivre une courbe similaire.

Inscrivez-vous sur Aladom

Pour trouver facilement et rapidement des contrats, vous pouvez déposer gratuitement une annonce en babysitting sur aladom.fr.

Définissez d’abord votre statut ; particulier, professionnel indépendant ou société de service à la personne, puis cliquez sur trouver un emploi ou un job.

Complétez ensuite soigneusement les champs qui vont créer votre annonce ; sous-catégorie (baby-sitting), titre, description, ville et coordonnées. Profitez-en pour partager votre expérience et faire part aux familles qui consulteront votre profil, de votre motivation.

Ajoutez également une photo qui les mette en confiance et vous avez terminé. Votre annonce est publiée.

En résumé

🤱 Où trouver une baby sitter ?

Pour trouver une baby sitter rapidement, plusieurs modes de recherche s’offrent à vous. Parcourez les sites d’annonces spécialisés comme Aladom, rendez-vous en Mairie, au Centre Communal d’Action sociale (CCAS) ou au Point Information Jeunesse (PIJ) de votre municipalité, déposez des affichettes dans vos commerces de proximité ou utilisez le bouche-à-oreille.

🤔 Comment bien choisir son baby sitter ?

Trouver une personne de confiance pour s’occuper de vos enfants n’est pas une démarche facile. Pour bien choisir, établissez une liste des qualités indispensables pour votre future nounou, faites passer chez vous des entretiens aux candidats et profitez-en pour leur poser quelques questions essentielles ; pourquoi font-ils du babysitting, comment réagissent-ils en cas d’urgence, quelle est leur niveau de flexibilité...

💶 Combien coûte un baby sitter ? Comment le payer ?

Le coût d’un baby sitter varie en fonction de divers éléments tels que l’âge des enfants à garder, son expérience, les tâches à accomplir ou la zone géographique. Toutefois, le coût moyen d’une heure de babysitting en France est compris entre 8 et 12 €. Pour rémunérer le babysitter déclaré il existe plusieurs solutions ; les espèces, le chèque et le virement bancaire, ou le chèque emploi service universel (CESU) et son service tout en un, CESU +.

Commentaires
Il n'y a pas de commentaires pour le moment