Parcourez notre guide en déroulant notre menu

  •   Garde d'enfants : les modes et solutions
    •   Le baby sitting
      • Déclarer sa baby sitter
      • Le contrat de la babysitter
      • Garder ses enfants pendant les vacances
      • Babysitting pour le soir
      • Une babysitter pour le réveillon
      • Une babysitter pour un mariage
      •   Trouver une babysitter
        • Choisir un babysitter étranger
        • Un étudiant comme babysitter
        • Choisir un homme baby sitter
      • Le coût d'une babysitter
      • Devenir baby sitter
    •   La nounou à domicile
      • Trouver une nounou
      •   Le contrat d'une nounou
        •   Gérer la fin de contrat de la nounou
          • Gérer la rupture de contrat de la nounou
          • La rupture conventionnelle avec la nounou
      • Devenir nourrice agréée
      •   La garde périscolaire
        • La garde du mercredi ou du samedi
        • Gérer les vacances scolaires
        • La nounou de nuit
      • Rémunération d’une nounou
Illustration de l'article Comment s'y prendre pour faire garder vos enfants ?

Pour garder votre fille ou votre fils pendant les vacances scolaires, après l'école, voire la nuit si vous avez des horaires atypiques, vous envisagez d'embaucher une nounou ? Mais quelles sont les différences avec une assistante maternelle agréée par exemple ? Quelles démarches pour une garde en périscolaire et à quelles aides pouvez-vous prétendre ?

Les différentes solutions pour faire garder ses enfants

Quand on est jeune parent, il n'est pas toujours facile de s'y retrouver entre les différents moyens de garde. Baby-sitter, assistante maternelle agréée, crèche, quelles sont les différences entre ces diverses solutions ?

La babysitter

Le baby sitting est un mode de garde d'enfants à domicile qui se fait principalement à la demande. La personne en charge de veiller sur vos bouts de chou se déplace chez vous pour quelques heures, voire toute une soirée.

On le comprend donc, la baby-sitter est plus généralement employée de manière épisodique. Elle intervient pour faire face à un besoin ponctuel, qu'il soit programmé ou de dernière minute. Cela nécessite donc une certaine disponibilité. En revanche, aucune formation spécifique n'est exigée. C'est d'ailleurs la raison pour laquelle ce sont souvent des étudiants et des étudiantes qui se proposent pour du baby-sitting.

Découvrez notre dossier spécial baby sitter.

L'assistante maternelle agréée

L'assistant maternel agréé ou l'assistante maternelle agréée est une personne ayant suivi une formation professionnelle précise. Au terme de celle-ci, cette même personne bénéficie d'un agrément délivré par les services du conseil départemental et l'autorisant à garder un nombre d'enfants défini.
L'accueil de ceux-ci se fait à son propre domicile (maison ou appartement), ce qui est souvent contraignant pour les papas et mamans aux heures de travail flexibles.

L'assistante maternelle agréée est une solution qui peut toutefois convenir aux parents ayant un besoin récurrent situé durant les horaires de bureau. En dehors de ce créneau (garde alternée, en soirée, la nuit, le samedi, le dimanche, etc.), l'assistante ne peut les garder.

Découvrez nos annonces d’assistantes maternelle.

L'auxiliaire parentale ou nounou à domicile

Si le terme d'auxiliaire parentale ne vous dit rien, sachez que l'on parle également de nourrice ou de nounou à domicile. Il s'agit d'un homme ou d'une femme qui vient donc effectuer la garde de votre fils ou de votre fille chez vous.

Comme le nom le laisse à penser, cette personne se substitue aux parents en leur absence, tout en respectant leurs consignes et leur manière d'éduquer les enfants. L'auxiliaire parentale peut donc aller chercher votre petit bout à la sortie de l'école ou de la crèche, lui donner son goûter, l'aider à faire ses devoirs, contribuer à son éveil ou encore lui faire mettre son pyjama. A votre retour, vous n'avez pas à courir pour tout faire, uniquement à prendre du temps avec lui.

Ce mode de garde séduit de nombreuses familles car il contribue à respecter le rythme naturel de l'enfant. Celui-ci n'est pas bousculé dans ses habitudes. Il est chez lui, dans un environnement familier et sécurisant. Il ne doit pas se lever plus tôt ou ni rentrer plus tard.

Enfin, l'auxiliaire parentale peut s'adapter aux horaires atypiques, que ce soit pour une garde le samedi et le dimanche, en horaires décalés ou atypiques.

Découvrez notre dossier spécial nounou.

La jeune fille au pair

La jeune fille au pair s'occupe de vos enfants en échange du gîte, du couvert et d'une contribution financière. Dans la majorité des cas, il s'agit d'une étudiante de nationalité étrangère venue en France pour s'imprégner de notre culture ou pour poursuivre son cursus.

Ce mode de garde permet d'avoir en permanence quelqu'un à même de veiller sur votre fille ou votre fils, et ce, même la nuit. Elle peut même contribuer à leur éveil à une autre culture. En revanche, il faut accepter de partager son toit avec une inconnue, ce qui n'est pas toujours évident.

La garde partagée

La garde partagée consiste en l'embauche d'une auxiliaire parentale par au moins deux familles. L'objectif est de réduire les charges et donc, le coût total de la garde. Pour que cela fonctionne, il faut toutefois que les horaires des uns et des autres soient assez similaires.

Quant au lieu de garde, c'est évidemment le domicile de l'une des familles. Il peut être toujours le même pour des raisons pratiques ou alterné à période régulière.

La crèche municipale, parentale ou d'entreprise

La crèche municipale, parentale ou d'entreprise peut également être une manière de faire prendre en charge les plus jeunes chaque fois que vous partez travailler. L'accueil est possible dès 2 mois et demi et jusqu'à l'âge de trois ans.

Le choix de la collectivité peut être intéressant pour l'éveil des plus petits. En revanche, cela peut être contraignant pour les parents, notamment à cause d'horaires n'offrant aucune souplesse. Enfin, dans la plupart des grandes agglomérations comme Paris, Marseille, Bordeaux, Strasbourg ou encore Lyon, il est vivement recommandé d'inscrire votre fille ou votre fils des mois à l'avance pour espérer avoir une place.

Les grands-parents

Ultime solution, faire appel à papy et mamie. S'ils sont situés non loin de chez vous, nul doute qu'ils seront enchantés de pouvoir s'occuper de leur petit-fils ou de leur petite-fille.

Toutefois, ce mode de garde gratuit ne présente pas toujours que des avantages, notamment en termes d'éducation ou encore de disponibilité des grands-parents. C'est donc une excellente solution de dépannage, par exemple dans l'attente de trouver la perle rare.

Les différents organismes et institutions avec lesquels vous serez en contact

Embaucher une garde à domicile, c'est également être en contact avec un certain nombre d'organismes parmi lesquels :

  • Pajemploi : ce dispositif a été mis en place afin de faciliter les démarches des particuliers qui emploient. Dans le cadre de la garde d'enfants, c'est un relais entre les parents, la CAF (Caisse d'Allocations Familiales) et l’Urssaf (Unions de Recouvrement des cotisations de Sécurité Sociale et d’Allocations Familiales) ;
  • IRCEM : cette structure gère la protection sociale complémentaire et la prévoyance des salariés du particulier employeur tels que les auxiliaires parentales et les assistantes maternelles agréées. En cas de maladie, de départ en retraite ou encore d'invalidité, l'IRCEM reverse une indemnisation complémentaire. Cette procédure est automatique depuis le 1er juillet 2017. L'employeur n'a donc plus à effectuer des démarches ;
  • FEPEM : la Fédération des Particuliers Employeurs de France est l'organisation socioprofessionnelle représentant les particuliers employeurs. Elle a notamment un rôle d'accompagnement et de conseil, par exemple pour tout ce qui concerne les démarches administratives, l'établissement du contrat de travail ou encore le CESU ;
  • IPERIA : cet organisme de formation ne s'adresse pas directement l'employeur, mais à la salariée. Il œuvre pour faire reconnaître et valoriser les différentes professions de la famille et du domicile.

Avantages fiscaux et aides pour faire garder votre enfant à domicile ?

Pour permettre aux familles de trouver une solution de garde à domicile leur convenant, l'Etat prend en charge une partie de la dépense par le biais de différents dispositifs.

Le CESU

Le chèque emploi service universel est un moyen de paiement pour rémunérer votre employé à domicile et une offre simplifiée pour déclarer la rémunération versée. Le CESU est généralement utilisé pour des services à la personne ponctuels

Le complément de libre choix du mode de garde (CMG)

Le complément de libre choix du mode de garde (CMG) fait partie de la prestation d'accueil du jeune enfant (Paje). Il s'agit d'une aide financière versée aux parents pour couvrir au maximum 85% du coût de la garde d'un enfant de moins de 6 ans (salaire + charges). Le reste à charge pour les familles est donc au minimum de 15%. Son montant est fonction des ressources du foyer, du nombre d'enfants et de leur âge. Notons que les familles monoparentales bénéficient d'une revalorisation de 30% du complément de libre choix du mode de garde.

Crédit d'impôt

La garde de vos enfants chez vous est assimilée par Bercy à un service à la personne (SAP). A ce titre, le fait d'employer une salariée (votre nounou) vous donne automatiquement accès à l'avantage fiscal accordé par Bercy concernant le SAP. Celui-ci prend la forme d'un crédit d'impôt correspondant à 50 % des dépenses supportées par l'employeur (salaire + charges), dans la limite de 12 000 € par an (sous conditions). Tout comme pour le CMG, celui-ci peut faire l'objet de diverses majorations, notamment en fonction du nombre d'enfants à charge. Ce cadeau fiscal ne peut toutefois excéder 15 000 euros par an.

En résumé

🤱 Quels sont les différents modes de garde d'enfants ?

Différents modes de garde s'offrent à vous. Parmi ceux-ci, le recours à une baby-sitter, à une assistante maternelle agréée, à une jeune fille au pair ou à une auxiliaire parentale. Vous pouvez également opter pour une garde partagée ou une crèche. Enfin, en urgence, les grands-parents peuvent vous dépanner.

🏢 Vers quels organismes devez-vous vous tourner ?

Pajemploi, en atant que relais entre les parantes, la CAF et l'uRSSAf est un interlocuteur important mais vous pourrez également, selon les cas entrer en contact avec l'IRCEM, la FEPEM ou encore l'IPERIA.

👍 Sur quels aides et avantages pouvez-vous compter ?

CESU, crédit d'impôt, complément de libre choix du mode de garde sont autant de services et de prestations avec lesquelles il vous faudra vous familiariser pour bénéficier tous les avanatges proposés par l'Etat. Nous vous expliquons tout...

Commentaires
Il n'y a pas de commentaires pour le moment