Participatif, social, solidaire sont les adjectifs qui qualifient cette économie qui résiste à la crise en proposant un modèle qui ne repose pas sur la rentabilité à tous prix. Pourquoi les entreprises qui fonctionnent sur ce modèle se portent-elle à priori mieux que les autres ? Sans doute parce que ceux qui participent au financement de ces entreprises placent l'humain avant le profit. 

Ce modèle séduit de plus en plus d'investisseurs qui ne souhaitent pas porter le costume quelque peu embarrassant du Monsieur Sylvestre de la World Company créée par les Guignols de l'info. La caricature de celui qui place le profit au-dessus de tout, en se fichant éperdument de la « casse » humaine que peut provoquer sa quête de richesses. 

Le financement participatif existe aussi dans les services à la personne. 

En Aquitaine, Avenir Services est un prestataire de services qui se développe rapidement. Son chiffre d'affaires atteindra bientôt les 3 millions d'euros, un chiffre qui s'est multiplié par 10 en seulement 5 ans. La société compte 9 agences et elle emploie près de 200 salariés. 

Les deux tiers des agences d'Avenir Services ont ouvert leurs portes ces deux dernières années et l'entreprise ne compte pas s'arrêter là. Elle prévoit d'ouvrir 12 nouvelles agences en Aquitaine et Midi Pyrénées en 2013, mais aussi de développer son nouveau service à destination des agences indépendantes, le groupement INTERSAP, qui leur permet de mutualiser coûts administratifs et investissements. 

Finance Utile, la plateforme de financement participatif qui soutient Avenir Services

Finance Utile a eu vent des recherches de financement d'Avenir Services pour son développement. Il s'agit d'une plateforme de financement participatif en fonds propres et quasi-fonds propres pour des sociétés à potentiel. Son objectif est de démocratiser l'accès au financement des PME et de proposer un investissement responsable, personnalisé et à fort impact social et économique. 

Cette formule avait tout pour séduire Nicolas Baret, le Président d'Avenir Services : « le financement participatif s'adresse aux particuliers qui veulent investir en partageant des valeurs qui sont les miennes. »

Des valeurs cohérentes

Dans le cadre du financement participatif, les « relations sont plus humaines, on est plus proche des actionnaires qui sont au courant de ce qui se passe dans l'entreprise ». Les relations avec Finance Utile sont très bonnes et les perspectives de développement également. 

Les particuliers désireux d'investir dans le développement d'Avenir Services ont jusqu'au 20 décembre 2012 pour se faire connaître. La PME espère ainsi lever 350.000 euros. Alors, si le projet vous intéresse...

Commentaires

Il n'y a pas de commentaires pour le moment