Au terme d'une longue attente, il est enfin possible de savoir quels Départements versent une Prime Covid aux aides à domicile, qui en avaient été exclus dans un premier temps. Mais tous ne donneront pas 1000 euros. Retrouvez la liste en fin d'article, qui sera mise à jour régulièrement par l'équipe d'Aladom.

Illustration de l'article Prime Covid aux aides à domicile : enfin la liste des départements qui la versent (ou pas) !

La fédésap publie la liste des départements qui versent la prime Covid aux aides à domicile

Qui versera, qui versera pas ? Les incertitudes quant au versement de la Prime Covid aux aides à domicile s'estompent doucement. Il aura fallu du temps pour y voir plus clair. Avoir une vue d'ensemble sur les Départements qui la donneraient ou pas, ainsi que sur le montant alloué par chacun était compliqué. 

C'est pourquoi la Fédésap (Fédération des Services à la Personne et de Proximité)  a mené une enquête flash auprès de ses membres, entre le 14 octobre et le 13 novembre. Et les chiffres sont enfin là : 89 % des départements, au final, ont voté le principe de la prime, ou s'apprêtent à le faire.

Un nombre à la hausse depuis le point de Brigitte Bourguignon, la ministre déléguée à l'Autonomie, fin septembre. Elle avait alors annoncé que les trois-quarts des conseils départementaux (soit 74 d'entre eux), avaient décidé d'offrir la prime en vertu d'un accord avec l'Etat qui finance la moitié de cette gratification.

Concernant les salariés du particulier employeur payés en CESU, il n'y a rien de prévu à ce jour au niveau des primes. Il y a eu un dispositif de chômage partiel pour les intervenants dont les prestations ont été annulées et 451 millions d'euros ont été versés, mais pour les intervenants auprès de personnes dépendantes qui ont continué à travailler pendant le premier confinement rien n'est prévu à ce jour en matière de prime.

Prime de 1000 euros aux aides à domicile versée par 55 Départements 

Mais concernant les salariés d'organismes de services à la personne, dans les faits, le bât blesse : en effet, seulement 55 départements vont allouer dans sa totalité la prime de 1000 euros annoncée par le Président, quel que soit le statut des services d'aide à domicile (SAAD), associatif ou privé.

Ainsi, 13 départements ne verseront par l'intégralité de la prime aux aides à domicile lorsqu'elles ont travaillé auprès de personnes qui n'étaient pas allocataires de l'Allocation personnalité d'autonomie (APA) ou la Prestation compensatoire du handicap (PCH). En conséquence, la prime de ces aides à domicile est réduite d'un tiers. Lorsqu'elles ont travaillé pour des personnes âgées, modérément dépendantes, (en Gir 5 ou 6), ou simplement isolée, elles ne toucheront même aucune prime.

La Fédésap rapporte ainsi que le Finistère a décidé de réserver le versement de la prime exclusivement aux salariés des associations « habilitées à l’aide sociale ». L'Ariège et la Seine Saint-Denis ne verseront pas de prime.

Dans d'autres départements, la prime ne concerne pas les salariés d'une entreprise privée d'aide à domicile. Retrouvez toutes les informations département par département dans la liste en bas d'article.

Prime Covid aux aides à domicile un manque d'homogénéité des politiques des départements selon la Fédésap

Amir Reza-Tofighi, président de la Fédésap, dans un communiqué, déplore « le manque d’homogénéité des politiques mises en œuvre par les départements » et leurs pratiques « totalement iniques et injustes » dans le cadre de la prime.

Pour rappel, le désaccord initial entre les Départements et le gouvernement remonte au printemps. Le gouvernement avait alors annoncé le versement d'une Prime Covid aux personnels des hôpitaux et des EHPAD, excluant les aides à domicile. Il estimait qu'il revenait aux Départements de leur verser leur prime. Les fédérations d'aides à domicile, et les aides eux-mêmes avaient protesté pendant le printemps, jusqu'à l'élaboration d'un texte commun (adédom, ADMR, Fédésap, FEHAP, FESP, FNAAFP/CSP, SYNERPA Domicile, UNA) dénonçant cette inégalité entre les Départements qui laissait à chacun le choix du montant. De leur côté, les Départements demandaient à l'Etat de financer la prime promise.

En août dernier, enfin, Emmanuel Macron annonçait un accord, promettant de débloquer 80 millions d'euros pour aider les Départements à verser cette prime  aux aides à domicile. L'Etat s'engageait ainsi à verser 50 % de la prime versée aux professionnels du domicile.

Pour rappel, cette prime doit être versée au prorata temporis du temps de travail du salarié durant la 1ère vague de l’épidémie de Covid, et en fonction des personnes vulnérables aidées (bénéficiaires de l’Allocation personnalisée d’autonomie (APA), de la Prestation compensatoire du handicap (PCH) ou de l’aide sociale).

Pour la Fédésap, le versement de la prime COVID « révèle l’incohérence de la gouvernance du secteur de l’aide à domicile : l’État proclame, mais ce sont les Départements qui commandent ». Selon le syndicat, « L’enveloppe des 80 millions ne sera pas entièrement consommée, parce que les Départements ont décidé de ne pas la verser ou de ne la verser que partiellement. »

La Fédésap demande de ce fait à Brigitte Bourguignon, Ministre déléguée à l’autonomie, d’intervenir  auprès de l’Assemblée des Départements de France (ADF) « pour que la lettre et l’esprit de l’engagement présidentiel soient intégralement respectés avant le 31 décembre. »

PLFSS 200 millions d'euros aux Départements pour les services d'aide à domicile

A noter que dans le dernier PLFSS (pour 2021), le gouvernement a programmé que la Caisse Nationale de Solidarité pour l’Autonomie (CNSA) verse 200 millions d'euros aux Départements, afin de revaloriser les salaires des professionnels des SAAD, de mieux les former, et d'adapter leurs conditions d’emploi.

La Fédésap souligne qu'ainsi « Au total, 400 millions d’euros seront consacrés chaque année au renforcement de l’attractivité des métiers du domicile, les départements étant appelés à compléter dans la même proportion l’effort de l’État », insinuant qu'il y a donc de l'argent disponible ! 

Aladom.fr, le site référent pour le recrutement de l'aide à la personne, propose des petites annonces d'aides à domicile dans toute la France. 

Prime Covid aux soignants : la liste par département (mise à jour régulièrement)

  • 01 - Ain - Engagement à verser la prime
  • 02 - Aisne - En attente d'une décision
  • 03 - Allier - Engagement à verser la prime
  • 04 - Alpes-de-Haute-Provence - Engagement à verser la prime
  • 05 - Hautes-alpes - Engagement à verser la prime
  • 06 - Alpes-maritimes - Engagement à verser la prime
  • 07 - Ardèche - Engagement à verser la prime : le département comptabilise toutes les heures réalisées sans tenir compte des absences.
  • 08 - Ardennes - Engagement à verser la prime
  • 09 - Ariège - Pas de prime
  • 10 - Aube - Engagement à verser la prime
  • 11 - Aude - Engagement à verser la prime
  • 12 - Aveyron - Engagement à verser la prime
  • 13 - Bouches-du-Rhône - Engagement à verser la prime
  • 14 - Calvados - En attente d'une décision
  • 15 - Cantal - Engagement à verser la prime
  • 16 - Charente - Engagement à verser la prime
  • 17 - Charente-maritime - Engagement à verser la prime
  • 18 - Cher - Engagement à verser la prime. Annie Lallier, vice présidente du conseil départemental du Cher, chargée de l'action sociale indique que 500 euros seront  versés dans le Cher avant la fin de l'année. 
  • 19 - Corrèze - Engagement à verser la prime
  • 2A - Corse-du-sud - Engagement à verser la prime
  • 2B - Haute-Corse - Engagement à verser la prime
  • 21 - Côte-d'Or - Engagement à verser la prime
  • 22 - Côtes-d'Armor - Engagement à verser la prime
  • 23 - Creuse - Pas d'information
  • 24 - Dordogne - Engagement à verser la prime
  • 25 - Doubs - Engagement à verser la prime
  • 26 - Drôme - Engagement à verser la prime
  • 27 - Eure - Engagement à verser la prime
  • 28 - Eure-et-loir - En attente d'une décision
  • 29 - Finistère - le département versera une prime covid exceptionnelle aux structures de l’aide à domicile pour leur permettre de verser une prime aux personnels mais les entreprises du secteur privé sont exclues de ce dispositif. 
  • 30 - Gard - Engagement à verser la prime
  • 31 - Haute-garonne - Engagement à verser la prime
  • 32 - Gers - Engagement à verser la prime
  • 33 - Gironde - Engagement à verser la prime
  • 34 - Hérault - Engagement à verser la prime
  • 35 - Ille-et-vilaine - Engagement à verser la prime
  • 36 - Indre - Engagement à verser la prime
  • 37 - Indre-et-loire - Engagement à verser la prime
  • 38 - Isère - Engagement à verser la prime
  • 39 - Jura - Engagement à verser la prime
  • 40 - Landes - Engagement à verser la prime
  • 41 - Loir-et-cher - Engagement à verser la prime
  • 42 - Loire - En attente d'une décision
  • 43 - Haute-loire - Engagement à verser la prime
  • 44 - Loire-atlantique - Engagement à verser la prime
  • 45 - Loiret - Engagement à verser la prime
  • 46 - Lot - Engagement à verser la prime
  • 47 - Lot-et-garonne - Engagement à verser la prime
  • 48 - Lozère - Pas d'information
  • 49 - Maine-et-loire - Engagement à verser la prime
  • 50 - Manche - Engagement à verser la prime
  • 51 - Marne - Engagement à verser la prime
  • 52 - Haute-marne - Engagement à verser la prime
  • 53 - Mayenne - Engagement à verser la prime
  • 54 - Meurthe-et-moselle - Engagement à verser la prime. La Meurthe-et-Moselle est le premier département à accepter de mettre la main à la poche et a débloqué un budget exceptionnel de 2,5 millions d’euros dès la fin du mois de juin 2020, sur fonds propres. Toutes les aides à domicile ayant travaillé à temps plein de mi-mars à mi-avril, devraient toucher 1.500 euros de prime COVID-19. Elle est calculée au prorata des heures travaillées. La Meurthe-et-Moselle avait déjà été l’un des premiers départements à voler au secours des aides à domicile au début de la pandémie en fournissant des protections et des masques.
  • 55 - Meuse - Engagement à verser la prime.  La Meuse, qui compte 2400 bénéficiaires de l’APA ( Aide Personnalisée d’Autonomie) a voté un budget de 400.000 euros pour verser les primes en août 2020.
  • 56 - Morbihan - Engagement à verser la prime
  • 57 - Moselle - Engagement à verser la prime. Le Conseil Départemental de Moselle a voté en faveur d'une prime aux aides à domicile et autres professions d'aide aux personnes. 
  • 58 - Nièvre - Engagement à verser la prime
  • 59 - Nord - Engagement à verser la prime. le Département du Nord propose le versement d’une prime d’un montant moyen de 500€ avec un plafond à 1 000€.
  • 60 - Oise - Engagement à verser la prime
  • 61 - Orne - Engagement à verser la prime
  • 62 - Pas-de-calais - Engagement à verser la prime de 1 500€
  • 63 - Puy-de-dôme Engagement à verser la prime
  • 64 - Pyrénées-atlantiques - Engagement à verser la prime
  • 65 - Hautes-Pyrénées - En attente d'une décision
  • 66 - Pyrénées-orientales - Engagement à verser la prime
  • 67 - Bas-rhin - Engagement à verser la prime
  • 68 - Haut-rhin - Engagement à verser la prime
  • 69 - Rhône - Engagement à verser la prime
  • 70 - Haute-saône - Engagement à verser la prime
  • 71 - Saône-et-loire - Engagement à verser la prime
  • 72 - Sarthe - Engagement à verser la prime
  • 73 - Savoie - Engagement à verser la prime
  • 74 - Haute-savoie - Engagement à verser la prime
  • 75 - Paris - Engagement à verser la prime
  • 76 - Seine-maritime - Engagement à verser la prime : le montant de la prime est forfaitisé à 250€ par ETP.
  • 77 - Seine-et-marne - Engagement à verser la prime
  • 78 - Yvelines - Engagement à verser la prime
  • 79 - Deux-sèvres - Prime de 500 euros 
  • 80 - Somme - Engagement à verser la prime
  • 81 - Tarn - Engagement à verser la prime
  • 82 - Tarn-et-Garonne - Pas d'information
  • 83 - Var - Engagement à verser la prime
  • 84 - Vaucluse - Engagement à verser la prime
  • 85 - Vendée - Engagement à verser la prime
  • 86 - Vienne - Engagement à verser la prime
  • 87 - Haute-vienne - Engagement à verser la prime
  • 88 - Vosges - Engagement à verser la prime
  • 89 - Yonne - Engagement à verser la prime 
  • 90 - Territoire de belfort -Engagement à verser la prime 
  • 91 - Essonne - Engagement à verser la prim
  • 92 - Hauts-de-seine - Engagement à verser la prime
  • 93 - Seine-Saint-Denis - Pas de prime
  • 94 - Val-de-marne - Engagement à verser la prime
  • 95 - Val-d'Oise - Engagement à verser la prime
  • 971 - Guadeloupe - En attente d'une décision
  • 972 - Martinique - Engagement à verser la prime
  • 973 - Guyane - Prime pas à tous les SAAD
  • 974 - La réunion - Engagement à verser la prime
  • 976 - Mayotte - Engagement à verser la prime
Découvrir les offres pour les pros
Aladom

Professionnels du secteur

VISIBILITÉ, RÉFÉRENCEMENT, RECRUTEMENT,
DÉVELOPPEMENT CLIENTÈLE

découvrir les offres pour les pros
Commentaires
23 nov. 2020

Je trouve ça aberrant que cette prime soit calculée par rapport au contrat ou aux heures travaillées. C'est toute l'année que nous sommes confrontées à toute sorte de maladie et moi j'ai été en AT avant le covid début mars et j'ai repris en mai et il ne reste plus rien sur la prime.
A l heure d'aujourd'hui le virus est toujours là et je travaille ! Donc il y a des risques.
Voila, après je n'y peux rien si j'ai été en arrêt de travail.

Bonne journée

21 nov. 2020

Je fais partie de l’association UNA. Mais je travaille aussi chez des personnes âgées avec les chèques emplois services et malheureusement la prime dans ces foyers ne devrait pas compter. Donc une fois de plus je serai défavorisée et je ne recevrai pas la somme prévue.

20 nov. 2020

Pour les acteurs du secteur (entreprises, associations et fédérations ), cette situation n’est pas tenable.
C’est incompréhensible pour ces professionnels qui ont exercé tous les jours, sur tous les territoires, pour certains la peur au ventre, souvent sans les équipements nécessaires, un travail indispensable qui aura permis de contenir la propagation du virus et de soulager les professionnels de santé.