Le Conseil général des Yvelines investit 8,6 millions d'euros pour permettre d'ici à 2014, la création de 367 places en Etablissements d'Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes (EHPAD) en lien avec l'Agence Régionale de la Santé (ARS).

 

727 places en 2018, un engagement prioritaire

Parce que l'Action sociale est une des grandes spécificités du Conseil général des Yvelines et que les besoins des Yvelinois vont croissant en matière de dépendance, Alain Schmitz en a fait une priorité. 

Le projet soumis au vote de l'Assemblée départementale s'inscrit dans la politique en faveur des personnes âgées et handicapées tel que prévu par le schéma 3ème génération sur la période 2012-2018 et vise à créer :

  • 367 places en EHPAD d'ici 2014, il s'agit de la principale mesure
  • 90 places en MARPA (Maisons d'Accueil Rurales pour Personnes Agées)
  • 50 places d'Accueil de Jour
  • 220 places pour personnes handicapées

 

Ce dispositif sera complété par des mesures spécifiques sur le secteur des adultes en situation de handicap psychique et des personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer. Cette programmation se déroulera en 2 phases : de 2012 à 2014 (investissement de 4,8 millions d'euros), puis de 2015 à 2018 (3,8 millions d'euros).

Des emplois solidaires

400 postes seront créés d'ici à 2014, dont 20% pour les bénéficiaires du RSA.

Au-delà de la politique en faveur des personnes âgées, ce programme d'action prévoit un axe de solidarité en consacrant une part des emplois aux bénéficiaires du RSA.

Sur les 400 postes qui seront créés d'ici 2014 (dont 260 pour les EHPAD), 20 % seront réservés aux bénéficiaires du RSA. Afin de remplir cet objectif, le Conseil général réfléchit à un parcours de formation adapté.

Commentaires

Bonjour, a la prochaine rentrée, je souhaite entrer à la MFR de Rambouillet pour suivre un bac proASSP. Il faudrait que je prenne contact avec d' éventuels maîtres d' apprentissage. Avez vous des adresses à me communiquer dans le domaine de la santé, de l' éducatif ou du handicap? Je vous remercie. Cordialement. Steffy DA SILVA