En quoi consiste le métier d'auxiliaire de vie sociale ?

L'auxiliaire de vie accompagne des personnes dépendantes comme des enfants, des personnes handicapées ou des personnes âgées, dans leurs tâches quotidiennes. Il permet de favoriser l'autonomie de ces personnes et de les soutenir en vue de leur maintien à domicile. Il contribue à éviter l'isolement des personnes dépendantes. L'auxiliaire de vie sociale doit posséder des qualités essentielles ; il doit être chaleureux, travailleur, être à l'écoute des autres et se soucier du bien-être des personnes dépendantes sous sa responsabilité. 

L'AVS effectue les tâches que les personnes ne peuvent pas effectuer eux-mêmes. Il intervient à domicile et s'occupe donc des tâches propres à la maison comme le ménage, les courses, le jardinage, la préparation des repas, ... Il effectue des soins de confort comme des toilettes, des pédiluves, des capiluves,... Il apporte aussi une aide dans les démarches administratives des personnes en ayant besoin. 

L'auxiliaire de vie peut travailler au domicile de plusieurs personnes chaque jour car son intervention ne dure généralement que quelques heures par jour. 

Le salaire moyen d'un auxiliaire de vie sociale débutant se situe autour de 1100 euros net par mois. Ce salaire peut évoluer jusqu'à atteindre 1600 euros net par mois.

Le métier d'auxiliaire de vie sociale est en pleine expansion

Le métier d'auxiliaire de vie sociale connaît une constante augmentation ces dernières années. Selon la Direction Générale de la Cohésion Sociale, en 2013, on dénombrait 550 000 aides à domicile travaillant en France et ce chiffre tend à augmenter chaque année. Cela s'explique, en grande partie, par l'augmentation du nombre de personnes âgées dépendantes en France. Selon l'INSEE, en 2012, 1,17 millions de personnes de plus de 60 ans bénéficiaient de l'Allocation Personnalisée d'Autonomie (APA). En 2060, ce chiffre devrait atteindre 2,3 millions.

Les emplois d'auxiliaires de vie sont en plein essor car le besoin est croissant. Cela est dû notamment à l'allongement de la durée de vie et à la création d'allocations spéciales pour favoriser le maintien à domicile (APA). Les séniors ont donc de plus en plus besoin de l'aide et du soutien apportés par un auxiliaire de vie sociale. 

Les offres d'emploi dans ce secteur d'activité sont nombreuses. Le recrutement s'effectue notamment par les collectivités locales et des associations privées d'aide à domicile.

Quelle formation est nécessaire ?

Officiellement, aucun diplôme n'est requis pour travailler comme AVS. Cependant de plus en plus d'employeurs exigent une qualification pour ce métier. 

Les entreprises agrées dans les services à la personne (anciennement agrément qualité) doivent :

  • être titulaires d'une certification, (diplôme ou titre) au minimum de niveau V ou certificat de qualification,
  • ou être des professionnels inscrits au répertoire national des certifications professionnelles attestant de compétences dans le secteur sanitaire médico-social, social ou des services à la personne et/ou justifie d'une formation spécifique pour l'interprète en langue de signes, le technicien de l'écrit codeur en langue parlé complété ;
  • ou bien disposer d'une expérience professionnelle de trois ans dans le domaine sanitaire, médico-social ou social ;
  • ou bénéficier d'une formation diplômante ou au minimum d'une formation d'adaptation à l'emploi dans les six mois suivant l'embauche
  • ou bénéficier d'une formation en alternance, ou ont suivi une formation qualifiante dans le domaine sanitaire médico-social ou social.

Un Diplôme d'Etat d'Auxiliaire de Vie Sociale (DEAVS) permet d'obtenir une qualification pour  travailler comme AVS. Il faut être âgé d'au moins 18 ans et avoir un niveau CAP. Cette formation dure environ un an. Cette durée peut être raccourcie ou allongée selon l'emploi du temps de l'élève. Ce diplôme est délivré par des établissements publics ou privés. Si vous êtes titulaire d'un CAP d'aide à la personne ou d'auxiliaire de vie aux familles vous pourrez obtenir une Mention Complémentaire Aide à Domicile. Si vous avez déjà travaillé dans ce secteur, une validation des acquis de l'expérience est aussi possible (VAE). 

Comme ce travail s'effectue aux domicile des personnes, il est souvent demandé d'être titulaire du permis de conduire pour pouvoir se déplacer facilement.

Commentaires

Il n'y a pas de commentaires pour le moment