Fin janvier, nous publiions dans les pages d'Aladom un article sur la signature en cours de la convention collective des services à la personne. Deux organisations patronales, la FEDESAP et la FESP et deux syndicats, la CFE-CGC et la CFTC ont en effet validé ce document le 23 janvier. 

Réclamée par les acteurs du secteur depuis 2005, la convention a pour objectif de permettre au secteur de se professionnaliser. Ce document doit servir de référence en matière de droit du travail dans les services à la personne. On y trouve ainsi des mesures de protection sociale, des garanties pour les salariés en cas de perte d'autonomie ou de décès. La rémunération, le temps de travail et la formation professionnelle y sont détaillés en tenant compte des spécificités du secteur des services à la personne.

Trois organisations syndicales de salariés : la CGT, FO et la CFDT se sont opposées à l'adoption de la convention telle que présentée en janvier. Face à cette situation, la FESP a manifesté sa volonté de reprendre le dialogue avec les partenaires sociaux afin de lever les points de blocage et d'arriver à un accord qui fasse l'unanimité.

Commentaires

Il n'y a pas de commentaires pour le moment