Les acteurs des services à la personne mettent en place des protocoles sanitaires pour garantir la sécurité de leurs interventions. Voici quelques conseils.

Illustration de l'article [Covid19] Les précautions pour les services à domicile

Reprise en sécurité de l’activité  des services à la personne

Après l’arrêt d’une grande partie de leurs activités, les sociétés de services à la personne s’organisent pour se relancer. La plupart des entreprises ont dû stopper leurs interventions pendant 2 mois et d’autres ont eu à  réduire l’activité quand elles pouvaient continuer à intervenir en respectant les gestes barrière.

Celles qui sont restés ouvertes ont connu une très forte baisse du nombre de prestations pour plusieurs motifs : indisponibilité des intervenants (maladie, garde d’enfants, personnes à risques…) ou suspension des prestations par les clients (plus de besoin car les personnes étaient bloquées à domicile, peur d’avoir quelqu’un à domicile…).

Selon Guillaume Richard, président du Groupe OuiCare, malgré une poursuite de l’activité et l’équipement en masques des salariés, O2 a connu une baisse de 30% pour les services de maintien à domicile et de 80% pour le ménage.

Les sociétés de services s’organisent pour reprendre l’activité en mettant en place de nouvelles règles sanitaires. Il est en effet indispensable que l’activité économique reprenne mais il faut aussi protéger les intervenants et les bénéficiaires. 

Le ministère du Travail a publié une Fiche métier : « Aide à domicile : quelles précautions prendre contre le COVID-19 ? »

Malheureusement cette fiche métier, a été rédigée sans concertation avec les professionnels du secteur (fédération, associations, représentants de salariés, etc.) et ne précise pas clairement son périmètre d’application. Il est indiqué qu’elle s’applique pour les « intervenants aide à domicile ». Or, cette rédaction risque d'entraîner de nombreuses confusions. 

En effet, comme le rappelle la FESP, “ le périmètre des services à la personne s’étend sur 26 activités réalisées au domicile des particuliers. L’absence de précision du fait que cette fiche ne s’applique qu’aux activités d’aide et d’accompagnement des personnes âgées à domicile pourrait laisser penser qu’elle doive s’appliquer à tous les métiers réalisés au domicile tels que la garde d’enfants, les travaux de petits bricolages ou de jardinage, l’entretien du cadre de vie, le soutien scolaire, etc.”

Dans l’intérêt des bénéficiaires comme dans celui des salariés, l’évaluation des risques professionnels est au coeur de la démarche de prévention. Le Covid-19 est un risque que les structures qui salarient les aides à domicile doivent intégrer à leur évaluation pour déterminer des mesures de prévention adaptées.

L’employeur doit réévaluer les priorités, les durées et temporalités d’interventions, adapter l’organisation du travail et fournir le matériel de protection nécessaire (masque, gel hydro alcoolique,…).Il doit également être particulièrement vigilant au maintien d’échanges d’informations avec les salariés sur leurs conditions de travail

Règles à suivre pour limiter les risques

Il est difficile de proposer un protocole sanitaire qui couvre l'ensemble des spécifictés des différents services à domicile. Voici quelques règles valables pour les intervenants des entreprises de services à la personne ou les salariés des particuliers employeurs payés en CESU.

Avant les interventions :

  • Eviter les transports en commun et privilégier la voiture, le vélo ou la marche dans la mesure du possible en maintenant une distance d’au moins 1 m. avec les autres personnes
  • Vérifier si les habitants du domicile ont été malade ou en contact avec des personnes diagnostiquées 

Utiliser si possible des masques adaptés à la situation : 

  • Masques lavables pour se protéger
  • Masques chirurgicaux pour les prestations avec des enfants ou des personnes âgées
  • Masques FFP2 pour des interventions auprès de personnes malades.

Le protocole devra être adapté en fonction du type de service.

Pendant les interventions de ménage : 

  • Pour les prestations de ménage, portez des gants de ménage de façon systématique et ne vous touchez pas le visage. Nettoyez les gants avant de les retirer.
  • Portez une attention particulière au nettoyage des points de contact (poignées, boutons, rambardes, containers, poubelles…)
  • Ne pas transvaser le contenu d’une poubelle d’un contenant à l’autre, mais retirez et évacuez tout sac usagé
  • Stocker les produits dans un lieu isolé, propre

Mise en place de protocoles Coronavirus pour les entreprises de services à la personne

Pour reprendre l’activité en toute sécurité, les organismes de services à la personne mettent en place de nouveau protocoles. Voici quelques exemples. Si vous souhaitez ajouter ce que vous avez mis en place dans votre structure, n’hésitez pas à laisser à un commentaire où à nous contacter.

Protocole ménage chez Azaé

Par exemple Azaé a ainsi mis en place un protocole « Ménage-Repassage sans contact physique » afin de proposer une continuité de service sans faille et sans risque, pour que ses clients puissent continuer à vivre dans un logement sain et propre. Dans la mesure du possible, l’intervenant à domicile et le client devront éviter de se croiser durant toute la durée de l’intervention, en évoluant dans des pièces distinctes. En cas d’impossibilité liée à la structuration de l’habitation ou à la nature de la prestation réalisée, le respect d’une distance de sécurité d’au moins un mètre devra être appliqué en tout temps. L’aide ménager-ère veillera à toujours utiliser des gants à usage unique ainsi qu’un savon à usage unique ou un gel hydroalcoolique.

Leurs déplacements seront également réduit au strict nécessaire, et en privilégierons dans la mesure du possible les moyens de transports individuels.

En adoptant ces gestes de prévention, nos aides ménagers deviennent acteurs de la protection virale.

Toute évolution de la situation actuelle sera mise en œuvre et communiquée auprès de nos aides ménagers. Azaé suit attentivement et activement toutes les recommandations gouvernementales en matière de services à la personne.

Pour contacter Azaé (lien vers réseau)

Protocole ménage chez O2

O2 aussi a mis en place des procédures exceptionnelles pour ses prestations d’entretien du domicile.

Il est demandé aux intervenants de nettoyer uniquement les pièces non occupées par le client, de garder une distance minimum d’1m50 entre client et intervenant et de limiter les échanges verbaux avec les clients au cours de la prestation. Les intervenants doivent se laver les mains en arrivant au domicile, et régulièrement entre chaque tâche et désinfecter les surfaces de contact (poignées, robinets, cuvettes…)

Pour contacter O2.

Protocole garde d’enfant chez Babychou

Babychou Services se mobilise pour venir en aide aux parents dès maintenant et leur permettre d’aborder la reprise dans les meilleures conditions. Les « babychou-sitters » ont été formés sur les gestes barrières et le port du masque de protection et sont équipés de gel hydroalcoolique et de masques chirurgicaux (norme EN149:2001+A1:2009) ou de masques en tissu réutilisables pendant les gardes.

Des protocoles d’intervention ont également été mis en place chez les familles afin que de bonnes conditions d’hygiène soient respectées. 

Les gestes barrières 

Des gestes simples sont à respecter de part et d’autre, afin de lutter contre la propagation du virus :

  • Se laver régulièrement les mains à l’eau et au savon avant toute nouvelle action ;
  • Tousser ou éternuer dans un mouchoir ou dans le creux du coude ;
  • Utiliser des mouchoirs à usage unique ;
  • Éviter au maximum de se toucher le visage ;
  • Se saluer en évitant le contact physique (ne pas se serrer la main, ni faire la bise).

Nouvelles prestations

Certaines sociétés proposent de nouvelle prestation comme la désinfection et la décontamination. 

Les agences du réseau Générale des services proposent un service " domicile sain " avec application d'un virucide.

Par exemple la société Home Alliance propose la désinfection des locaux dans le respect des consignes de sécurité et d’hygiène Covid 19 NF FR 14476 pour permettre aux sociétés de pouvoir reprendre activité professionnelle en sécurité.

Kangourou kids, spécialiste de la garde d’enfants, propose de garder les enfants en entreprise ou à domicile quand les parents sont en télétravail et propose aussi de la garde partagée.

Axeo Services propose le repassage en agence : déposez et retirez votre linge à l'agence Axéo Services, quelle que soit la quantité de linge que vous avez à repasser. Plié ou sur cintre selon vos exigences, AXEO Services s'occupera de votre linge.

Découvrir les offres pour les pros
Aladom

Professionnels du secteur

VISIBILITÉ, RÉFÉRENCEMENT, RECRUTEMENT,
DÉVELOPPEMENT CLIENTÈLE

découvrir les offres pour les pros
Commentaires
28 mai 2020

La fiche « aide à domicile : quelles précautions prendre contre le Covid-19 ? » publiée par le Ministère du travail le 8 mai dernier partait certainement d’une louable intention : celle de définir un protocole sanitaire d’intervention. L’effet n’a pas tout à fait été celui escompté. Les fédérations sont immédiatement montées au créneau.

« Il n’y a rien de réellement spécifique à l’aide à domicile, pas de distinction entre s’occuper d’une personne qui est infectée et d’une qui ne l’est pas, au final l’outil ne protège pas, il met dans une situation intenable » explique Dafna Mouchenik, présidente du Synerpa domicile, tandis que pour Thierry D’Abboville, secrétaire général de l’ADMR « la fiche est hors sol, réalisée sans concertation et incohérente avec les instructions du ministère de la santé ».

Un sentiment largement partagé par les représentants des professionnels du secteur, si bien qu’un groupe de travail va être constitué avec les fédérations professionnelles afin de retravailler sur cette fiche, groupe de travail placé sous l’égide du secrétariat d’Etat chargé… des retraites. Ce qui vient pointer une fois de plus le problème de gouvernance du secteur.