Des médicaments commercialisés depuis 45 ans

Délivrés sur ordonnances, ces médicaments étaient jusqu'alors largement prescrits par les médecins. Utilisés à la base, contre les douleurs articulaires, dentaires, ou postopératoires, ces médicaments, contenant du dextroptopoxyphène ou DXP étaient devenus quasi anodins, et souvent préconisés  pour les douleurs pas assez soulagées par l'aspirine ou le paracétamol. Leur durées d'efficacité plus longues que les autres antalgiques, en ont fait des médicaments vedettes.

Un surdosage mortel

Selon le directeur de l'évaluation des médicaments au sein de l'agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps), Philippe Lechat, en cas de surdosage, le DXP, principe actif de ces médicaments, pourrait "provoquer une toxicité cardiaque ou respiratoire".

Retirés du marché depuis plusieurs années dans certains pays, ces antalgiques auraient causés la mort de 300 à 400 personnes par an en Grande-Bretagne et de près de 200 en Suède. Ces décès seraient survenus à la suite d'intoxications liées à des surdosages volontaires ou accidentels.

Des médicaments surveillés depuis 2009

Sur la liste de l'Afssaps depuis 2009, les médicaments contenant du DXP ont fait l'objet d'une demande de retrait par l'Agence européenne du médicament, suite notamment aux études réalisées en Grande-Bretagne et en Suède. En juin 2010, la Commission européen ne demanda leur retrait dans toute l'Union européenne (UE), et ce avant septembre 2012.

D'après l'Afssaps "Il y a eu un débat médical très intense sur l'utilité de ce produit, étant entendu que son efficacité a été évaluée dans les années 50, avec des études très anciennes qui ne sont pas aux standards d'aujourd'hui".  Ainsi une réévaluation des risques selon les standards d'aujourd'hui était plus que nécessaire. "Quand on regardait les données objectives de la science, on concluait forcément à des risques supérieurs aux bénéfices".

À l'échelle européenne, le Di-Antalvic est utilisé très majoritairement en France (95 %), ainsi, près de huit millions de personnes utilise régulièrement du Di-Antalvic ou un de ces génériques.

Commentaires

Comme vous tous, je n'ai rien trouvé qui remplace le PROPOFAN et depuis, je n'arrête pas de souffrir de mes maux de tête qui vont bientôt me rendre folle... Supprimer un cachet aussi efficace et sans aucun effets secondair, c'est vraiment du n'importe quoi, on peux se suicider avec tous les médicaments, c'est évident.. alors ils vont tous les supprimer ! Moi je crois que le mieux c'est de faire une soupe avec tous ces médicaments qui ne nous calment pas ( et en plus nous cause que des problèmes à côté ) et de la boire ainsi c'est sur on ne souffrira plus..... Quelle misère !!!! Quelqu'un a t'il trouvé une solution depuis ? Merci de me répondre j'en peux plus de cette douleur qui ne me quitte plus.
COMME BCP D ENTRE VOUS JE SUIS A LA RECHERCHE DU PROPOFAN
J'ai utilisé le propofan pendant des années, jusqu'à son retrait. Jamais de problème bien au contraire un très bon calmant pour les grosses migraines. Pourquoi l'avoir retiré !
tout à fait d accord avec Arlette, on supprime une molécule efficace et pas plus dangereuse qu une autre sous le prétexte ridicule de prises surdosées, sans se soucier du bien que ces médicaments (propofan pour moi qui est des migraines, 2 cps en début de crise suffisaient souvent à l enrayer) peuvent procurer à une immense majorité de patients!! D autres médicaments complexes et inefficaces, très chers de surcroit et aussi dangereux ( on prend peur à lire la liste des effets secondaires) sont mis en vente chaque semaine, à mon avis tout cela est politique et commercial on fait disparaitre des médicaments peu onéreux pour pouvoir vendre ces nouveautés, les labos pharmaceutiques ont encore de beaux jours devant eux!!
Seul le propofan me permettait de mettre fin en quelques minutes à des maux de tete viloents. Rien d'autre n'y fait . Je suis prêt moi aussi à en chercher à l'etranger s'il le faut . Comment plonger dans la souffrance des gens qui avaient réussi à trouver le médicament adapté à leur douleur ..? On marche sur la tete. Jean francois.
je viens de lire vos commentaires!! moi aussi j'avais trouvé mon remède miracle avec un propofan seulement qui me calmait pour souvent des mois mes très grosses migraines arthrosiques. Je ne comprend pas que l'on puisse supprimer cet antidouleur qui fonctionnait très bien, à petite doses, et laisser les gens dans la souffrance!!! .. Se suicider avec du propofan!! mais quelle sottise, on marche sur la tête, pour une personne qui l'a fait des milliers souffrent!! on peut se suicider avec n'importe quel.autre médicament et en souffrant on peut aussi avoir un geste irrécupérable sans que le propofan ne soit responsable!! Je suis prête moi aussi.m en procurer dans un autre pays!! mais où? .Arlette .
bonjour comme nombre d entre vous ,je prennais du propofan pour des migraines, aujourd hui , relpax et autres ne font que me detuire autrement comme le ketoprphene = hemoragie,mais ne me soulage pas , bien au contraire j ai triplé le nombre de jours de migraines... qu 'est ce qu 'on arrend pour nous soulager avec le retours des medicaments moins dangereux ? qu est ce qu'on cherche? et méme question y a t il encore du propofan a l etranger? merci et bon courage a tous
Bonjour, J'ai une amie très proche qui n'est pas en tres bonne santé qui a perdu son mari et sa fille d'un cancer la même année, cette amie prend du propofan depuis plus de 10 ans et j'aimerai bien l'aider a en trouver meme dans un pays étranger. Y a t-il quelqu'un qui peut me renseigner pour s'en procurer a l'etranger ? Merci pour votre aide ! vous etes ma dernière chance.....
Moi, je souffre de névralgies pudendales, maladie très douloureuse qui fait se suicider certains patients qui n'en peuvent plus de souffrir. Jusqu'ici, j'étais soulagée par Propofan + Spasfon. Je n'ai rien trouvé qui puisse remplacer le propofan efficacement. Dois-je me suicider à cause de certaines personnes assez stupides qui ont fait supprimer ce médicament en en prenant à tort et à travers ?
je suis aussi une assidue du propofan pour les mêmes raisons que vous ! je l' utilise depuis des années , sans effets secondaires ! a ce jour , j' ai maintenant tous les effets secondaires en même temps ! je vais donc l' arrêter ! le médecin m' a parlé de LAMALINE qui a l' air d' être identique ???
Bonjour, je viens de lire tous vos témoignages avec intérêt. Pour moi, le propofan, c'est environ deux comprimés tous les mois ou....2 mois !!!!lorsque une violente crise d'arthrose cervicale me déboule dessus avec son cortège de terribles douleurs et incapacités en tout genre. En une seule prise de 2 comprimés, j'enraye définitivement la crise, déjà opérée des deux hanches et du pouce, je ne peux tout de même pas me faire couper...la tête. LOL ! J'en ai pris 2 aujourd'hui, je souffrais depuis 5 jours, mais il ne m'en reste plus que 2 ! je suis désespérée, j'irais à genoux...là où je serais sùre d'en trouver....SIOUPLAIT !!!!!sauvez nous On ne peut tout de même pas me taxer de dépendante. Amitiés à tous. Et bon courage aux PROPOACCROS.
Comme beaucoup ici , le propofan est mon sauveur , je fait des migraine quasi journaliere depuis tout jeune , fait plus de 15 ans que j'en prend 2 a 6 / semaine en debut de crise , ca calme direct , aucun autre medicament n'est aussi efficace pourtant j'ai tester Tout les antalgique / derivé morphinique , aspirine , etc etc etc , je n'ai pas trouver d'equivalent , j'ai encore une quinzaine de boite , combien de temps vais-je tenir .... lol Je me renseigne pour m'en procurer a l'etranger , je vous tiendrai au courant ici si j'arriver a en trouver !
Bonjour je suis d'accord avec tous le monde ,le propofan est un medicament genial et je dirais que si quelqu'un a un truc pour en acheter dans un autre pays j'aimerais le connaitre! Ou si un medicament equivalet existe qu'il le fasse savoir! http://brigitte031.blog.fr Amitiés et courage à tous!
je prends depuis 10 ans du propofan pour calmer des crises de spasmophilie me donnant des spames dans tous les muscles dos ..crises horribles ..j'ai tout essayé et ne supporte aucune autre molécule ..ni codéine ni tramadol ...ni morphine ..je suis désespérée ..je n'ai plus rien pour faire face à ma souffrance ..je fais une crise tous les trimestres ...à peu prés ..et en deux jours je gére avec 1/2 comprimés toutes les 4H .et 6H d'intervalle le 2 eme jour ...alors pourquoi me supprimer cette aide si précieuse en parlant de risques de surdosage ??...je viens de faire une crise ..j'ai essayé d'economiser mes derniers propofan en usant d'une bouillotte mais la douleur est telle que je n'ai méme pas senti la brulure et me voilà avec des flictens ..ptfff ..........je suis vraiment désespérée ..prete aussi à me déplacer ...préte a tout ...pourquoi n'a t'on pas laissé un centre spécial ,comme un centre antidouleur juger de la prescription ......JE NE DEMANDE QUE 7 COMPRIMES ....pour gérer une crise !!! pourquoi ne serait ce pas réalisable !!!!!! ...au tout début de mes crises je ne connaissais pas le propofan ....un jour en plein milieu de ma crise le suicide m'est passé par la téte ....quesce qui est mieux ..suicide avec propofan ..ou suicide sans propofan ????? merci de m'avoir lue et j'espére de tout coeur qu'ensemble nous puissions trouver une solution .....individuellement nous ne sommes rien ,méme pas entendues ..
Quelqu'un peut-il me dire comment s'en procurer de nouveau? Je suis prête à aller en chercher à l'étranger s'il le faut...