De plus en plus de jeunes diplômés se tourne vers l'entrepreneuriat : les moins de 30 ans représentaient 40,6% des entrepreneurs en 2020 alors qu'ils étaient 28,6% en 2010.

Illustration de l'article De plus en plus de jeunes entreprennent en franchise

Benjamin Coulange, gérant de l’agence O2 de Flers.© Ouest-France

De plus en plus de jeunes entrepreneurs se lancent en franchise

O2 sera présent au Forum Franchise à Lyon le 21 octobre 2021 et au Salon des Services à la Personne à Paris le 23 et 24 novembre 2021. Le réseau O2 compte plus de 370 agences et 14 500 collaborateurs sur tout le territoire chez plus de 90 000 familles.

Selon les Echos, l’intention entrepreneuriale des jeunes français (18/29 ans) est parmi la plus forte des pays développés. Une étude réalisée en 2019 par la fintech TransferWise et l’institut de sondage YouGov auprès de 3 532 Français, Allemands, Anglais et Espagnols âgés de 16 à 25 ans montre que 77% des jeunes Français ont un goût bien plus affirmé que leurs voisins pour l’entrepreneuriat contre 64% des Allemands, 61% des Espagnols et seulement 51% des Anglais. 

Cependant, le taux effectif de concrétisation du projet entrepreneurial de cette catégorie d’âge reste faible comparé aux autres pays développés. En effet, selon une enquête menée par Global Entrepreneurship Monitor 4 sur les 18/24 ans l’intention d’entreprendre pour les Français est de 0,280 pour un passage à l’action à 0,45 tandis qu’en Grande Bretagne c’est une intention à 0,80 pour un passage à l’action à 0,55. Un sondage d’OpinionWay révèle en 2019 que pour 55% des jeunes l’hésitation à créer leur entreprise est causée par des raisons financières.

La franchise est une solution pour les jeunes qui souhaitent se lancer dans l’entrepreneuriat afin de bénéficier d'un accompagnement, d'outils, de la notoriété d'un réseau et du soutien d’une marque.

En 2020, le secteur des services à la personne est considéré comme un des quatre domaines à fort potentiel selon le groupe IGS. Pour la génération Z le besoin d’être en phase avec ses valeurs est un aspect primordial dans le choix de leur métier futur. Une étude Ipsos-BGC-CGE 7 publiée en janvier 2018 explique qu’ils sont 72% à considérer cet aspect comme un critère essentiel dans leur choix. Pour les étudiants interrogés dans cette étude, 49% estiment qu’il s’agit d’un emploi qui “améliore la vie des gens”. Selon un autre sondage d’OpinionWay la quête de sens est désormais un enjeu décisif pour 95% des jeunes qui jugent important à 40%, voire prioritaire à 55% que leur travail ait du sens.

L’entrepreneuriat des jeunes chez O2 en quelques chiffres

  • 41 ans représente la moyenne d’âge des franchisés à la signature
  • 13 franchisés ont signé avant 30 ans
  • 54 franchisés avant 35 ans
  • 77 franchisés avant 40 ans

Fonds de développement franchise O2

O2 Care Services offre aujourd’hui des possibilités d'obtenir des aides financières pour les candidats désirant se lancer en franchise. La marque s’appuie sur le fonds de développement crée en septembre 2021 par son groupe Oui Care. Ce fonds, le 1er créé en France, permet aux primo-accédants à la franchise de bénéficier d’une aide pouvant atteindre jusqu’à un tiers du financement global. Le candidat doit apporter des fonds propres (30%) et constituer un dossier qui sera transmis à un comité d’investissement composé de la Direction Générale du groupe, de la Direction Administrative et Financière ainsi que de ses partenaires bancaires. Le bénéficiaire de cette aide pourra alors convaincre plus facilement les organismes prêteurs pour le dernier tiers restant, levant ainsi les barrières financières.

Franchisé à 25 ans

A 25 ans, Benjamin Coulange, est devenu l'un des plus jeunes franchisé O2 à Flers :  “Après une expérience de 5 ans dans le secteur de l’agroalimentaire, je me suis lancé dans l’entrepreneuriat. Pour O2 mon jeune âge n’a jamais posé problème. J’ai ouvert mon agence en 2019 à Flers, elle compte aujourd’hui 19 salariés et une centaine de clients. J’ai décidé de m’installer dans ma ville natale avec l'envie de développer économiquement le territoire et de devenir un véritable acteur local. Ayant de la famille qui travaille dans ce secteur, j’ai choisi les services à la personne dans le but d’améliorer les conditions de vie des habitants mais aussi des salariés. Le conseil et l’accompagnement tout en gardant une certaine liberté m’ont décidé à entreprendre en franchise chez O2. Après deux ans d’activité, je suis épanoui dans mon travail et réfléchis à ouvrir une deuxième agence.”