La Direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques (Dares) publie régulièrement des études sur l'emploi en France. Ce mois-ci, les services à la personne ont été passés au crible pour l'année 2011.

L'emploi dans les services à la personne en 2011

Sur cette année de référence, 876 millions d'heures rémunérées au domicile des particuliers ont été constatées. Globalement, l'activité du secteur des services à la personne a connu une baisse, la première (-1,8%) qui intervient après une quasi stabilité en 2010.

Une baisse dans l'emploi direct

Cette baisse est surtout imputable à l'emploi direct. Les heures rémunérées chez les particuliers employeurs ont diminué de -3,8%, après une autre baisse de -1,2% en 2010. En revanche, les prestataires de services ont continué à développer leurs activités, mais à un rythme un peu ralenti comparé à l'année précédente : +2,2% en 2011, +3,2% en 2010.

Mais une hausse de l'activité des prestataires de services

En nombre de salariés aussi, la baisse s'est amorcée sur l'année de référence. Ils étaient 1,04 million au 2ème trimestre 2011 à être employés par des particuliers contre 1,08 million en année glissante, soit un recul de -4%. Toujours à contrario, les effectifs salariés des organismes prestataires ont continué à augmenter, quoiqu'à un rythme moindre (+2% en 2011 contre +5% en 2010). Ils atteignaient 392 000 personnes au 2ème trimestre de 2011.

Au sein même des organismes prestataires dans les services à la personne, la hausse constatée de l'activité et de l'emploi incombe aux entreprises privées. Les heures d'interventions salariées au domicile des particuliers progresse toujours et de façon assez spectaculaire : +16% en 2011. Ce transfert se fait au détriment des associations qui voient leur activité et leur niveau d'emploi décroître.

Commentaires

Il n'y a pas de commentaires pour le moment