Générale des Services donne du sens aux carrières professionnelles dans le secteur des services à la personne, un secteur d’avenir.

Illustration de l'article Générale des services place l’humain au cœur de l’entrepreneuriat

Placer l’humain au cœur de l’entrepreneuriat

La crise que nous traversons a montré que les services à la personne sont encore plus importants pour les publics les plus fragiles. C'est un secteur qui répond depuis de nombreuses années à un besoin exponentiel et dont la croissance va continuer  d’augmenter, en particulier avec le vieillissement de la population.

La Covid-19 a été l’occasion pour de nombreuses personnes de réfléchir à leur avenir et de changer leur implication dans la société. De plus en plus de personnes souhaitent donner du sens à leur carrière : les français ne veulent plus juste travailler, ils veulent s’investir, surtout les cadres, dans une activité qui place l’humain et l’entrepreneuriat au centre.

Les services à la personne et les possibilités offertes par le réseau Générale des Services peuvent apporter une solution.

LES SERVICES À LA PERSONNE : UN SECTEUR D’AVENIR

Déjà incontournables avant la crise sanitaire, les salariés des agences Générale des Services, et plus globalement ceux du secteur des services à la personne, ont mesuré combien leur accompagnement était important pour apporter de l’aide, une écoute ou tout simplement une présence alors que le confinement isolait de nombreuses personnes.

Dans un environnement morose, le secteur des services à la personne continue d’afficher une très bonne santé sur un marché en croissance estimé à 25 milliards d’euros. Avec 1,4 million de personnes âgées de plus de 85 ans en 2019, et une population française qui continue de vieillir (4,8 millions de plus de 85 ans d’ici 2050), les besoins en aide et en maintien à domicile deviennent, chaque année, plus grands. Ce marché représente aujourd’hui, 63 % du marché des services à la personne, les métiers de l’aide à domicile connaissant une croissance de plus de 10 % par an depuis 10 ans (source Dares Analyses 2017).

Face à ce constat et afin de répondre d’ores et déjà aux besoins actuels, le réseau Générale des Services a anticipé en créant en 2007 son propre centre de formation, IFM DOM (Institut de Formation aux Métiers du service à DOMicile) certifié Qualiopi au mois de novembre 2020. Spécialisé dans la formation des aides à domicile, l’organisme propose plus de 30 formations au sein de son catalogue destinées à tous, des jeunes entrant sur le marché aux travailleurs plus âgés cherchant à se reconvertir. Ce centre, et les formations qui y sont proposées, offrent l’opportunité à tous de développer un parcours professionnel dans une filière d’avenir qui recrute constamment partout en France, notamment au sein des 70 agences qui constituent le réseau Générale des Services.

Faisant toujours preuve d’agilité et voulant constamment faire progresser ses salariés, le réseau dirigé par Didier Chateau, fondateur et expert de la silver économie ainsi que des questions liées aux services à la personne, a profité du premier confinement pour créer et mettre en place des formations e-learning par le biais d’IFMDOM. Ces modules, accessibles et ludiques, permettent aux équipes de Générale des Services de compléter une formation ou de développer de nouvelles compétences en toute liberté et simplicité.

DONNER DU SENS À SA CARRIÈRE GRÂCE À UN MÉTIER HUMAIN

La crise sanitaire a véritablement dopé l'envie des actifs de se reconvertir. Selon MaFormation, 49 % des personnes déclarent que le confinement a influé sur leur désir de reconversion et 92 % déclarent même que le confinement l'a augmenté. Parmi eux, 44% cherchent un métier qui a plus de sens. De nombreuses personnes évoquent également l’envie de s’investir pour les autres ainsi que d’apporter une dimension sociale et humaine à leur activité professionnelle.

Face à ce constat, le marché des services à la personne séduit de nombreux professionnels, notamment des cadres, souhaitant donner un nouvel élan à leur carrière. 

Un nouvel élan complété également par le souhait de devenir entrepreneur, comme l’envisage un français sur trois. Cependant, ouvrir son agence seul n’est pas facile, en particulier dans le secteur des services à la personne dont les législations sont en constante évolution, la franchise s’affirme donc, sur ce secteur, comme un gage de sécurité.

Avec plus de 20 ans d’existence et un dirigeant emblématique très impliqué dans le secteur, le réseau Générale des Services se présente comme une enseigne nationale à taille humaine, qui séduit les porteurs de projet grâce à ses valeurs de proximité et d’entraide, sa qualité d’accompagnement et sa très large gamme de services.

Béatrice Lacour, franchisée à Bordeaux a quitté un grand groupe informatique pour travailler dans un secteur qui lui ressemble davantage, portant plus d’attention aux personnes qui l’entourent. Le plus de Générale des Services selon elle : l’entraide !

Aline Brudey a décidé après une carrière de cadre commerciale de se recentrer sur l’essentiel, en aidant les personnes qui en ont le plus besoin via l’ouverture d’une agence Générale des Services à Marne-la-Vallée. Ce qu’elle apprécie au sein du réseau : « c’est que l’enseigne est réactive, à l’écoute, et qu’elle se remet constamment en question. On fait évoluer le concept ensemble, grâce aux idées de tous. Nous nous entraidons et sommes très soudés, tant entre franchisés, qu’avec la tête de réseau ». 

Preuve du dynamisme du secteur et de l’attrait de l’enseigne, Générale des Services a clôturé son année 2020 avec un record en termes d’ouvertures et de signatures. 2021 s’annonce également sous les meilleurs auspices avec d’ores et déjà 4 ouvertures programmées pour le 1er trimestre 2021.

Générale des Services a été créée il y a plus de 20 ans par Didier Chateau, Générale des Services a été précurseur sur le marché du service aux particuliers. Implantée aujourd’hui au niveau national en franchise, l’enseigne propose la plus large gamme de services à domicile du marché.

Proximité et qualité sont ses valeurs qu’elle prône haut et fort, et sa réussite se traduit par des chiffres parlants : 2 millions d’heures d’intervention pour l’accompagnement de près de 25 000 personnes par an, un chiffre en progression chaque année de 18%.

Par ailleurs Didier Chateau, fondateur de Générale des Services, est très impliqué dans le champ de la formation professionnelle.

Il est, depuis plus de 8 ans, président de la commission formation de la première fédération du secteur des entreprises de Services à la Personne (FESP) et siège à la commission nationale paritaire de la branche des entreprises de SAP.

Il est à l’origine de la création de la filière formation Service à la Personne au sein de la Chambre de Commerce de Maine-et-Loire qui forme plus de 60 personnes par an sur le champ de la petite enfance et de la dépendance.

Découvrir les offres pour les pros
Aladom

Professionnels du secteur

VISIBILITÉ, RÉFÉRENCEMENT, RECRUTEMENT,
DÉVELOPPEMENT CLIENTÈLE

découvrir les offres pour les pros
Commentaires
Il n'y a pas de commentaires pour le moment