Rapport sur le fonctionnement du RSI

Les assurés du RSI se plaignent régulièrement des problèmes rencontrés lors de l'appel des  cotisations et du  recouvrement. Ces point devraient s'améliorer avec une amélioration du fonctionnement du  RSI et de l'Acoss et une meilleur communication avec les usagers.Une  mission  pilotée par Sylviane Bulteau, Députée de la Vendée, et Fabrice Verdier, député du Gard vient de présenter 30  propositions  qui devraient  améliorer  la  relation  avec  les  assurés  et rétablir   le  lien  de  confiance. 

30 propositions pour améliorer le RSI

Un  décret du? 8? avril? 2015 du Premier? ministre? a? chargé? Mme? Sylviane? BULTEAU? et? M.? Fabrice? VERDIER,? d'une? mission? d'évaluation? de? l'efficacité? et? de? la? qualité? du? régime? social? des? indépendants? dans ?sa? relation? avec ?ses ?assurés? et ?bénéficiaires. 30 propositions s'articulant autour des quatre thématiques suivantes ont été proposées :

  • Informer  et  mieux  communiquer
  • Simplifier
  • Accompagner les situations difficiles
  • Améliorer la prise en charge des travailleurs indépendants 

Informer  et  Communiquer  plus  et mieux

Avec  chaque  assuré :

  • 1) Avoir  un  contact  plus  personnalisé  avec  les cotisants : 
    • 1.a) supprimer l'automaticité  des  envois  de courriers  en recommandé  et  avoir  un contact  préalable  (téléphonique,  par  courriel,  proposition  d'un  RV)  avec  l'assuré  avant  tout  envoi  de  contrainte  ou  d'huissier ;  instaurer  un  délai  de  trois  mois  entre  la  contrainte  et  l'envoi  d'huissier ;
    • 1.b) suspendre les majorations  de  retard en  cas  de  saisine  de  la  commission  de  recours  amiable.
  • 2) Assurer  la  traçabilité  des  appels  entrants  avant  fin  2015  et  déployer  l'expérimentation  de  rappel des  numéros  qui  ont  appelé  trois  fois  sans  aboutir.
  • 3) Accélérer  les  projets  d'amélioration  des  courriels  et  courriers  du  RSI :  mettre  en  place  dès  septembre  2015  des  groupes  de  travail    RSI/usagers  pour  améliorer  la  lisibilité  des  courriers  adressés  aux  ressortissants.  Avec  un  objectif  de  test  dès  le  dernier trimestre  2015  et  de modifications  opérationnelles  dès  janvier  2016.
  • 4) Rétablir  une  qualité  maximale  en  matière  d'accueil  téléphonique : suite  à  la  réinternalisation  actée de  cette  fonction  et  l'octroi  de  postes  budgétaires par  la  tutelle : 
    • 4.a) S'assurer d'un déploiement rapide ;
    • 4.b) S'assurer d'une  formation  suffisante  des  agents  recrutés et  d'un  soutien par  des  agents expérimentés  en  termes  Métiers.
  • 5) Garantir  la  mise  en  place  d'au  moins  un  point  d'accueil  physique  dans  chaque  département  (tous  les  départements  ne  sont  pas  encore  couverts),  au  besoin  par  mutualisation  avec  d'autres  partenaires ;  développer  la  prise  de rendez-vous  par  internet.
  • 6) Mettre  en  place  le  plus  rapidement  possible  et  au  plus  tard  en  janvier  2016  la  possibilité  pour  les  assurés  d'opérer    le  télé -règlement  des  cotisations,  procédure  alternative  au  prélèvement  automatique  assez  majoritairement  rejeté  par  les  cotisants.
  • 7) Mettre  en  place  un  outil  de  simulation  des  cotisations  connecté  avec  la  déclaration  de  revenu à l'image  de  ce  que  pratique  le  fisc.
  • 8) Intégrer  à  la  lettre  de  mission  de  l'expert  comptable, établie  en  application  de l'article  151  du  code  de  déontologie  prévu  par  le  décret  du  30 mars  2012  relatif  à  l'exercice  de  l'activité  d'expertise  comptable,  une  obligation  d'information  du  travailleur   indépendant  pour  lequel  il  effectue  sa prestation   sur  les  conséquences  qu'aura  le  revenu, tel  que  résultant  des  comptes,  sur  les  droits  aux prestations    notamment  au  regard  des  droits  contributifs  acquis (retraite ).

Institutionnellement : 

  • 9) Communiquer  plus  largement  et  positivement  sur  ce  qu'est  le  RSI  (et  ce qu'il  n'est  pas)  et  sur la protection  sociale  obligatoire. Sur  le  niveau  des  cotisations  en  regard  des  prestations  auxquelles  elles  ouvrent  droit.
  • 10) Associer  les  partenaires  du  RSI  et  notamment  les  chambres  des  métiers  et   CCI  à  un  effort  de  communication/pédagogie    sur  le  régime  de  protection  sociale  des  indépendants  en  développant  l'expérience  des  « rendez-vous  RSI ».
  • 11) Systématiser la  participation  du  RSI  aux  stages  et  réunions  d'information  organisés  par les  chambres  consulaires,  notamment  en  direction  des  nouveaux  affiliés ;  envisager  l'organisation  par  le  RSI  d'une  réunion  collective  des  nouveaux  affiliés  selon  des périodicités et  modalités  à  adapter  en  région.
  • 12) Formaliser   rapidement et communiquer sur des « engagements de service » du RSI aux assurés  en  rapport  avec  les  progrès  réalisés  récemment  ou  en  cours  sur  la relation client, notamment sur les délais de réponse et de traitement des demandes, d'envoi  d'échéanciers  de cotisations,  de  remboursement des  trop-perçus, d'information personnalisée sur les droits acquis Retraite.
  • 13) Mettre  en  place  un  comité  de  suivi  des  engagements  avec  des  usagers représentants l'ensemble des régions.

Simplifier

  • 14) S'assurer, quelles que soient par ailleurs les évolutions souhaitées ou souhaitables en matière  d'organisation  du  recouvrement,  que  le  RSI  dispose  de  l'ensemble  des données  indispensables,  et  puisse  s'appuyer  sur  un  système  d'information totalement  fiabilisé  et  performant,    et  dont  il  puisse  maîtriser  complètement l'ensemble des flux et des interfaces avec ses autres SI métiers.
  • 15) Transférer  à  l'administration  fiscale  le  recouvrement  de  la  cotisation  pour  la formation  professionnelle  afin  d'éviter  les  risques  de  double  appel  de  cotisations RSI/Fisc (30 000 TI  potentiellement concernés)
  • 16) Expertiser  la  possibilité  d'abandonner  la  taxation  d'office  en  matière  de  C3S    pour  les dossiers 2014 pour lesquels le RSI ne dispose pas de revenu déclaré l'année n-1. 
  • 17) Assouplir  et  actualiser  le  système  de  majorations  qui  est  trop  mécanique  et enclenché trop rapidement en laissant un délai suffisant à l'assuré pour régulariser sa situation.
  • 18) Inclure dans  les  travaux  à  mener  sur  la  modernisation  du  SI  du  recouvrement  la possibilité  d'intégrer  aussi  l'adresse,  du  domicile  du  cotisant  :  l'URSSAF utilise actuellement dans son système d'information l'adresse professionnelle, le RSI l'adresse du domicile.
  • 19) Mettre en oeuvre, s'agissant de l'appel des majorations complémentaires de  retard devant  intervenir  en  octobre  2015, une communication  préalable  en  direction  des assurés concernés et l'étude de toute mesure (dégrèvement, délai de paiement, etc.) de nature à faciliter la situation de l'assuré
  • 20) Remplacer le dossier d'ACCRE pour la demande de taux réduit  de cotisation pour les seuls créateurs d'entreprise  chômeurs par une simple case à cocher dans le formulaire CFE. 
  • 21) Mettre en place le paiement dématérialisé pour toutes les prestations ;  inclure un RIB dans les documents demandés lors du dépôt de dossier en CFE.
  • 22) Prendre  les  mesures  réglementaires et  techniques  nécessaires  pour  que  le  RSI continue à disposer des informations nominatives  sur la liquidation des prestations santé réalisées par les autres branches dans la perspective d'une offre de prévention santé/maladie  et  action  sociale  bien  adaptée  à  l'ensemble  des  TI et  afin  éviter  les doublons  (cela  n'est  plus  garanti  avec  la  possibilité  du  libre  choix  du  rattachement  pour les poly-actifs).

Accompagner les situations difficiles

  • 23) Modifier  le  système  informatique  assurant  les  appels  de  cotisations  de  manière  à pouvoir autoriser un accord pour des délais de paiement  par anticipation, avant la date de l'échéance au titre de laquelle la difficulté de paiement va survenir.
  • 24) Expérimenter  la mise  en  place  dans  les  caisses  de « référents »  dont  le  rôle  serait d'orienter l'assuré en difficulté au sein de la  caisse et d'être garant du traitement de son cas ; évaluer la faisabilité et l'organisation nécessaire à un suivi de « portefeuilles d'assurés » par les agents du RSI.
  • 25) Généraliser  l'expérience  de  la  région  Bretagne  de  mise  en  place  d'une  médiation externe, qui puisse être saisi à tout moment dans le processus de décision.
  • 26) Créer  des « rendez-vous des droits » dans les caisses régionales après identification des cotisants en difficulté pour instaurer  un suivi individualisé.
  • 27) Créer  des  cellules  mixtes  afin  de  mobiliser  en  partenariat  avec le RSI les institutionnels concernés  (chambres  de  commerce  et  d'industrie, experts comptables,  collectivités  locales...)  susceptibles  d'aider  les  indépendants  en difficulté. 

Améliorer la prise en charge des assurés

  • 28) Aligner les délais de carence en cas d'arrêt maladie sur le régime des salariés en les fixant à 3 jours à compter du 8  ème jour   (coût estimé par le RSI à 15 M€ compensé par les économies induites sur la mesure rendant les IJ proportionnelles aux revenus cotisés).
  • 29) Ouvrir aux  indépendants  la  possibilité  de  reprise  d'activité à  temps  partiel  (temps partiel thérapeutique) et expérimenter la prescription par le médecin traitant d'une incapacité  de  travail partielle  temporaire  permettant  une  poursuite  partielle  de l'activité  professionnelle  pour  des tâches  administratives  avec  versement  d'IJ minorées proportionnellement.
  • 30) Systématiser l'information des assurés sur les droits acquis en matière de  retraite , par un courrier annuel faisant le point des droits acquis et en rappelant y compris sur le  compte  personnel en  ligne  des assurés,  les  possibilités  de  rachat  de  trimestre ; faire systématiquement une  telle proposition à tous les assurés dont les cotisations ont  fait  l'objet  de  prescriptions  en  lien  avec les dysfonctionnements  de  initiaux  de l'ISU.

Que pensez-vous de ces mesures?

Commentaires

Il n'y a pas de commentaires pour le moment