On a pu lire dans le journal la Voix du Nord que Régis Dubreucq, l'ancien directeur de l'ADMR 62 réclame à son ancien employeur une indemnités de 2 millions d'euros. Le conseil des prud'hommes a été saisi et devrait rendre son jugement le 21 janvier 2011.

20000 euros par mois pour le président de l'ADMR

M. Dubreucq percevait ces dernières années, plus de 20 000 euros brut par mois auxquels s'ajoutaient une indemnité de logement de 1 000 euros et de nombreux avantages (paiement des factures d'eau, d'électricité, de redevance TV; une voiture de fonction...). 

Ce montant peut expliquer pourquoi les associations de services à la personne se portent mal et pourquoi elles font tout pour empêcher les entreprises privées de se positionner sur le secteur des services à domicile.

Levée de boucliers contre le président de l'ADMR 62

Monsieur Michel Delmotte a rencontré plusieurs problèmes lors des derniers conseils d'administration de l'ADMR 62. Les nouveaux statuts de la fédération ont été refusés ainsi que le cautionnement d'un prêt bancaire de 800 000 euros au profit de l'HAD Artois-Ternois. André Flajolet, président de l'ADMR de Saint-Venant et environs et député, a affirmé son désaccord avec l'ADMR 62.

Quand on sait que les intervenants à domicile des ADMR sont souvent payés au SMIC, il est assez difficile d'accepter qu'il y ait un tel écart avec la direction de l'association.

ADMR 62

Le réseau ADMR du Pas-de-Calais est animé par plus de 1000 bénévoles et a employé en 2008 :

  • 33 techniciennes d'intervention Sociale et Familiale 
  • 57 Aides Ménagères aux Familles
  • 2498 Aides Ménagères 
  • 12 Infirmières coordinatrices
  • 237 aides soignantes

Du côté de l'activité mandataire, en 2008, 21 Associations ont employé 1850 employées de maison.

Pour gérer tous ses services, l'A.D.M.R. du Pas de Calais emploie 129 secrétaires administratives à temps plein ou à temps partiel.

Commentaires

en lisant vos témoignages je me dis que la révolution est à refaire il manquerait à l'appel quelques têtes. L'on on fait croire que tout est de notre faute nous les petits les soumis notre travail coûterait trop cher à la"société"mais laquelle ? celle qui est établie dans les paradis fiscaux? Il va nous falloir un peu de courage s'il nous en reste pour enfin réclamer notre dû sans plus. Voyez vous nous nous sommes honnêtes nous n'envisageons même pas d'être rémunérés au delà du raisonnable.
quelques rappels relevés dans la convention collective ADMR : sous le terme "aide à domicile" se regroupent : - les agents à domicile -les employés à domicile - les auxiliaires de vie sociales où voyez vous apparaitre le terme "aide ménagère" ? Et donc, que veut dire "2498 aide-ménagère"?ou bien "57 aide-ménagères aux familles"? Dans ce cas, pourquoi ne pas inclure sous le meme vocable les aides-soignantes et les infirmières tant qu'on y est non ? Savez vous que cette appellation est révolue aujoud'hui? Vous ne le saviez pas ? Eh oui, tout évolue aujourd'hui, et surtout ce métier qui demande une telle polyvalence et surtout des compétences en plus de tenir un balai et une serpillère; Chaque chose à sa place et la place pour chaque chose, c'est bien aussi;
j'en aurai presque oublié le salaire scandaleux de ce directeur (suite du commentaire précédent) évidemment et je rejoins tout à fait ce qui est dit là-dessus et notamment les remarques pertinentes de jacques; Et c'est bien ce que je disais plus haut : qu'attend t'on pour remettre les gens à leur juste place?
Lamentable. je suis Médecin Généraliste à grosse clientèle et gros travail que l'on peut considérer comme pénible physiquement, intellectuellement, familialement avec des remises en question personnelles, par les clients, par les autorités sanitaires et administratives quasi quotidiennes et tous les souçis d'un indépendant alors que mon travail strictement médical à lui seul serait déjà considérable à assumer et justifierait largement un double salaire compte tenu des horaires de travail. On pourrait considérer qu'un salaire brut de 10 000 € brut par mois serait déjà considérable, seul sans aucun avantage assoçié ni prime ni bien entendu indemnité en cas de départ ( je suppose que compte tenu de l'arnaque celà est prévu dans les statuts !). Qu'elle honte. D'autant que ce salaire coûte à la collectivité environ deux et demi plus, comme tout salarié.
Bonjour a toutes et a tous. En lisant ces articles je suis scandalisée, savez que je suis salarié de L ADMR de seine et Marne depuis 12 ans sans jamais aucune absence maladie ou autre, malheureusement en Novembre 2011 je suis tombé malade suite a un problème cardiaque et en longue maladie depuis; Malgré mes multitudes relances auprès de la federation de Nangis et de Lognes 77, je suis toujours en attente de mon complément de salaire prévu dans nos conventions collectives Prevoyance, j'ai actuellement 14 euro journalier par la S.S. Si il a des collègues ou autre interessé par ce cas, ecrivez moi, j'appel également les organisations syndicales de notre Federation a se manifester car impossible d'avoir la liste par la Féderation. De toute facon cette affaire va partir au Prud'hommes, car il y a beaucoup d'autre zone d'ombre dans la gestion des salariés. Aidez moi merci Mme CHABANE hacene_chabane@hotmail.fr
cette association a beau avoir changée de direction , les manoeuvres crapuleuses continues sous d'autre forme ! notamment en prônant l'embauche d'auxiliaires de vie (manipulées a cet effet)d'une association fraîchement liquidée pour ni plus ni moins attirer chez eux les usagers en leur garantissant les mêmes intervenantes , chose qui est loin d'être le cas puisque l'admr n'a pas pu reprendre la totalité des salariées , mais par contre c'est assuré de récupéré un maximum d'usager .
@Jacques : effectivement il y a un petit problème de chiffres. Voici ce qu'on peut lire sur le site de l'ADMR 62 : Le réseau ADMR du Pas-de-Calais est animé par plus de 1 000 bénévoles et a employé 3 112 salariés. 21 Associations « Emplois Familiaux - Association Mandataire » ont employé, en 2008, 1850 Employées de maison. Nous allons corriger.
Il serait interessant d'en faire un sujet d'étude pour analyser les différentes dérives car si le directeur est payé ce prix là je pense qu'il y a d'autres sujets qui peuvent facher (par exemple 1 secrétaire pour 24 intervenants, 1 bénévole pour 3 ou 4 salariés, ...). Des questions se posent: Comment les financeurs (Conseil Général, ...) ont-ils pu laisser faire cela? Pourquoi les organismes de contrôle (commissaires aux compte, ....) n'ont-ils pas levé le lièvre? Cette situation existe-t-elle ou pourrait-elle exister dans d'autres structures (privées, associatives, publiques, syndicales)? Il faudrait que les associations fassent le ménage chez elles et soient réellement transparentes avant de crier au loup contre les entreprises privées, que chacun fasse bien son métier et assume ses responsabilités (structures privées, associatives ou publiques, conseil général, oprganes de contrôle -syndicats, experts comptables, commissaires aux comptes-, employés, ...). _____ Par contre la somme des chiffres donne 4687 employées et non 3112
Le salaire du directeur de l'ADMR était douze fois supérieur au salaire d'une auxiliaire de vie sociale!!! Dans une association loi 1901, il n'y a pas qu'un directeur et un président : le bureau et le conseil d'administration ont dû valider ce salaire.