Renforcement sur le maintien à domicile

ORPEA a été créé en 1989 par le Docteur Jean-Claude MARIAN. L'objectif de la société est d'accueillir dans l'ensemble de ses établissements (EHPAD, Cliniques de moyen séjour et de psychiatrie) des personnes en perte d'autonomie. Le groupe dispose de 524 établissements en Europe qui représentent 52078 lits.

En janvier 2014, le Groupe ORPEA avait déjà pris une place importante dans l'aide à domicile en devenant actionnaire majoritaire du réseau de services à la personne Domidom

Le réseau ADHAP (Aide à Domicile, Hygiène et Assistance aux Personnes) a été créé à Clermont-Ferrand en 1997. Ce réseau 100% agréé par les administrations compétentes est le premier réseau national du maintien à domicile certifié QUALICERT « services aux particuliers ». Domidom avait aussi reçu en 2011 la certification Qualicert.

Des synergies fortes pour structurer le secteur

Le rapprochement entre ORPEA et ces deux acteurs du maintien à domicile a pour objectif de proposer les meilleurs services aux personnes fragilisées. Le groupe ORPEA est désormais en mesure de répondre à l'ensemble des besoins des personnes en perte d'autonomie : en clinique, au domicile et en maison de retraite.

Selon l'INSEE, 1 personne sur 3 aura plus de 60 ans en 2060, et le Groupe ORPEA accompagné d'Adhap Services souhaitent répondre à cette évolution de la société en garantissant des prestations de qualité réalisées par des équipes professionnelles et expérimentées. Selon Dominique Lery, co-Fondatrice du réseau ADHAP, "la dépendance est devenue aujourd'hui une urgence sociétale, à l'aube du vote du projet de loi d'adaptation de la société au vieillissement". 

Perspectives de croissance du réseau

Christophe Dalibert, Directeur Général d'Adhap Services indique que la collaboration avec ORPEA offre de belle perspectives aux 83 franchisés actuels du réseau et aux futurs franchisés souhaitant rejoindre un groupe en pleine expansion.

Adhap services propose sur son site internet un espace dédié à la franchise.

Commentaires

28 mai 2018
Bonjour depuis quelques semaines le service c'est fortement détérioré. Plus d'intervenants et même pas avertie du manque de personnel. Sur le mois de mai 2 heures au lieu de 8 prévues. Le service promet de rappeler mais jamais de réponse. Salutations Mme B.Tisserant