Pour un hiver en toute sécurité 

Comme l'été avec la canicule, en cette période de grand froid, le réseau Adhap Services est vigilant sur les risques que le froid fait courir aux bénéficiaires mais aussi intervenant qui interviennent chaque jour chez plus de 16200 personnes en perte d'autonomie. 

Le réseau ADHAP a élaboré une notre avec des recommandations qui sera remise aux personnes fragilisées par les équipes de chaque centre lors de leurs prestations. : 

  • ne pas obstruer les bouches d'aération, 
  • avoir une quantité suffisante de médicaments, 
  • s'habiller chaudement en portant plusieurs couches de vêtements superposées, 
  • utiliser des chaussures adaptées aux sols glissants (en cas de verglas)... 

Damien CACARET, directeur d'ADHAP et de Domidom, précise : "En tant que tête de réseau, il est de notre devoir de sensibiliser l'ensemble de nos franchisés aux risques que nos bénéficiaires et équipes terrain peuvent rencontrer lors d'un épisode hivernal tel que celui que notre pays est en train de traverser. C'est pourquoi, nous avons souhaité mettre rapidement en place une note de recommandations au sein de nos 170 implantations".

ADHAP et ORPEA 

Créé à Clermont-Ferrand en 1997, ADHAP signifie "Aide à Domicile, Hygiène et Assistance aux Personnes". 

Le réseau dispose de plus de 170 implantations en France, emploie 4 900 intervenants, prend en charge 16200 bénéficiaires et a délivré 3.846.000 heures de prestations en 2015.

ADHAP services recrute des intervenants sur toute la France (Auxiliaire de vie sociale, assitant(e) de vie,aide aux personnes âgées, aides aux personnes handicapées...).

Adhap Services est le plus important réseau privé du secteur de l'aide à domicile et a rejoint début 2015 le Groupe ORPEA, créé en 1989, qui a pour vocation d'accueillir au sein de ses établissements (EHPAD, Cliniques de moyen séjour et de psychiatrie) des personnes en perte d'autonomie, afin de leur dispenser les soins essentiels à leur bien-être.

ORPEA représente 74.272 lits sur 733 sites répartis sur 10 pays.

Commentaires

Il n'y a pas de commentaires pour le moment