L’hospitalisation à domicile a connu une forte croissance en 2020, selon la dernière étude de la DRESS. Elle représente à présent 7 % des capacités d’hospitalisation complète. En effet, la population aspire de plus en plus à être soignée dans son environnement familier quand la situation le permet.

Illustration de l'article Hospitalisation à domicile : une croissance en forte hausse en 2020

L’hospitalisation à domicile connaîtrait-elle un tournant ? En 2020, elle a représenté 7 % des capacités de l’hospitalisation complète en court et moyen séjour (hors psychiatrie).

Jamais les Français n’ont autant été hospitalisés chez eux, ou dans l’établissement où ils vivent. Aujourd’hui, 21 300 patients peuvent être pris en charge en hospitalisation à domicile en même temps sur le territoire français.

C’est la première fois que les capacités de prise en charge en hospitalisation à domicile augmentent autant : +10,8 %, en 2020, selon le dernier rapport de la Direction de la recherche, des études, de l'évaluation et des statistiques (DRESS), qui paraît aujourd’hui.

Cela « pourrait pour partie résulter de la crise sanitaire », note le rapport. L'HAD aurait été utilisée pour les patients non concernés par la Covid-19, pour des patients chroniques stabilisés, pour des sorties précoces d'hospitalisation, notamment. 

Mais avant la crise, déjà, l’hospitalisation à domicile (HAD) avait beaucoup augmenté.

En 2006, elle ne représentait que 2,1 % des hospitalisations complètes en court et moyen séjour (hors psychiatrie). En quinze ans, la hausse est donc significative, et notamment l’année d’avant la crise : +6,2 % en 2019 (et +3,4 % en 2018).

Des Français qui souhaitent être pris en charge à domicile

De plus en plus, la population souhaite être soignée dans son environnement familier quand c’est possible (c’est aussi le cas de plus en plus de personnes âgées et handicapées qui préfèrent rester à domicile grâce avec l’accompagnement d’une aide aux personnes âgées ou d’une auxiliaire de vie, plutôt que d’aller en Ehpad).

La demande semble être entendue par le gouvernement qui a pris ces derniers mois, et notamment la semaine dernière, de réels engagements en faveur du maintien à domicile.

 Ceci s’explique aussi par un choix financier. Le maintien à domicile coûte moins cher que l’établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendants (Ehpad) à l’assurance-maladie. Il en est de même pour l’hospitalisation à domicile. En moyenne, une journée à domicile coûte 200 euros, alors que dans un centre hospitalier, le coût s’élève à 750 euros en moyenne.

L’hospitalisation à domicile : qu’est-ce que c’est exactement ?

 

L’hospitalisation à domicile est une hospitalisation à temps complet au cours de laquelle les soins sont effectués au domicile de la personne. « C’est une prise en charge technique, exigeante et intensive », souligne sur son site la fédération nationale des établissements d’hébergement à domicile (FNEHAD) « grâce à laquelle l’hospitalisation en établissement peut être raccourcie, voire parfois complètement évitée ».

Les établissements d’HAD sont des établissements de santé publics ou privés (à but commercial ou à but non lucratif), rattachés à un établissement hospitalier, ou bien autonomes (associatifs ou mutualiste par exemple). Ils doivent être certifiés par la haute autorité de santé (HAS).

 

Hospitalisation à domicile : qui sont les professionnels qui l’assurent ?

L’hospitalisation à domicile est assurée par une équipe de coordination pluridisciplinaire (infirmières, rééducateurs, assistante sociale, psychologue, diététicienne…) et médicalisée (il y a toujours un médecin coordonnateur en HAD).

 

HAD : où est-ce possible ?

 Le terme "domicile" doit être pris au sens large, puisqu’il inclut non seulement le domicile de la personne (également celui des proches qui l’hébergent), mais aussi les établissements sociaux ou médico-sociaux qui l’accueillent : hébergement collectif pour personnes âgées (comme les Ehpad) ou handicapées, les établissements pour mineurs protégés, les instituts médico-éducatifs, les maisons de l’enfance à caractère social, les établissements pour les personnes en situation de précarité sociale, les appartements de coordination thérapeutique, etc.

 

Pour aller plus loin : voir la vidéo de l’HAD Clinique Pasteur de Toulouse, prix de la meilleure vidéo 2015 décerné par la FNEHAD à l’occasion de la 19e Journée Nationale de l’hospitalisation à domicile

Comment passer gratuitement une annonce en ligne pour un poste d'aide à domicile 

Vous êtes à la recherche d’un emploi dans le secteur des services à la personne (aide à la personne âgée ou handicapée, ménage…) ?

Aladom.frle premier portail de services à domicile du web, vous met en relation avec les professionnels et particuliers près de chez vous :

  • accès aux offres d’emploi des professionnels qui recrutent près de chez vous ;
  • accès aux offres d’emploi des particuliers qui recherchent à côté de chez vous.

 Vous pouvez aussi proposer vos services en déposant une annonce gratuitement sur le site d’Aladom !

Également gratuit : l’envoi d’un message via la messagerie, et la réception d' un e-mail à chaque nouvelle candidature.

Pour aller plus loin sur l'hospitalisation à domicile, voir aussi : 

Le site du ministère des solidarités et de la santé

Le site officiel pour les personnes âgées

 

Découvrir les offres pour les pros
Aladom

Professionnels du secteur

VISIBILITÉ, RÉFÉRENCEMENT, RECRUTEMENT,
DÉVELOPPEMENT CLIENTÈLE

découvrir les offres pour les pros
Commentaires
Il n'y a pas de commentaires pour le moment