Des journées  contre l'autisme

Luttant contre l'exclusion et la non considération des personnes autistes, l'association Autisme Réunion lances ses 13èmes journées de l'autisme cette semaine. Souhaitant éclairer le grand public mais également les administrations, l'association a décidé d'articuler son intervention sur le thème de l'art.

"L'objectif est avant tout de montrer au public que les personnes autistes ne sont pas forcément des gens tristes et résignés et qu'ils peuvent parler et chanter pour certains".

Un bel exemple de solidarité

Afin de sensibiliser le public, quoi de mieux qu'un exemple ? C'est donc "un bel exemple de solidarité" qui est proposé via la troupe "Les turbulents". Composée de jeunes autistes ou jeunes atteints de troubles apparentés et de leurs accompagnateurs, la troupe des "turbulents " présente ainsi deux spectacles :

  • une représentation vocale avec l'ensemble gospel local Ananias, le mercredi 01 juin à à l'espace culturel Leconte De Lisle de Saint-Paul ;
  • une représentation baptisée "Voyage à travers la Polyphonie",  un choeur polyphonique sur le thème des chants du Monde, le samedi 04 juin au champ foire de Bras-Panon.

Une sensibilisation des partenaires locaux

En plus de ces spectacles, l'association comptes bien profiter de la venue de  la troupe métropolitaine afin de pouvoir sensibiliser ses partenaires publics dont l'institut régional du travail social (IRTS) notamment via un retour d'expérience. Tous les intervenants espèrent ainsi changer le regard sur les conditions d'insertion des autistes, dans la vie sociale et professionnelle via entre autre les établissements et services d'aide par le travail (ESAT).

En effet outre ses représentations théâtrales et musicales, l'association Turbulences ! intervient également comme médiateur privilégié, l'occasion de mieux appréhender les conditions d'accueils et d'accompagnements des autistes sur l'île.

Le 04 juin des stands d'expositions, d'informations et de nombreuses animations seront également proposées toute la journée à Bras-Panon par le collectif local.

Commentaires

Il n'y a pas de commentaires pour le moment