Le salon des services à la personne qui s'est tenu à Paris en Novembre a permis de montrer que les acteurs du secteur sont toujours aussi nombreux et qu'il n'y a pas encore eu beaucoup de consolidation. Plusieurs entreprises affichaient avec fierté la taille de leur réseau et le nombre d'agences couvrant la France. Nous avons décidé de faire un classement des entreprises de services à la personne en fonction du nombre de leurs agences, et ce indépendamment du service proposé (multi-services, ménage, garde d'enfants, aide aux personnes âgées...).

Voici le classement des 20 premiers réseaux d'entreprises de services à la personne en fonction du nombre d'agences :

  • Age d'Or – 140 agences. Cette entreprise fait figure de pionnière dans le secteur des services à la personne, la franchise de services aux personnes âgées a été créé en 1991. AGE D'OR SERVICES fut le tout premier acteur privé à se lancer sur le marché des prestations de services à domicile qui était jusqu'alors dominé par des associations
  • O2 - 120 agences. Le groupe O2 est né de la fusion en 2000 des sociétés Unipôles et AT HOME. Les trois associés décident rapidement de réaliser toutes les prestations en interne, dans l'objectif de maîtriser la qualité. Aujourd'hui le groupe se concentre en particulier sur le repassage, le ménage et la garde d'enfants.
  • Adhap – 106 agences. Le réseau de franchise Adhap Services s'est fixée pour mission d'apporter une réponse complète et personnalisée au maintien à domicile des personnes dépendantes.
  • A2micile - 104 agences. La société A2micile voit le jour en octobre 2005. L'enseigne est le 2è réseau national dans son secteur d'activité. La mission de ses agences est de répondre aux demandes des particuliers en matière de ménage et repassage, de préparation de repas, de petits travaux de jardin, de bricolage et de garde d'enfants
  • Axeo – 100 agences – services proposés : Ménage, bricolage, nounou, jardin, multimédia, seniors, réception, repassage, gardiennage
  • Acadomia – 95 agences – services proposés : cours particuliers
  • Maison et services : 89 agences – services proposés : Ménage, bricolage, jardinage
  • Addeco à domicile : 80 agences – ménage, garde d'enfants
  • Family Sphere : 75 agences – services proposés : garde d'enfants
  • Domicours : 54 agences – services proposés : cours particuliers
  • Merci + – 45 agences -ménage, repassage, garde d'enfants, jardinage
  • Réseau Vitame – 40 agences – aide aux seniors
  • Shiva - 40 agences – ménage
  • Domidon - 35 agences – ménage, repassage, garde d'enfants, auxiliaire de vie
  • Nestor Services - 26 agences – ménage, jardinage, bricolage et garde d'enfants
  • Babychou - 22 agences – garde d'enfants
  • Sous mon toit – 20 agences – ménage, repassage et garde d'enfants
  • Free-Dom – 20 agences – ménage, repassage, jardinage, bricolage
  • Ménage et Compagnie – 19 agences – ménage
  • Domifacile – 18 agences – multi-services

Plusieurs agences de ces réseaux sont présentes sur aladom.

Si vous souhaitez apporter des corrections à ce classement, vous pouvez nous envoyer un message ou bien laisser un commentaire sur cet article.

Nous en profitons pour mettre en avant la possibilité de référencer l'ensemble des agences d'un réseau sur aladom.

 

Commentaires

@julien : sur aladom, nous référençons aussi les structures associatives : http://www.aladom.fr/annuaire/association/ J'ai pour ma part cherché à rencontrer des responsables des ADMR pour leur proposer d'être visible sur notre site car nous voulons avoir l'offre de services à la personne la plus complète. Malheureusement, il semble que les associations n'ont pas encore pris conscience qu'internet peut leur donner de la visibilité.
Je connais effectivement plusieurs franchisés qui ont décidé de sortir d'un réseau car ils ne voyaient pas le bénéfice apporté et avaient l'impression de faire tout le travail du franchiseur en mettant en place des méthodes de travail sur le terrain et en remontant tout leur savoir vers le réseau. Il faut effectivement tenir compte de deux critères quand on s'intéresse à un réseau : le nombre d'agences mais aussi leur ancienneté et donc leur pérénité. Un fort turnover dans le réseau n'est pas une bonne chose.
Je trouve bien dommage qu'il soit toujours question des structures privées/entreprises de services à la personne. Qu'en est il des associations (ADMR) qui sont pionnières en la matière et qui à elles seules absorbent une grande partie de l'activité nationale. Envisagez-vous de faire paraitre un article à ce sujet, ainsi qu'un classement. Cordialement
La course au nombre d'agences cache parfois une triste réalité sur la viabilité de certaines agences locales. Il suffit de suivre les ventes d'entreprise dans le secteur pour s'apercevoir que beaucoup de ces agences sont en difficultés.
Nous n'avons forcément la volonté de rejoindre une fédération mais vous pouvez toujours me faire du projet par mail à eric@dweho.com
avec des partenaires nous sommes actuellement en cours de création d'une fédération car la FEDESAP ne répondait pas à nos attentes. cela vous intéresse t il de nous rejoindre ? nous avons pour principe d'accueillir les services à domicile non associatifs et non franchisé/franchiseur....
Il y a http://www.fedesap.org et http://www.spsap.fr mais rien de très sérieux.
Les gagnants dans l'histoire sont toujours les têtes de réseau qui encaissent droit d'entrée, pseudo formation, et royalties.
ce qui m'exaspère aussi est que ce sont les franchiseurs qui sont à la tête de la fédération des services à la personne (http://www.fesp.asso.fr). aucun "petit" non franchisé est membre du ca...à quoi bon, serions nous soutenus ? je ne pense pas...autant créer une fédération parallèle spécifique aux non franchisés et non franchiseurs
Il y a eu des initiatives pour créer de nouvelles fédérations/syndicats mais sans succès.
quelles sont les raisons de ces échecs de création de fédérations ?
je suis d'accord avec Eric, le nombre d'agence et de salariés ne veut absolument rien dire. je sais que plusieurs franchisés de ces réseaux sont en grande difficulté financière. je suis toujours effaré du délai entre la création de la première agence et du lancement de la franchise. le délai est si court que je me demande comment le franchiseur peut faire part de son "expérience". comme dit éric c'est la course au nombre d'agences...