En France, 10% des emplois sont occupés par un travailleur immigré. Parmi l’ensemble des 87 familles professionnelles, 35 métiers se distinguent par une proportion supérieure. Ces professions sont souvent exposées à des conditions de travail contraignantes et/ou à des tensions sur le marché du travail. La moitié des emplois de ces métiers se trouvent dans les services aux particuliers et aux collectivités ou dans le bâtiment et les travaux publics.

Illustration de l'article Un emploi sur dix est occupé par un immigré

Quels métiers sont exercés par les travailleurs immigrés ?

En 2017, la France comptait 2,7 millions de travailleurs immigrés qui occupaient un emploi sur dix. Les métiers exercés par les immigrés varient fortement selon le pays de naissance.
La DARES a mené une étude sur les métiers exercés par les travailleurs immigrés. La spécialisation professionnelle des immigrés varie selon leur profil socio-démographique, notamment leur pays de naissance et leurs niveaux de diplôme, très polarisés. Les travailleurs nés au Portugal sont surreprésentés parmi les employés de maison et les ouvriers du bâtiment. C’est également le cas des natifs du Maghreb, qui sont aussi plus nombreux parmi les agents de gardiennage et de sécurité et, pour les plus jeunes, parmi les ingénieurs informatiques. Les natifs d’Afrique subsaharienne sont davantage présents parmi les agents de sécurité, ainsi que parmi les employés du care et de la restauration. Les immigrés venant d’Asie sont spécialisés dans la restauration et le textile mais aussi dans des métiers très qualifiés.

Les métiers exercés par les immigrés varient fortement selon le sexe, l’âge, l’ancienneté de présence sur le territoire :

  • 12 % des travailleurs immigrés sont nés au Portugal et travaillent particulièrement dans le BTP et les services aux particuliers.
  • 27 % des travailleurs immigrés sont nés en Algérie, au Maroc ou en Tunisie et travaillent comme agents de gardiennenage et de sécurité, agents d'entretien, conducteurs de véhicules ou dans le BTP.
  • 13% des travailleurs immigrés sont nés en Afrique subsaharienne et travaillent comme agents de gardiennage et de sécurité, comme professionnels de la politique et du clergé, comme cuisiniers, ou agents de maîtirise de l'hôtelerie restauration
  • 16 % des travailleurs immigrés sont nés en Asie et travaillent dans les métiers de la restauration et du textile.
Découvrir les offres pour les pros
Aladom

Professionnels du secteur

VISIBILITÉ, RÉFÉRENCEMENT, RECRUTEMENT,
DÉVELOPPEMENT CLIENTÈLE

découvrir les offres pour les pros
Commentaires
16 juil. 2021

Maintenant j'espère que ceux qui pleurnichent et clash les migrants arrêtent de le faire.

Car ils font boulot que vous ne voulez pas faire.