Parcourez notre guide en déroulant notre menu

  •   Ménage à domicile : trouvez une femme de ménage
    •   Qui peut bénéficier d'une aide ménagère à domicile ?
      • Une Aide ménagère à domicile prise en charge par la CAF
    • Faire appel à un société de ménage
    • Faire appel à un coach rangement
    • Nettoyer sa maison soi-même
    •   Employer une femme de ménage CESU
      •   Déclarer une femme de ménage
        • Travail au noir femme de menage
        • Licenciement d'une femme de ménage cesu
        • Crédit d'impôt : comment défiscaliser ?
      • Faire appel à un homme de ménage
      • Combien coûte une femme de ménage ?
Illustration de l'article Quel est le prix pour une femme de ménage près de chez vous ?

Vous recherchez une femme de ménage ? Avec Aladom, découvrez les prix pratiqués par les agences de ménage à domicile, mais aussi les coûts potentiels (salaire + charges) si vous choisissez d’embaucher une femme de ménage en direct.

Quel est le prix d’une heure de ménage ?

Pour s’offrir au quotidien un peu plus de liberté, quoi de plus intéressant que de déléguer une partie des corvées incontournables dans la maison ? L’entretien par exemple, est assez répétitif et chronophage. Ainsi, pourquoi ne pas embaucher une femme de ménage pour le faire à votre place ? Le budget à lui consacrer vous effraie ? Différentes formules et types de contrats vous permettent pourtant de souscrire aux services d’une aide à domicile plus facilement.

Particulier employeur, société prestataire de nettoyage, mandataire, aide-ménagère autoentrepreneur, mais aussi femme de ménage au noir, quels sont leurs coûts réels pour vous ? Quel est l’impact du crédit d’impôt sur l’emploi d’un salarié chez vous ?

Type de contrat

Vous êtes l’employeur

Gestion administrative

Tarif horaire avant crédit d’impôt

Formule éligible au crédit d’impôt

Particulier

Oui

Oui

11 - 18 €

Éligible

Agence prestataire

Non

Non

25 - 36 €

Éligible

Mandataire

Oui

Oui

24 - 34 €

Éligible

Autoentrepreneur

Non

Non

25 €

Éligible (sous conditions)

Non déclaré

Oui (illégal)

Non

10 - 15 €

Non

Le prix d’une femme de ménage en passant par une agence

Si vous choisissez de faire appel à une agence de ménage à domicile, le tarif de la femme de ménage dépendra :

  • de la fréquence d’intervention : avez-vous un besoin ponctuel (déménagement, ménage de printemps…) ou régulier ?
  • du nombre d’heures : souhaitez-vous 5 heures de ménage par semaine ou 2 h de ménage tous les 15 jours ?
  • de votre niveau d’exigence : souhaitez-vous du ménage « basique » ou une femme de ménage de qualité, plus impliquée dans les lessives ou la vaisselle par exemple ?

Aujourd’hui, pour vous donner une idée des tarifs pratiqués par les sociétés de services à domicile, une femme de ménage coûte entre 25 € et 36 € par heure pour une prestation hebdomadaire, ramenés entre 12,50 € et 18 € de l’heure après réduction d’impôt.

Sur aladom.fr, vous pouvez si vous le souhaitez, demandez un devis gratuit afin d’estimer le prix d’une femme de ménage : 

Comme il s’agit d’une prestation qui se déroule chez vous, vous pouvez bénéficier dans la majorité des cas, d’une réduction fiscale ou d’une remise d’impôts de 50 % (dans la limite de 20 000 € par an sous conditions, soit 10 000 € de crédit maximum). 

Si le prix final est un peu plus important, les avantages à passer par une agence de nettoyage sont nombreux :

  • vous évitez les démarches administratives,
  • le prix indiqué comprend la rémunération et les charges,
  • si votre femme de ménage ne vous convient pas, vous pouvez changer d’avis et demander une autre d’intervenante,
  • c’est l’agence qui gère les absences, les congés… 

Le taux horaire d’une femme de ménage en direct

Lorsque vous embauchez directement une femme de ménage, vous avez la possibilité de négocier son salaire horaire net. Comme pour l’agence prestataire de services à la personne, ce coût dépend du lieu d’activité, de l’expérience de l’intervenante, mais aussi des tâches demandées.

Pour information : pour un salaire net horaire de 10 €, vous payez environ 8,30 € de cotisations. Ce chiffre tient compte de la déduction forfaitaire applicable à la cotisation patronale d’assurance maladie, maternité, invalidité et décès, laquelle se monte à 0,75 euro par heure de travail effectuée. Vous pouvez estimer vos cotisations directement sur le site de l’URSSAF : http://www.cesu.urssaf.fr/cesweb/simucoti1.jsp.

Avec un tarif horaire affiché compris entre 11 et 18 €, après déduction sur votre imposition, une heure de ménage sans intermédiaire vous coûte entre 5,50 € et 9 €. C’est moins cher, mais il vous faut accomplir chaque mois, certaines formalités administratives.

Un salaire minimum obligatoire

Le salaire d’un ou une employé(e) de ménage doit être au moins égal au SMIC. En cas de non-respect, le particulier employeur peut être condamné au paiement d’un rappel de rétribution, de dommages-intérêts ou à une amende.

La rémunération peut cependant être bien plus élevée si la demande est supérieure à l’offre.

De plus, les conditions salariales relatives à l’embauche d’une femme de ménage sont régies par la Convention collective nationale du salarié du particulier employeur (CNN). Cette convention décrit, classe et hiérarchise en « niveaux » les diverses formes d’emplois, tâches et qualités requises pour exercer le métier de femme de ménage (repassage). Elle doit être obligatoirement utilisée afin d’attribuer un « niveau » à la personne embauchée et entraîne le paiement d’un salaire horaire minimum de base suivant les tarifs déterminés dans l’avenant « Salaire » actuellement en vigueur.

La CCN du salarié du particulier employeur prévoit également que les salaires bruts conventionnels des femmes de ménage doivent bénéficier obligatoirement d’une majoration pour ancienneté de service auprès de la même personne.

Pour ce qui est du repas, la CCN prévoit deux possibilités : soit l’employeur fournit les repas et déduit leur montant du salaire de son employée, soit les repas ne sont pas déduits, mais sont pris en compte pour déterminer si le minima est atteint.

Pour ce qui est du logement, le fonctionnement est sensiblement le même que pour les repas : si un logement est proposé à l’employé, il est possible de déduire de sa rémunération mensuelle la somme forfaitaire de 71 € (ou davantage selon la valeur locative réelle ou la valeur locative servant à l’établissement de la taxe d’habitation du logement). Si le loyer n’est pas déduit, il peut alors être pris en compte dans le calcul du salaire final.

Nous n’abordons pas la problématique du travail au noir, car avec cette solution ni vous ni votre salariée n’êtes protégés. Découvrez pourquoi sur le site stop-travail-au-noir.fr.

Voilà, vous avez désormais le choix : 

  • faire appel à une société de ménage, un peu plus chère mais qui gère l’ensemble des problèmes à votre place, 
  • embaucher directement une femme de ménage : vous devrez alors gérer les parties administratives et les potentiels retards, absences…

Confiez votre ménage et prenez du temps pour vous !

Quel coût horaire moyen en France ?

Qu’elle soit indépendante, à son compte, mise à disposition par une agence prestataire ou un mandataire, embaucher une femme de ménage représente un certain investissement.

Régi par l’offre et la demande, l’expérience de l’aide-ménagère, sa qualité, votre zone d’habitation, mais aussi par sa fréquence d’intervention chez vous, ou encore la surface de votre logement et les tâches ménagères demandées, un tarif moyen national peut vous offrir une base de comparaison efficace.

En France, le salaire horaire moyen d’une femme de ménage est ainsi de 14 € de l’heure en province, quand le coût d’une femme de ménage à Paris et dans d’autres grandes villes du pays est plus élevé, avec une moyenne de 19 € par heure.

Comment faire pour payer une femme de ménage ?

Comme pour tout autre salarié à domicile, différentes façons s’offrent à vous pour rémunérer votre femme de ménage. Chèque, virement bancaire, espèces contre la signature d’un reçu ou CESU préfinancé, tous sont en lien direct avec le montant de la rémunération et la façon dont vous déclarez votre employée.

À ce propos, l’utilisation du service CESU (chèque emploi service universel) vous permet de déclarer simplement l’embauche, mais aussi le nombre d’heures effectué chaque mois et donc le salaire (et les charges correspondantes), de votre aide-ménagère.

Vous bénéficiez également de la protection sociale accordée à l’employeur et êtes donc parfaitement couvert en cas d’accident de votre employée sur son lieu de travail.

Enfin, l’utilisation du CESU pour payer une femme de ménage ouvre droit à une remise fiscale de 50 % sur les sommes engagées pour sa rémunération dans la limite de 12 000 € par an soit 6 000 € de réduction d’impôt pour le cas général.

Quel avantage à être payé en CESU ?

Le salarié à domicile payé en Chèque Emploi Service Universel est assuré d’une déclaration en bonne et due forme à l’administration française. Il dispose ainsi, à la manière de tout autre travailleur, d’une protection sociale, de congés payés et du droit à la formation professionnelle.

À noter que la personne qui l’embauche doit obligatoirement affilier son nouvel employé de maison au CRCESU (Centre de Remboursement des Cesu) afin que celui-ci puisse encaisser les règlements reçus.

Quel salaire en CESU ?

La rémunération de la femme de ménage varie en fonction de différents indicateurs géographiques, d’expérience et d’ancienneté, mais également en fonction de la fiche de poste. Cependant, un salaire minimum est à respecter. En France, il s’articule autour du :

  • Salaire Minimum interprofessionnel de Croissance (SMIC) soit en 2021, 10,25 € brut par heure ou 11,27 € majorés de 10 % pour le paiement des congés payés au Chèque Emploi Service Universel le cas échéant,
  • et du salaire minimum conventionnel de niveau 1 de la convention collective nationale des salariés du particulier. 

Le salaire minimum CESU choisi est donc toujours le plus élevé entre le SMIC horaire en vigueur et le salaire minimum conventionnel. Il peut, bien entendu, et en fonction des négociations entre le particulier et son salarié, être plus élevé.

Quelles sont les aides possibles ?

Afin que chacun puisse bénéficier de l’aide d’une femme de ménage chez soi en cas de besoin, plusieurs aides financières ont été mises en place. Elles s’adressent à différents publics sous conditions.

Le crédit d’impôt avec le Chèque Emploi Service Universel

Dans la majorité des cas, la femme de ménage permet au particulier employeur de bénéficier d’un crédit ou d’une réduction d’impôt égale à 50 % des sommes réelles engagées pour sa rémunération (salaires + cotisations sociales).

Pour tous, le plafond est de 12 000 € par an, soit 6 000 € de déduction maximum possible. Cependant, une majoration de 1 500 € peut être accordée par enfant à charge, par personne de plus de 65 ans dans le foyer, ou par salarié rémunéré chez un ascendant de plus de 65 ans bénéficiaire de l’allocation personnalisée d’autonomie (APA) dans la limite de 15 000 € soit 7 500 € d’avantage fiscal maximum.

À noter que ce même plafond peut être porté à 20 000 € pour 10 000 € de remise d’impôt maximum chaque année en cas de titulaire de la carte d’invalidité 80 % dans le foyer, personne à charge titulaire de cette même carte, ou enfant bénéficiaire du complément de l’allocation d’éducation de l’enfant handicapé.

La première année uniquement, la limite est relevée à 18 000 € pour un avantage fiscal de 9 000 € maximum, quelle que soit la situation.

CESU préfinancé

Le CESU préfinancé (aussi appelé titre CESU) est à retirer si vous y avez droit, auprès de votre patron, de votre comité d’entreprise, des collectivités territoriales, du conseil général, de votre mutuelle… lesquels prennent en charge tout ou partie de son montant fixe et nominatif.

Le titre CESU est utilisable pour régler les prestations de services à domicile délivrées par un organisme ou une association agrée, une structure mandataire ou auprès d’un particulier employeur. Pour être payé, l’intervenant devra être déclaré auprès du CRCESU qui se chargera également de lui rembourser les titres reçus.

En France, seules 5 structures sont habilitées à les délivrer ; Domiserve, Groupe La Banque Postale, Edenred, Groupe UP Chèque Domicile, Natixis Intertitres et Sodexo.

Attention, si l’allègement fiscal s’applique, il ne concerne que la partie des titres effectivement supportée par le payeur et non la somme abondée par l’organisme financeur.

Caisses de retraite

Les caisses de retraite des différents régimes fixent leurs propres conditions d’attribution d’une aide financière destinée à alléger la dépense que représente une femme de ménage à domicile pour les plus de 60 ou 65 ans.

La Caisse nationale d’assurance vieillesse de la Sécurité sociale (CNAV) s’adresse par exemple aux personnes classées en GIR 5 et 6 (groupes isoressources utilisés pour mesure le degré de dépendance) qui souhaitent employer l’aide ménagère sous le statut du particulier employeur ou solliciter un prestataire.

Conseil général

Les conseils généraux peuvent également octroyer une aide financière aux personnes de plus de 65 ans qui ne bénéficient pas de l’allocation personnalisée d’autonomie et dont les revenus mensuels n’excèdent pas les plafonds établis pour l’allocation de solidarité aux personnes âgées soit 903,20 € pour une personne seule et 1 402,22 € pour un couple en 2020.

À noter que chaque conseil général dispose de son propre barème. Pour en savoir plus, rapprochez-vous notamment de votre centre communal d’action sociale (CCAS).

Aide familiale de la CAF

La caisse d’allocation familiale peut également vous octroyer sous conditions, une aide à l’embauche d’une salariée à la maison.

L’aide ménagère de la CAF est notamment réservée aux allocataires, aux familles avec un enfant à charge, aux femmes enceintes, aux personnes âgées ou aux malades. Calculée à l’aide du quotient familial, elle est attribuée pour une période maximale de 6 mois.

À quel salaire peut prétendre une femme de ménage ?

En tant que prestataire de service à domicile, la paie de la femme de ménage peut énormément varier. Pour vous aider, voici quelques indicateurs à toujours prendre en compte avant les négociations de salaire :

  • taux horaire brut en vigueur du SMIC en France (10,25 € en 2021),
  • salaire minimum conventionnel de niveau 1 de la convention collective nationale si votre femme de ménage ne possède par de qualification particulière,
  • expérience et qualification(s) de l’employée de nettoyage,
  • avis de ses anciens employeurs,
  • lieu d’exercice,
  • offre et demande,
  • complexité et spécificité des missions,
  • horaires de travail,
  • nombres d’heures hebdomadaires et mensuelles.

Une fois le taux horaire obtenu, multipliez-le par le nombre d’heures de travail souhaité et vous obtiendrez le coût mensuel de votre femme de ménage. À ce titre, un simulateur du coût de l’embauche est à votre disposition sur le site du CESU.

Faut-il faire une fiche de paie à votre aide-ménagère ?

La femme de ménage CESU se voit automatiquement transmettre chaque mois, une attestation de salaire reprenant les éléments essentiels à sa rémunération.

Pourtant, à l’instar du contrat de travail, il est recommandé de fournir une fiche de paie à votre aide-ménagère. Ainsi, vous pouvez y faire figurer chaque élément utile pour vous et votre employée (remboursement de frais, repas, transport, dates des congés…) et garder une trace de sa rémunération dans le détail (modes de règlement, nombre d’heures travaillées, déduction de salaire…)

Par ailleurs, certaines mentions doivent obligatoirement figurer sur ce document dont la durée de conservation est de 5 ans :

  • nom, adresse et numéro de Sécurité sociale du salarié à domicile,
  • nom, adresse et numéro CESU de l’embaucheur,
  • date d’établissement et nombre d’heures effectuées,
  • salaire horaire et mensuel brut ;
  • salaire mensuel net et net imposable,
  • liste et montants des cotisations salariales et patronales,
  • rémunérations complémentaires,
  • congés payés acquis, en cours et utilisés,
  • dates des congés payés à venir et des derniers pris,
  • éventuelles primes accompagnées de leurs montants.

Vous pouvez également mentionner les salaires versés en brut et net depuis le 1er janvier, l’ancienneté de votre salarié à domicile ainsi que le nombre d’heures cumulées au titre du CPF CESU (compte personnel de formation).

En résumé

À quel tarif horaire moyen payer une femme de ménage ?

En France, le tarif horaire moyen pour une femme de ménage employée à domicile est de 14 € en province et de 19 € dans les grandes villes ou à Paris.

Comment payer sa femme de ménage ?

En tant que prestataire de services à domicile, la femme de ménage peut être payée en titres CESU, mais aussi par chèque, par virement et en espèces contre reçu. Plusieurs modes de règlement peuvent être utilisés simultanément pour le versement de chaque salaire.

Quel avantage d’être payé en CESU ?

Pour le salarié à domicile, être payé en CESU est l’assurance de profiter d’un travail déclaré et donc de la protection sociale, des congés payés et de l’offre de formation professionnelle qui l’accompagnent.

Commentaires
Il n'y a pas de commentaires pour le moment