Un statut toujours attractif?

59800,  c'est le nombre d'auto-entrepreneurs actifs enregistré par l'Agence centrale des organismes de Sécurité sociale (Acoss) dans son dernier bilan. Fin 2009, ils étaient 313000. D'après Les Echos Entrepreneur, cette hausse pourrait s'expliquer par l'ouverture du statut aux "travailleurs indépendants déjà inscrits et certaines professions" depuis le 1er janvier 2011.

Un chiffre d'affaire en hausse

Sur les 3 premiers trimestres de cette année, le Chiffre d'affaire (CA) moyen serait de 6700 euros contre 6300 en 2009. Selon la caisse nationale des Urssaf, le CA total de l'année 201, au troisième trimestre, serait de 1,9 milliards d'euros, dont 635 millions ce troisième trimestre, contre 987 millions d'euros en 2009.

Une hausse pas si générale

Le bilan n'est peut pas si positif qu'il veut paraitre. En effet, peu d'auto-entrepreneurs déclarent un chiffre d'affaire positif 282000 sur 598000.  De plus, l'Acoss enregistre une nette diminution par rapport au dernier trimestre. Ainsi, au troisième trimestre, ils sont 178000 a déclarer un CA positif, alors qu'ils étaient 208000 au second trimestre.

Et pour l'avenir ?

Le statut d'auto-entrepreneur prévu pour facilité la création d'entreprises ne semble plus si encourageant que ça. Les nouvelles dispositions fiscales (voir Auto-entrepreneurs + cotisations 2201 la fin des privilèges) posant un frein réel à ce type de création. Pour autant, si beaucoup d'entrepreneurs peuvent se sentir lésés (notamment ce ne générant pas de CA,et ceux exerçant au motif d'arrondir leur fin de mois), les plus audacieux semblent y trouver leur compte.

En conclusion, le statut auto-entrepreneur semble s'adresser de plus en plus à des professionnels qu'à des débutants. En 2011 faudra t'il être un chef d'entreprise aguerri pour se lancer dans l'auto-entreprenariat ?

Commentaires

Il n'y a pas de commentaires pour le moment