Les progrès technologiques touchent tous les domaines et évidemment la santé n’est pas en reste. On parle aujourd’hui de télémédecine ou d’objets connectés capables de donner des diagnostics en temps réel. Ce type d’innovation finit toujours par influencer le monde pas très éloigné des services à la personne. Le nombre grandissant de personnes âgées poussent les ingénieurs à concevoir des outils qui vont servir aux séniors. Mais le personnel aidant dans tout cela, cherche-t-on à le remplacer ? Ce n’est pas vraiment l’idée, il va plutôt pouvoir s’appuyer sur ces technologies pour simplifier et faire évoluer son travail de tous les jours.

Illustration de l'article Comment les nouvelles technologies vont faire évoluer les métiers de l’aide à la personne ?

L’émergence de la silver économie

Il faut comprendre le terme silver économie comme tout le business technologique autour du troisième âge. Le départ à la retraite de la génération des baby-boomers représente pour le monde de l’industrie un nouveau marché à exploiter. Parmi, ces technologies on compte l’intelligence artificielle, expliquée ici, ou encore la conception de robot facilitant le quotidien. Ces robots peuvent tenir une discussion, faire la lecture, mais aussi détecter les chutes, les fuites de gaz ou rappeler à une personne de prendre ses médicaments. Nous sommes pourtant encore loin des technologies autonomes capables de prendre en charge seules une personne âgée. C’est pourquoi les services à la personne sont toujours impératifs, même si leurs rôles sont amenés à évoluer.

Des technologies pour accompagner le soigné et le soignant

L’aide à la personne peut comprendre beaucoup de choses : faire des courses, apporter des repas, des soins, entretenir un habitat… L’éventail est très large mais globalement l’idée est de faciliter et d’aider une personne âgée dans son quotidien. Mais ce que l’on ne dit pas ici, c’est que cette aide est souvent plus qu’un service, c’est un contact humain, un contact humain qui ne dure malheureusement que le temps de la visite. Là où les nouvelles technologies entrent en jeu c’est dans l’accompagnement après la visite pour poursuivre ce lien et cette aide. Elles peuvent aider la personne à garder un lien avec l’extérieur mais aussi à les stimuler socialement et intellectuellement ce qui est très important.

Faire des nouvelles technologies un allié

Le personnel soignant, les personnes aidant, ne doivent pas voir les nouvelles technologies d’un mauvais œil. On ne parle pas de robots du futur venant prendre leurs emplois, loin de là, mais plutôt d’un complément. C’est pourquoi ce personnel doit apprendre à comprendre et à se servir de ces nouveaux produits. Il sera tout à fait possible à l’avenir pour le personnel aidant de relever les données de la montre connectée d’un patient, de savoir s’il a pris ses médicaments à temps, à quelle heure il s’est levé etc. Ce genre d’informations pourra permettre un travail plus efficace pour adapter les soins et ainsi maximiser son temps de visite.

Les progrès du monde de la santé ont une conséquence directe sur l’allongement de la durée de vie. C’est une opportunité pour les entreprises et leurs ingénieurs spécialisés dans la silver économie. Nous allons voir apparaitre de plus en plus de nouveaux gadgets qui simplifieront la vie des séniors. Les personnels aidant et soignant ne doivent pas passer à côté de cette révolution mais bien l’accompagner, apprendre à en maitriser les codes. C’est ainsi que ces branches de métiers vont évoluer.

Découvrir les offres pour les pros
Aladom

Professionnels du secteur

VISIBILITÉ, RÉFÉRENCEMENT, RECRUTEMENT,
DÉVELOPPEMENT CLIENTÈLE

découvrir les offres pour les pros
Commentaires
Il n'y a pas de commentaires pour le moment