Selon l'enquête internationale TIMSS les jeunes français sont à la traîne en mathématiques. En CM1, 15 % des élèves n'ont pas les compétences élémentaires. Des résultats qui ne sont pas nouveaux malheureusement.

Illustration de l'article Les élèves français mauvais en maths selon une enquête internationale

Les jeunes Français ne sont pas bons en maths selon une enquête internationale.

Carrément dernier dans les pays de l'Union européenne aux côtés de la Roumanie : les jeunes Français ont décidément des lacunes en maths, d'après les résultats de l’enquête Trends in International Mathematics and Science Study (Timss), réalisée en mai 2019 sur un échantillon de 4 186 enfants de CM1 et 3 874 adolescents de 4e.

Pour les CM1, les résultats n'ont pas bougé depuis l'enquête Timss de 2015. 15 % des élèves n'ont pas les compétences élémentaires, contre 6 % au niveau européen.

Mais pour les 4 ème, qui n'avaient pas été évalués depuis 1995, la baisse est flagrante. Avec un score de 483 points, la France est sous la moyenne de l'Union européenne et/ou de l'OCDE (511 points). Derrière la France, on trouve la Nouvelle-Zélande, la Roumanie puis le Chili.  Entre 1995 et 2019, le score moyen des élèves de 4e en mathématiques a ainsi baissé de 47 points. Pour le ministère de l'Éducation nationale « Le niveau des élèves de 4e de 2019 est équivalent à celui des élèves de 5e de 1995 ».

En sciences, en revanche, les résultats de la France sont stables par rapport à 1995.

Comment trouver un professeur de maths à domicile 

Serait-ce de la faute aux enseignants, pas assez matheux à la base ? Pour y remédier, depuis 2018, 40 000 d'entre eux ont été formés dans la matière.

Mais la situation est plus complexe. Il s'avère que les élèves français ont des résultats très irréguliers selon les spécialités. C'est en calcul et en algèbre qu'ils sont les moins bons (CM1 et 4 ème). Ils s'en sortent mieux en géométrie. En 4 ème, ils pèchent principalement au niveau de la manipulation des nombres (fractions, décimales, et les quatre opérations).

Pour les aider à progresser, de nombreux élèves suivent des cours particuliers de mathématiques à domicile. Les maths sont une des matières les plus demandées, à côté des sciences (où la chimie constitue le point faible des 4ème).

Trouver un professeur de maths pour des cours à domicile près de chez soi est très facile grâce à Aladom.fr, le référent de la petite annonce pour le service à la personne. 

En maths les garçons meilleurs que les filles

Au niveau des performances scolaires, les mathématiques font exception au niveau de la différence entre les filles et les garçons. Alors que les filles sont meilleures dans la plupart des matières (lecture à la fin du CM1, orthographe à la fin du primaire, compréhension de l’écrit à 15 ans), ce n'est pas le cas en mathématiques. En CM1, les garçons ont 13 points d’avance sur les filles en CM1, selon l’enquête Timss 2019. Et cet écart augmente depuis cinq ans. En 4e, les garçons ont toujours 9 points d’avance.

Découvrir les offres pour les pros
Aladom

Professionnels du secteur

VISIBILITÉ, RÉFÉRENCEMENT, RECRUTEMENT,
DÉVELOPPEMENT CLIENTÈLE

découvrir les offres pour les pros
Commentaires
28 déc. 2020

Comment remédier à la baisse de niveau des élèves français en mathématiques ?
C'est simple il faut juste une volonté politique.

Voici ce qu'il faut faire.

1 : Former les instituteurs.

On a en France des instituteurs de grande qualité.

Ils sont systématiquement sous-employés à remplir des formulaires administratifs pour expliquer que nos enfants, dans les 17 compétences semi-prioritaires sont passés de l'état "en phase d'acquisition préliminaire" à l'état "en phase d'acquisition avancée". Il est en effet essentiel dans les instances ministérielles que ces chiffres croissent tous les ans.

Une fois ces tâches terminées, ils sont happés par la dernière idée innovante et bien-pensante à la mode, genre écriture inclusive pour les non voyants.

Bref, on leur lache la grappe et on leur propose quelques MOOC pour leur apprendre comment les raisonnements peuvent se structurer au travers de jeux logiques. On en profite pour les aider à acquérir quelques rudiments de culture scientifique de base. Comment installer un vivarium à fourmi par exemple ?

Trouver des équipes pour créer ce genre de formation ne devrait pas prendre plus de quelques semaines. Par contre, cela prendrait quelques mois à se mettre en place.

Ensuite, il suffit de commencer uniquement avec des volontaires qui se chargeront de convaincre leur collègues.

2 : Réintroduire les nombres et les sciences à l'école maternelle et à l'école primaire.

Si les instituteurs sont confiants dans leurs capacités, ça peut aller vite.

C'est là que tout se joue.

3 : Les collèges et Lycées

Il faut mettre fin aux oukazes ministériels habituels, mélange de com politique et d'arrogance énarchique de gens qui pensent comprendre le problème en lisant les 30 lignes de notes de leurs conseillers.

On peut par exemple donner une totale autonomie à quelques dizaines d'établissement pilotes et laisser les bonnes idées émerger sans a priori.

D'abord en mettant devant eux des profs compétents dans leur matière. La triste réalité est que les diplômés de license et de master en maths et plus généralement en sciences veulent faire tout de leur vie sauf aller travailler pour l"Education Nationale. Le résultat est un déficit de candidats pour les postes d'enseignants en maths et en physique. C'est aussi simple que ça. Changer cette situation va demander des changements surhumains dans comment l'Education Nationale est dirigée. Parce que grâce à nos syndicats et à nos pédagos barbus, elle est tout, sauf managée. Donc les parents qui en o

Il faudrait réformer très profondément le systeme de l enseignement en France et copier des modèles qui marchent.

il faut mettre de la meritocratie dans l enseignement, revaloriser le statut des professeurs et ne pas hésiter à mettre des niveaux, non pas pour stigmatiser mais pour être certains que nous ne laissons pas des élèves sur le carreau.

Il faut s assurer que les profs puissent et sachent transférer le savoir (et justement ne pas se conformer uniquement à l IUFM ou au CAPES) quelles que soient leurs études ou expériences.

je suis professeure de français et le Problème est identique dans t

Pourquoi les élèves français sont-ils si mauvais en maths et en sciences ?
En faisant un programme plus exigeant et en recalant ceux qui echouent. Cela les obligera a reussir . Marche ou creve. Le hamac ou le smartphone pendant les cours est pas une solution .

Pourquoi les élèves français sont-ils si mauvais en maths et en sciences ?
On a un excellent enseignement supérieur qui produit de brilliants mathématiciens mais la population générale elle est pas en haut de l'échelle parce que sur "la cordée" y a pas assez de place alors il faut en faire tomber un max je plaisante… :D Plus sérieusement contrairement à la méthode Singapour
La France a-t-elle le niveau de vie le plus élevé au monde ?
En France les gens trouvent qu'un iphone de 1000Euros c'est cher au Cambodge avec un salaire médian de 250$ soit 5 fois moins qu'en France, beaucoup de jeunes arrivent à économiser pour s'en acheter un (on achète pas à crédit là-bas sauf pour faire du commerce vu les taux hallucinants de 15% !). C'e
Est-il vrai que le niveau d'éducation des élèves actuels est bien inférieur à ce qu'il était il y a plusieurs décennies ? Comment y remédier ?
Je dis un gros OUI, quitte à m'attirer les foudres de quelques défenseurs de l'école nouvelle manière… Et je dis oui, non pas tellement parce que je pense que nous en "savions" plus que les élèves d'aujourd'hui – et nous en savions beaucoup plus, même si ceux d'aujourd'hui sont supposés savoir "d'au
Comment se remettre à niveau en maths en autodidacte ? Où trouver des ressources pour tout niveau ?
Tout dépend votre niveau de départ et ce que vous visez. * Vous avez un niveau prépa : assez facile, prendre n’importe quel bouquin bien fait de licence/master/agrégation. La plupart de ses bouquins sont spécifiques à un domaine précis, donc si vous voulez des références, il faut préciser ce que vous a
Quel est le niveau réel des agrégés de mathématiques ?
Il faudrait préciser : agrégés internes ou externes ? De quelle année ? avant 1990 ou après ? En gros, les agrégés les plus brillants sont issus d'une école normale supérieure, plus, disons 20% pris parmi les étudiants non-normaliens bac+5 assez brillants. Cependant, les carrières offertes aux agrég
Pourquoi la plupart des gens sont nuls en maths ? Serait-ce à cause des professeurs ?
Il n'y a pas de telle chose que "la plupart des gens sont nuls en maths", car "être nul" 1) est flou 2) est un point de vue et n'a aucune absoluité (absolu: vrai pour tous les points de vues). Donc si un prof juge quelqu'un de nul, ce n'est pas une véritée absolue, ou si la personne se juge nulle, c
Pourquoi tant d'étudiants universitaires ont-ils autant de mal à apprendre les mathématiques en premier cycle, même en ayant obtenu de bons résultats en maths au lycée ?
* Premièrement il y a une énorme différence entre les mathématiques faites au lycée et celle de l'université. Au point où l'on peut considérer que ce n'est pas la même matière. * Ensuite le niveau du lycée est vraiment faible, en particulier en calcul, rigueur et raisonnement. Avoir 16 au bac ne signifie plus rien.

La
Comment se remettre à niveau en maths en autodidacte ? Où trouver des ressources pour tout niveau ?
Quel est le niveau réel des agrégés de mathématiques ?
Pourquoi la plupart des gens sont nuls en maths ? Serait-ce à cause des professeurs ?
Pourquoi tant d'étudiants universitaires ont-ils autant de mal à apprendre les mathématiques en premier cycle, même en ayant obtenu de bons résultats en maths au lycée ?

13 déc. 2020

Mais comment un tel résultat ne produit-il pas un immense coup de tonnerre ? Comment, avec le septième PIB mondial, le plus grand ratio de dépenses publiques par habitant, et le premier budget de l’État consacré à l’éducation, avons-nous pu arriver à cette dernière place ? Dans un pays normal, les pouvoirs publics devraient s’expliquer, le gouvernement aurait à rendre des comptes, les principaux cadres seraient remplacés – dans le public comme dans le privé. Bien sûr, le temps de l’éducation est un temps long, et cette dernière place est le résultat de politiques menées par les gouvernements successifs depuis des années maintenant, gauche et droite confondues, ancien et nouveau monde. Il serait trop facile d’en tirer prétexte pour conclure à l’irresponsabilité générale. Une faillite d’une telle ampleur devrait conduire ceux qui assument le commandement à présenter leur démission – surtout lorsqu’ils occupent les plus hautes fonctions de ce ministère depuis bien longtemps, comme notre ministre actuel… Quand on participe au pilotage de l’éducation nationale depuis quinze ans, comment peut-on ne pas se sentir comptable d’un échec aussi absolu ?