Il existe deux possibilités pour un employeur qui a un besoin temporaire de qualifications ou de personnel : recruter un salarié en CDD (contrat à durée déterminée) ou en CTT (contrat de travail temporaire) via une agence d’intérim. Cet article présente les coûts pour une entreprise qui recrute un intérimaire.

Illustration de l'article Combien coûte un intérimaire ?

Quel est le coût  pour une entreprise d'un intérimaire?

De nombreuses personnes passent par l'interim pour travailler dans le secteur médico-social. Pour les travailleurs, l'interim est une bonne solution pour trouver rapidement un emploi, surtout à certaine période de l'année, pour ajouter de l'expérience sur son CV et pour avoir la possibilité d'être employé à l'issu de la mission d'interim.

Du côté de l'entreprise, les coûts ne sont pas les mêmes quand on recrute une personne en CDI ou CDD ou quand on fait appel à une société d'interim.

Le tarif pratiqué ne sera pas le même si l'entreprise qui a un besoin a déjà trouvé la personne qu'elle souhaite prendre en intérim (dans ce cas, elle demandera unquement la gestion du contart) ou bien si l'agence d'intérim doit se charger de trouver la personne. L'intérim est une une relation tripartite entre une entreprise de travail temporaire, une entreprise utilisatrice et un salarié intérimaire.

L'agence de travil temporaire met à la disposition de l'entreprise utilisatrice un salarié pour effectuer une mission précise.

Pour calculer le coût du travail temporaire il faut multiplier le salaire de l’intérimaire prévu par le coefficient appliqué par l’entreprise de travail temporaire  : 

coût d'un intérimaire = salaire brut prévu X durée de la mission X coefficient

Le coefficient de facturation minimum est en général compris entre 1,70 pour une personne rémunérée au SMIC et 2,5.

Le coefficient appliqué par la société d'interim couvre :

  • la prise en charge par l’entreprise du travail temporaire du salaire de l’intérimaire,
  • les charges sociales et fiscales,
  • les avantages sociaux (mutuelle, CE, participa-tions, etc.),
  • les coûts de recrutement,
  • la visite médicale,
  • les obligations administratives,
  • la prévention sécurité,
  • les risques URSSAF.

Le coefficient varie en fonction de la rareté de la qualification demandée, de la difficulté de l'emploi proposé, de la durée de la mission et du taux horaire prévu. Plus le salaire de l'intérimaire est élevé et plus le coefficient est haut. 

Le coefficient est souvent découpé en deux parties :

  • le coefficient de recrutement ou coefficient de délégation, qui représente la somme de tous les coûts liés au recrutement de l’intérimaire : annonce sur des supports plus ou moins ciblés en fonction de la nature du poste, entretien, visite médicale, constitution du dossier...
  • Le coefficient de gestion qui comprend les frais de gestion administrative de chaque dossier.

Exemple de calculs de salaire d'intérimaires

Intérimaire au SMIC

Le taux horaire intérim en France est de 10,15 euros.

Ceci représente un salaire mensuel de 1 539,42 euros brut (1 185,35 euros net sur une base de 151,67 heures par mois).

Les salariés intérimaires ne peuvent pas percevoir une rémunération inférieure au salaire d’embauche d’un salarié en CDI de l’entreprise de même qualification et au même poste de travail.

15,50 brut par heure

Si le coefficient est de 2,2, un intérimaire payé 15,50 euros par heure coûtera 34,10 euros par heure à l'entreprise utilisatrice .

Découvrir les offres pour les pros
Aladom

Professionnels du secteur

VISIBILITÉ, RÉFÉRENCEMENT, RECRUTEMENT,
DÉVELOPPEMENT CLIENTÈLE

découvrir les offres pour les pros
Commentaires
Il n'y a pas de commentaires pour le moment