Un bilan pourtant positif

De manière générale, les réclamations enregistrées par la direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) en 2010 sont en baisse de 17 % par rapport à 2009. Seuls 5 secteurs présentent une hausse :

  • la commercialisation des produits non alimentaire (+ 0,6 %) ;
  • les travaux et réparations à domicile à (+ 2 %) ;
  • les transports et véhicules (+ 0,5 %) ;
  • l'immobilier et le logement (+0,3%) ;
  • les sports et loisirs (+0,6 %).

Un secteur très enclin à la fraude

Sur les 92 253 réclamations enregistrées en 2010, près de 17 % concernent le secteur des travaux et et réparations à domicile. Ce secteur reste ainsi le 3ème recueillant le plus de plaintes. D'après le bilan de la DGCCRF, 2900 contrôles ont ainsi été effectués, donnant suite à 333 procès verbaux et 124 mesures administratives. Les publicités trompeuses, les malfaçons, les contestations de prix, l'absence ou la non-conformité des devis sont le plus souvent dénoncés. De son côté la DGCCRF enquête régulièrement sur "les pratiques déloyales dans le secteur des prestations à domicile".

Les services à la personne dans la ligne de mire du Gouvernement

En réponse à ce rapport, Frédéric Lefebvre  à demandé à la DGRCCF d'intervenir plus particulièrement sur 4 "thématiques" en 2011. Ont ainsi été commandées "des enquêtes spécifiques sur les services d'aide à la personne pour protéger ces consommateurs parmi les plus vulnérables". Dans son communiqué officiel, le secrétaire d'État a néanmoins voulu se montré rassurant, en affirmant qu'il privilégiera "autant que possible le dialogue avec les acteurs économiques, la voie judiciaire n'étant pas le seul moyen pour faire progresser au quotidien la défense des consommateurs".

Commentaires

Il n'y a pas de commentaires pour le moment