La très sérieuse Commission des clauses abusives vient de se pencher sur les pratiques du secteur des services à la personne. Le constat est amer puisqu'elle a débusqué pas moins de 22 clauses abusives. Lisez bien vos contrats car mieux vaut être un consommateur averti.

Illustration de l'article Des clauses abusives dans les contrats de services à la personne

Qu'est-ce qu'une clause abusive ? 

Une clause abusive révèle un déséquilibre inhérent à une clause particulière du contrat. Selon l'article L. 132-1 (al. 1er) du code de la consommation : « Dans les contrats conclus entre professionnels ou consommateurs, sont abusives les clauses qui ont pour objet ou pour effet de créer, au détriment du non-professionnel ou du consommateur, un déséquilibre significatif entre les droits et obligations des parties au contrat ». 

Deux types de contrats existent : 

  • Si vous passez par un organisme professionnel qui emploie l'intervenant à votre domicile, vous êtes liés par un contrat prestataire.  
  • Si l'organisme met à votre disposition un intervenant dont vous êtes l'employeur, vous êtes liés par un contrat mandataire

Vous avez aussi la possibilité de devenir employeur dans le cadre de l'emploi direct, sans passer par un organisme. 

Les recommandations de la Commission n'ont pas force de loi, mais les tribunaux s'y réfèrent souvent, ce qui présente un sérieux atout pour les consommateurs. 

Consultez la liste des clauses abusives en fonction du contrat qui vous intéresse : 

Découvrir les offres pour les pros
Aladom

Professionnels du secteur

VISIBILITÉ, RÉFÉRENCEMENT, RECRUTEMENT,
DÉVELOPPEMENT CLIENTÈLE

découvrir les offres pour les pros
Commentaires
Il n'y a pas de commentaires pour le moment