Le réseau ADHAP SERVICES

ADHAP SERVICES est un réseau français qui emploie environ 6500 personnes réalisant pas moins de 21 000 interventions par jour sur tout le territoire français.

 

Les intervenants ADHAP sont formés et encadrés par des professionnels de santé et ils répondent à différents critères, gages de qualité, tels que l’écoute et la disponibilité, le sens des responsabilités et la vigilance. 

Les risques professionnels au sein du secteur des services à la personne

Les risques professionnels pris par les intervenants à domicile sont nombreux. Nous pouvons citer les risques d’ordre infectieux, risques chimiques, biologiques, chutes, des douleurs liées aux postures, à la manipulation des personnes et des objets au quotidien.

L’étude menée par ADHAP SERVICES a fait remonter, au travers des données statistiques, que ces prises de risques aboutissent à des accidents du travail qui reviennent le plus souvent comme :

  •       La manutention du personnes ;
  •       Les chutes de hauteur ;
  •       Les chutes de plain-pied.

Ces trois accidents représentent 88% des accidents globaux.

La combinaison des risques pris et des accidents du travail fait que le domaine des services à la personne concentre le plus d’arrêts de travail, ce qui est réellement contraignant dans ce secteur, qui a déjà des difficultés à recruter et qui vit un fort taux de turn-over. Les arrêts de travail renforcent l’absentéisme au travail plaçant le secteur des services à la personne en tête des secteurs le subissant.

L’absentéisme, quel que soit sa raison, a un coût qui dépassé le milliard d’euros par an, tout secteur confondus, d’après une étude publiée en 2018 de l’institut Sapiens. 

La mise en place d’une campagne de prévention des risques

Conscient de cette problématique, ADHAP SERVICES a choisi la prévention de ces risques par le biais de trois sessions de formations à destination des dirigeants, des référents prévention et des intervenants à domicile.

 

La stratégie mise en place par ADHAP SERVICES est de pouvoir donner des outils d’analyse aux équipes afin de pouvoir posséder des éléments précis sur les situations à risques et mettre en place des plans d’actions pour contrer les accidents du travail.

 

La finalité de ces actions est d’avoir des équipes sur lesquelles les dirigeants des structures peuvent s’appuyer et pérenniser la relation clientèle car lorsqu’un intervenant est en arrêt maladie et prévient le jour même, souvent une personne est en attente d’une prestation, il est compliqué de combler cette absence. Sans parler de l’impact sur les autres employés, cela surcharge les emplois du temps augmentant le risque d’accident liés à la fatigue.

 

Le comité d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT) a classifié les risques professionnels. Ces risques sont régis par le code du travail et le décret d’application du 05/11/01. Le site : «  http://www.officiel-prevention.com/recense » par fiche métier, les risques professionnels. Les employeurs sont dans l’obligation de tenir un « document unique de sécurité » qui comporte deux parties : une liée à l’évaluation des risques et l’autre destinée aux actions mises en place pour contrer ces derniers. 

 

 

 

 

Commentaires

Il n'y a pas de commentaires pour le moment