Le profil des crèches privées en France

Les crèches privées représentent, sur le sol français, 10% des places totales, en comptant les différents types de garde d'enfants, dont les micro-crèches, les crèches collectives et les crèches municipales. Pour l'instant, les crèches privées accueillent les enfants ayant entre zéro et trois ans, mais des initiatives et des volontés laissent penser que cette limitation pourrait être très vite levée. Les crèches privées en France aspirent, en effet, à accueillir une tranche d'âge plus élargie comme le font déjà d'autres crèches privées en Europe. 

En France, les crèches privées, qui font partie de différentes entreprises, ont vu le jour en partenariat avec la Caisse d'Allocation Familiale, afin de répondre à une forte demande de garde d'enfants faite au sein de diverses entreprises et collectivités.

Contrairement aux crèches municipales qui ont un nombre de places limitées et accueillent le même groupe d'enfants sur une année scolaire, les crèches privées se donnent, la possibilité d'accueillir des enfants de manière occasionnelle. Une crèche privée est donc fréquentée par des enfants inscrits à l'année qui viennent généralement tous les jours de la semaine, et des enfants qui viennent un jour ou une semaine seulement. 

Entre autres particularités, les crèches privées proposent souvent des accompagnements basés sur des pédagogies spécifiques, comme par exemple une attention particulière portée à l'estime de soi, afin que chaque enfant grandisse avec une confiance en lui qui soit solide.

De plus, les crèches privées peuvent proposer des services particuliers comme des activités d'éveil en tous genres : musical, théâtre, cirque, etc... Ces activité peuvent se faire avec les parents. La gamme des prestations des crèches privées tend à s'élargir et c'est là l'un de leurs grands atouts.

Les grands acteurs français

En France, il existe un peu moins d'une cinquantaine d'entreprises de crèches privées avec un peloton de tête formé par Babilou, Les Petits Chaperons Rouges, La Maison Bleue, People & Baby et enfin Crèche Attitude. Ces entreprises sont certes implantées sur le sol français certaines se sont lancées à l'international : Babilou possède également des structures d'accueil en Belgique, en Suisse, en Allemagne, au Moyen Orient et à Monaco. Ces grands acteurs de la garde d'enfants en crèche privée possèdent tous plus d'une centaine de structures d'accueil. 

Babilou, qui est l'acteur principal compte 360 établissements, Les Petits Chaperons Rouges qui est le deuxième acteur en compte 225 et le troisième acteur, La Maison Bleue, en possède 180. 

Avec les différents rachats de crèches privées que font ces grands acteurs du secteur, leur nombre d'établissements augmentent chaque année. Par conséquent, la capacité d'accueil de chacune de ces entreprises augmentent également. Babilou en tant que leader accueillerait 15000 enfants par semaine, et Les Petits Chaperons Rouges en accueillerait 12000. 

Les quarante crèches privées se situant derrière le peloton de tête, accueilleraient, quant à elle, entre dix et mille enfants par jour (ces dernières sont le plus souvent des structures locales). 

La différence de capacité d'accueil entre les cinq grands acteurs et les quarante autres crèches privées, traduit bien la volonté des premiers de s'imposer comme leaders. 

Crèches privées et coût

Les crèches privées, contrairement à ce que beaucoup de gens pensent, ne pratiquent pas des tarifs abusifs. Le coût est en général similaire à celui d'une crèche municipale. Le calcul se fait selon différents paramètres, comme le nombre d'enfants du foyer faisant la demande de garde, les revenus mensuels nets de ce foyer et bien entendu le nombre de jours d'accueil souhaités par semaine. Le prix d'une place en crèche privée dépend donc de la situation financière globale du foyer, comme pour toute structure de garde d'enfants financées par la CAF. A savoir que les crèches privées ont pour la grande majorité d'entre eux des sites internet sur lesquels des simulateurs de calcul sont disponibles. Toute personne intéressée peut donc évaluer ce que va lui coûter la garde de son enfant. 

Il est bon à savoir que le marché des crèches privées est très réglementé.

Commentaires

Il n'y a pas de commentaires pour le moment