Projet de loi pour l'accompagnement des personnes âgées

Jean-Marc Ayrault a choisi Angers classée "Ville Amie des Aînés" par l'Organisation mondiale de la santé pour dévoiler les grandes orientations de la loi.

Le Premier ministre a annoncé mercredi des mesures qui devraient figurer dans un premier projet de loi qui sera présenté le 9 avril en Conseil des ministres, après avis du CESE (Conseil économique, social et environnemental).  La loi devrait être adopté au Parlement avant la fin de l'année pour une entrée en vigueur en 2015.

L'accompagnement des personnes âgées en perte d'autonomie sera concerné et une priorité donnée au maintien à domicile.

Jean Marc Ayrault a annoncé que les plafonds de l'APA seront revalorisés de 100 à 400 euros et a rappelé que "près de 1,2 million de personnes bénéficient de l'APA (allocation personnalisée d'autonomie), dont 60% vivent à leur domicile".

Le ticket modérateur (le reste à charge des patients âgés), sera pour sa part baissé. 

375 millions d'euros supplémentaires seront consacrés chaque année à l'APA à domicile.

 

Une aide au répit pour les aidants

Jean-Marc Ayrault a salué le "rôle essentiel" des 4,3 millions d'aidants familiaux qui aident régulièrement au moins un de leurs proches âgé de 60 ans ou plus à domicile, 

Le projet de loi proposera une aide au répit permettant à l'aidant d'une personne très peu autonome de s'absenter quelques jours en garantissant que le relais sera pris auprès de l'aidé.

Pour financer le gouvernement utilisera 645 millions d'euros provenant d'une taxe sur les pensions de retraite.

Cette aide au répit, qui pourra aller jusqu'à 500 euros annuels au-delà du plafond de l'APA, pourra par exemple financer sept jours de séjour dans un hébergement temporaire.

Aménagement du domicile

La loi prévoira aussi des "aides techniques" à domicile : 140 millions d'euros seront consacrés à la prévention et à l'aménagement du domicile (téléassistance...) qui seront financées grâce aux 645 millions d'euros par an provenant de la CASA, une taxe sur les pensions des retraités imposables.

Le deuxième temps de cette loi de programmation concernera l'accueil des personnes âgées dans les Etablissements d'Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes.

Commentaires

je suis "aidant" de ma mere agee de 86 ans depuis 2 ans . en plus de son Alzheimer elle ne marche plus je suis epuisée j ai moi meme 61 ans j ai lu dans le voix du nord de ce matin edition valenciennes l existence de cette aide de 500 e comment l obenir et pourquoi