Depuis le 1er janvier 2018, les salaires des employés à domicile doivent augmenter. Cette hausse très faible est liée à la loi de financement de la Sécurité sociale pour 2018 qui met en oeuvre la mesure de hausse du pouvoir d’achat de l’ensemble des salariés.

Illustration de l'article Augmentation des salaires pour les services à domicile

0,7 à 1,9 % d'augmentation

Depuis le 1er janvier 2018, tous les salaires ont évolués : suppression de la cotisation salariale d'assurance maladie, diminution du taux de la contribution salariale d'assurance chômage et augmentation du taux de la CSG.

Afin que les salariés du particulier employeur bénéficient aussi de cette évolution du pouvoir d'achat, leurs employeurs doivent aussi augmenter le salaire net. Le site de l'URSSAF a mis en ligne un simulateur permetant de calculer le nouveau salaire net. Celui-ci évoluera bientôt pour estimer aussi le gain lié à la suppression totale de la contribution chômage au 1er octobre 2018.

Pour des particuliers employeurs en France (hors bas Rhin, haut Rhin et Moselle) voici le changement :

  • salaire net de 8,19 € (salaire minimum avec congés payés de 10%) : nouveau salaire net = 8,35€ soit 1,9% d'augmentation
  • salaire net de 9 € : nouveau salaire net = 9,07 € soit 0,77% d'augmentation
  • salaire net de 10 € : nouveau salaire net = 10,07 € soit 0,7% d'augmentation
  • salaire net de 12 € : nouveau salaire net = 12,09 € soit 0,75% d'augmentation
  • salaire net de 15 € : nouveau salaire net = 15,11 € soit 0,73% d'augmentation

Il n'est pas nécessaire de mettre en place un avenant au contrat de travail du salarié pour cette revalorisation du salaire net.  

Il y a 3,5 millions de particuliers employeurs et plus d'1,6 million de salariés.

Découvrir les offres pour les pros
Aladom

Professionnels du secteur

VISIBILITÉ, RÉFÉRENCEMENT, RECRUTEMENT,
DÉVELOPPEMENT CLIENTÈLE

découvrir les offres pour les pros
Commentaires
Il n'y a pas de commentaires pour le moment