Alors que le troisième confinement débute, les parents se posent tous la même question : comment aider les enfants à maintenir leur niveau, et à garder le moral une fois de plus ? Education, santé mentale, santé physique : retrouvez les dix conseils d’Aladom pour aider les familles à terminer au mieux cette année scolaire 2020-2021.

Illustration de l'article Troisième confinement et après : 10 conseils pour bien terminer l’année scolaire

Le soutien scolaire à domicile reste autorisé pendant le troisième confinement

Éducation : maintenir le niveau malgré les incertitudes

Après trois semaines d’absence physique dans les établissements scolaires (cette semaine, puis les deux semaines de vacances communes à toutes les zones), les élèves retrouveront les chemins de l’école. Dès le 26 avril, pour les maternelles et primaires, puis la semaine d’après pour les collèges et lycées.

Hier, lors d’une intervention dans un cours en ligne d’histoire-géographie, Emmanuel Macron a assuré que le brevet ne serait pas annulé en juin prochain.

Pour ce qui est des examens et de la délivrance des diplômes de l’enseignement supérieur, y compris le baccalauréat 2021, une ordonnance du 26 décembre 2020 publiée au Journal officiel prévoit que le gouvernement peut apporter des adaptations pour l’ensemble de l’année 2021, jusqu’à deux semaines avant le début des épreuves. On ne sait donc toujours pas quelles épreuves auront lieu, et si, comme l’année dernière, le baccalauréat sera basé sur le contrôle continu.

Plus que jamais, certains élèves ont besoin d’un soutien personnalisé pour ne pas perdre pied. C’est pourquoi, pendant ce troisième confinement, les cours à domicile pour du soutien scolaire restent autorisés. Selon un sondage IFOP pour Aladom à l’occasion de l’anniversaire du premier confinement, 70 % de ceux qui faisaient appel à un professeur particulier ont ressenti un manque en renonçant à leurs services.   

Comment trouver des professeurs particuliers pour des cours à domicile ?

Aladom.fr, le référent de la petite annonce pour le service à la personne, diffuse en permanence des milliers d’annonces pour du soutien scolaire. Elles permettent de trouver des professeurs par département, par ville et par catégorie pour des cours de maths, de physique, de français, d’anglais et autres matières, ou pour de l’aide aux devoirs dans toute la France. La demande de devis se fait sur ce formulaire.

 

Santé mentale : comment résister au troisième confinement

Selon le sondage IFOP pour Aladom, publié le 16 mars 2021, à l’occasion de l’anniversaire du premier confinement (portant sur différentes thématiques liées à la crise sanitaire de la Covid-19), le moral des Français est globalement « mauvais » ( 30 % des personnes interrogées). Un chiffre en hausse par rapport à la période précédent le premier confinement  (16 %) et au premier confinement( 20%).

Les jeunes de 18 à 24 ans (42 %) et les personnes les plus démunies (46 %) sont les plus touchées.

Il en découle une augmentation des troubles du sommeil (46 %, soit une augmentation de 2 points par rapport à novembre dernier), des épisodes de stress (40 %, + 4 points) ou encore de dépression (22 %, +6 points).

47 % des Français estiment leur vie difficilement supportable, dont 10 % disent qu’elle est très difficilement supportable.

Selon une autre enquête CoviPrev, 34 % des personnes interrogées entre le 15 et le 17 février 2021 présentaient un état anxieux ou dépressif.

La propagation du virus s’est accompagnée d’une montée de l’inquiétude face à l’infection et de la mise en place de mesures restrictives sur le plan social. L'isolement, la baisse d’activité physique, l’augmentation du stress, l’ennui, l’organisation du travail à domicile couplée à la gestion de la vie familiale… Sont autant de facteurs qui peuvent avoir un impact sur la santé mentale.

Le site Santé publique France donne des conseils précieux pour prendre soin de sa santé mentale. 

  • Ne pas écouter les informations toute la journée
  • Rester en lien et parler à son entourage
  • Limiter sa consommation d’alcool et de tabac
  • Prendre soin de sa santé
  • Aider ceux qui en ont besoin

Autre conseil : voir un psychologue

La Fédération française de l’assurance, la Mutualité française et les institutions de prévoyance se sont engagées, le mois dernier, à prendre en charge les séances chez les psychologues libéraux, dans la limite de 60 euros par consultation, et ceci pour un nombre limité de visites. Les personnes couvertes doivent se rapprocher de leur complémentaire santé pour connaître le nombre maximal de séances prises en charge. En revanche, les consultations chez un psychothérapeute ou un psychanalyste, s’ils n’ont pas de diplôme de psychologue, ne seront pas concernées. Les psychiatres, quant à eux, sont déjà remboursés par l’assurance-maladie en partie.

Santé physique pendant le troisième confinement : sortir et bouger 

  • S’aérer

Comme il est désormais démontré que l’on se contamine moins en extérieur, les mesures pour ce troisième confinement permettent de sortir de chez soi sans durée limitée, dans un rayon de 10 km autour de son domicile, pour se promener, s’aérer et faire du sport. En cas de contrôle, ne pas oublier de se munir d’une attestation ou d’un justificatif de domicile.

  • Faire de l’exercice

Selon l’OMS, 30 minutes d’exercice physique d’intensité modérée cinq jours par semaine améliorent son état de santé et permettent de rester en forme. Retrouvez d’autres conseils pour être en forme sur le site ameli.fr de la Haute-Garonne.

  • Aller dans la nature

La nature a des bienfaits sur la santé. Plusieurs études ont démontré que le contact avec l’environnement naturel réduit le stress et de la dépression. Être au contact de la nature favorise notre bien-être physique et psychologique. Vous vivez en ville ? Les parcs vous tendent les bras !

Découvrir les offres pour les pros
Aladom

Professionnels du secteur

VISIBILITÉ, RÉFÉRENCEMENT, RECRUTEMENT,
DÉVELOPPEMENT CLIENTÈLE

découvrir les offres pour les pros
Commentaires
Il n'y a pas de commentaires pour le moment