Non seulement les services à la personne vous font gagner du temps mais ils vous permettent aussi de bénéficier de nombreux avantages fiscaux. Plus aucune raison d'hésiter !

1- Si vous choisissez d'embaucher un prestataire directement, sans passer par une entreprise de services à domicile

  • Réduction d'impôts :

En embauchant directement, vous jouirez de 50 % de réduction d'impôts sur le revenu des sommes versées. A noter que la réduction d'impôts est limitée à 12 000 € par foyer fiscal, 13 500 € par foyer avec un enfant à charge, 15 000 € par foyer avec plusieurs enfants et 20 000 € pour les personnes dépendantes.

  • Crédit d'impôts :

Emploi : Vous pouvez bénéficier d'un crédit d'impôts si vous avez exercé une activité professionnelle ou si vous avez été inscrit comme demandeur d'emploi pendant minimum 3 mois l'année de paiement des dépenses. Si vous êtes en couple, les deux personnes doivent remplir une des conditions (ou seulement un membre du couple si l'autre est atteint d'un handicap).

Jeunes parents : si vous êtes parent d'un jeune enfant, prenez le temps de vous reposer en confiant votre petit à une nounou : vous avez droit à 50 % de crédit d'impôts sur le revenu sur les sommes consacrées à la garde d'enfants de moins de 6 ans à l'extérieur de votre domicile.

Les dépenses ouvrant droit à la réduction ou au crédit d'impôt sont :

  • les salaires nets versés au salarié qui ont donné lieu au paiement de cotisations de sécurité sociale ou qui en sont exonérés, si vous employez directement un salarié
  • les sommes facturées par une association ou une entreprise agréée par l'État ou un organisme conventionné au titre de l'aide sociale, en cas de services rendus par de telles associations ou organismes après déduction de toutes les aides versées par des organismes publics ou privés pour aider à l'emploi de salariés à domicile.

Il s'agit entre autres de l'allocation personnalisée d'autonomie (APA), de la prestation d'accueil du jeune enfant (PAJE), de l'aide financière au titre des services à la personne versée par le comité d'entreprise ou l'entreprise exonérée d'impôt sur le revenu, dans la limite de 1 830 €.

Charges patronales : Enfin, puisque vous êtes désormais patron(ne), vous voyez vos charges patronales s'alléger et vous bénéficiez d'une exonération partielle ou totale pour les personnes âgées ou dépendantes de plus de 60 ans.

2 - Si vous passez par une entreprise de services à la personne, vous ne serez pas lésé pour autant

  • Réduction et crédit d'impôt :

Vous bénéficierez aussi de 50 % de réduction ou crédit d'impôts sur le revenu sur les sommes versées. De même que pour l'emploi direct la réduction d'impôts est limitée à 12 000 € par foyer fiscal, 13 500 € par foyer avec un enfant à charge, 15 000 € par foyer avec plusieurs enfants et 20 000 € pour les personnes dépendantes.
Les ménages les plus modestes qui travaillent ou recherchent un emploi jouissent eux de crédit d'impôts.
Vous aurez également droit à 50 % de crédit d'impôts sur le revenu sur les sommes dédiées à la garde d'enfants de moins de 6 ans à l'extérieur de votre domicile. En revanche, vous bénéficierez seulement de 5,5 % de TVA sur les prestations retenues.

À noter :

  • Vous pouvez bénéficier de la réduction ou du crédit d'impôt pour votre résidence principale ou secondaire.
  • Vous pouvez profiter de la réduction ou du crédit d'impôt même si vous résidez dans un établissement pour personnes âgées dépendantes ou dans un établissement de santé pour des soins de longue durée.
  • Certaines prestations fournies par une association ou une entreprise agréée (« homme toutes mains », assistance informatique, petits travaux de jardinage) ouvrent droit à une réduction d'impôt dans des limites spécifiques.
  • L'emploi d'un salarié à domicile pour des travaux de bricolage (peinture, tapisserie, électricité...) n'ouvre pas droit à la réduction d'impôt.

Commentaires

Il n'y a pas de commentaires pour le moment