Un secteur dynamique

A l’occasion de son Assemblée générale qui se tiendra le jeudi 4 mai à côté de Rennes, la Fédération des Entreprises de Propreté de l'OUEST révèle un bilan positif des actions en faveur d’un secteur ayant du potentiel. En 2016, les entreprises de propreté ont maintenu leur rythme d’embauche dans un contexte économique difficile. Selon les derniers chiffres clés, dans le territoire couvert par la chambre régionale (régions Bretagne et Pays-de-Loire ainsi que la Manche, l’Orne et le Calvados), plus de 1100 entreprises emploient aujourd'hui près de 45 000 salariés (1/10ème des salariés de propreté en France). Cette vitalité de l’emploi est également confortée par la croissance du nombre de salariés qui, en Bretagne, a augmenté de 9% depuis 2010 (contre 1% tous secteurs confondus).

Formation initiale et alternance sont les voies privilégiées par les jeunes

La FEP OUEST encourage l’intégration des jeunes dans le secteur en valorisant les métiers et en accompagnant les publics. Cette année, plus de 300 jeunes sont inscrits dans l’un des 5 diplômes du CFA propreté INHNI Ouest à Bruz, allant du CAP au Master. Dans un contexte peu favorable à l’emploi des jeunes, la perspective d’accéder à des postes pérennes constitue une réelle opportunité pour eux, 83% des contrats dans la profession étant des CDI. Concernant l’alternance, plus de 500 contrats de professionnalisation ont été signés en 2016, dont 315 par l’intermédiaire des 4 GEIQ Propreté du territoire. Ces parcours permettent à ces publics d’obtenir l’un des 8 Certificats de Qualification Professionnelle (CQP) Propreté.

Certaines entreprises de propreté diffusent leurs offres d'emploi sur aladom.  

La Fédération porte d’ailleurs la formation au premier rang de ses thématiques pour 2017 et propose de promouvoir la filière professionnelle en reconnaissant clairement les branches comme actrices majeures de la formation.

La FEP OUEST mobilisée en période électorale

Pour accompagner ce mouvement positif, la FEP OUEST participe au débat électoral en s’adressant aux candidats aux élections présidentielles et législatives. Dans la région, plusieurs parlementaires ont ainsi été rencontrés depuis le début de l’année.

La FEP a réalisé un Livre Bleu qui propose des orientations et des mesures qui permettront aux entreprises de propreté de contribuer encore davantage au développement de l’économie française et au bien-être des habitants de notre pays. Demain, comme aujourd’hui, les décideurs publics pourront s’appuyer sur une Branche professionnelle responsable, résolument force de proposition pour l’amélioration de la compétitivité économique et le développement social.

Avec près d’un demi-million d’emplois salariés et plusieurs dizaines de milliers d’entrepreneurs, le secteur de la  propreté et des services associés est l’un des principaux employeurs en France. Il recrute en continu et de façon durable, à un rythme de 16 000 embauches annuelles en CDI, dont plus de 4 000 via les contrats d’alternance. Ce sont en tout près de 100 000 emplois qui ont été créés depuis 10 ans, sachant que 83 % des emplois sont en contrat à durée indéterminée. La profession se caractérise par une garantie d’emploi conventionnelle. 

Commentaires

Il n'y a pas de commentaires pour le moment