A la fin du premier trimestre 2020, dans le contexte du Coronavirus, l’emploi des intérimaires a connu une baisse historique de 40,4 % (318 100 intérimaires en moins). Le niveau de l'intrerim est comparable à celui atteint au creux de la crise économique de 2008-2009.

Illustration de l'article L’intérim chute de 40 % à la fin du premier trimestre 2020

Un nombre d'intérimaire comparable à celui lors de la crise de 2008

Selon un rapport de la DARES, l'emploi intérimaire a reculé de 40,4% au 1er trimestre 2020. Dans un contexte de crise sanitaire et de confinement lié au Coronavirus, l’intérim enregistre au 1er trimestre 2020 une perte de 318 100 intérimaires représenatnt une baisse de 40,4 %. Au 4ème trimetsre 2020 il y avait déjà eu 2 900 intérimaires en moins. Le nombre de personnes ayant un contrat d'interim est à son  plus bas niveau depuis 1998.

Cette baisse concerne tous les secteurs, mais elle est plus forte dans les secteurs de la  construction (-60,5 % après -2,6 %) et de l’industrie (-40,7 % après -2,1 %). Dans le tertiaire la baisse est de 31,0 %. Sur un an, tous secteurs confondus, l’intérim chute de 41,0 %.

Au début de la crise, avant d'activer le chômage partiel pour leurs salariés de nombreuses entreprises ont mis fin aux missions d'interim pour réduire leurs charges et absorber la baisse d'activité. 

En moyenne sur le 1er trimestre 2020, le volume de travail temporaire mesuré en équivalent emploi à temps plein baisse de façon moins importante : -5,4 % après +0,1 %. Ceci est mesuré sur l’ensemble du trimestre, alors que l’emploi intérimaire est estimé sur la dernière semaine de mars, très affectée par la crise sanitaire.

Avec le déconfinement et la reprise de l'activité on peut s'attendre à ce que l'interim reparte et de nombreuses missions sont proposées à ceux qui veulent travailler dans l'interim. Aladom diffuse des offres d'emploi dans l'interim comme dans les services à la personne et dans les EHPADS.

Deux tiers de la baisse de l’emploi salarié provient de l’intérim

L’emploi salarié a reculé de 2,0 % au premier trimestre 2020 avec une perte de 502 400 emplois et, hors intérim, de 0,7 % (soit -184 400 emplois).  L’intérim représente donc à lui seul près de deux tiers de la baisse de l’emploi salarié.

Sur un an, l’emploi hors intérim est en légère progression (+0,1 %, soit +21 400 emplois), tandis que l’ensemble de l’emploi salarié, intérim compris, se replie de 1,2 % (soit -304 700 emplois).

L’intérim contribue nettement au recul de l’emploi salarié dans le secteur de la construction (-6,4 % y compris intérim, contre -0,4 % hors intérim). Les pertes d’emploi dans l’industrie et le tertiaire sont également plus prononcées après prise en compte des intérimaires qui travaillent dans ces secteurs. 

Découvrir les offres pour les pros
Aladom

Professionnels du secteur

VISIBILITÉ, RÉFÉRENCEMENT, RECRUTEMENT,
DÉVELOPPEMENT CLIENTÈLE

découvrir les offres pour les pros
Commentaires
Il n'y a pas de commentaires pour le moment