Arte diffuse sur son site « Vieillir enfermés », un documentaire poignant sur le quotidien dans un EHPAD public parisien pendant le premier confinement. Au-delà de la crise sanitaire, il met en lumière le dévouement et les conditions de travail éprouvantes du personnel. A voir sur Arte.fr jusqu'en août, et à la télévision mercredi 3 février à 22h40.

Illustration de l'article Le quotidien dans un EHPAD au temps du Covid-19 : un documentaire poignant sur Arte

Pendant trois mois, dès le début du premier confinement, le réalisateur Eric Guéret a suivi le quotidien de l’EHPAD Furtado-Heine dans le 14e arrondissement de Paris. Entre un personnel débordé, et des résidents qui étouffent de devoir rester cloîtrés dans leur chambre, les images sont souvent poignantes, et révélatrices du manque de moyens humains et financiers que connaissent les EHPAD.

Il y a ces personnes âgées, très âgées, qui ne supportent pas de rester isolées dans leur chambre, et que l’on rattrape dans le couloir, les télés qui hurlent, et les radios éteintes. Et surtout la peur, la solitude, l’ennui, et parfois l’envie de vivre qui s’en est allée.

Alités ou en fauteuil roulant, ces presque centenaires, parfois, auraient besoin d’écoute, de discussion, de douches plus fréquentes, mais voilà, les aides-soignantes n’ont pas le temps. Plus que jamais, en ce premier confinement du printemps 2020, elles sont en sous-effectif. Certaines sont en arrêt maladie, rattrapées par le Covid. Les mains agrippées à leur chariot roulant, ces femmes épuisées enchaînent les visites dans les chambres au pas de course, l’œil rivé à l'horloge dès qu’elles regagnent le couloir.

Elles sont multi-tâches, et elles croulent sous le travail. L’une d’elle avoue qu’elle ne dort plus la nuit. La tension est palpable. Les mots qui sortent de leur bouche sont violents. Elles parlent de « déshumanisation ». « Cela souligne le manque qui était là depuis des années », dit une infirmière.

Des cinq intérimaires commandées auprès d'une agence d'interim, une seule se présente. L’aide espérée vient finalement de ces fantastiques auxiliaires de puériculture, en chômage technique, qui se sont portées volontaires pour prêter main-forte. « Je ne pensais pas que ça allait être aussi dur. On voit qu’il y a un manque dans les EHPAD. C’est un métier difficile physiquement et moralement », témoigne l’une de ces jeunes femmes qui parle « d’un coup de massue ».

Le film se termine sur une lueur d’espoir. Le gouvernement prend la mesure de la détresse des personnes âgées, et les familles sont autorisées à revenir. Le tourbillon se calme un peu.

Quelles avancées depuis juillet pour les personnes âgées

Sept mois plus tard, la situation s’est-elle améliorée ? Malgré certaines décisions, l’urgence est toujours là. Attendu de longue date, le projet de loi Grand âge et Autonomie, promis par le chef de l'État en 2019 puis en 2020, a été reporté.  « Une ligne rouge à ne pas franchir pour les professionnels du secteur » indiquait pourtant fin septembre la FNADEPA (fédération nationale des associations de directeurs d'établissements et services pour personnes âgées) , qui tire l’alarme et dénonce régulièrement l’épuisement, les arrêts maladie et les démissions du personnel des EHPAD. Aladom.fr, le référent de l'aide à la personne, permet de recruter des aides-soignantes dans toute la France

Des avancées ont quand même eu lieu avec la nouvelle branche « autonomie » de la Sécurité sociale, dédiée au grand âge et au handicap (dite cinquième branche), qui s’est vu attribuer une enveloppe de 1,4 milliard d'euros pour augmenter les personnels des EHPAD, ainsi qu'avec le Ségur de la santé. Par ailleurs, 2,1 milliards d’euros ont été débloqués pour la rénovation et à la modernisation des établissements médico-sociaux qui accueillent des personnes âgées ou handicapées.

Mais cela ne suffit pas, comme le rappelait, dans les colonnes d’Aladom, en début de cette semaine, le représentant de la Drôme de la Fédésap, qui recrute, pour son SAAD, ses auxiliaires à domicile grâce à Aladom.fr depuis 2007. 

Le recrutement du personnel auprès des seniors, dans un secteur jusqu’alors peu valorisé, fait partie des enjeux cruciaux de demain. En 2050, la France comptera 4,8 millions de personnes de 85 ans et plus, pour 1,5 million aujourd’hui, selon le ministère des solidarités et de la santé.

« Vieillir enfermés », documentaire d’Éric Guéret de 60 minutes, sera diffusé le mercredi 3 février à 22h40 sur Arte. Il est déjà disponible ici sur le site arte.tv depuis trois semaines, et jusqu'au 01/08/2021.

Découvrir les offres pour les pros
Aladom

Professionnels du secteur

VISIBILITÉ, RÉFÉRENCEMENT, RECRUTEMENT,
DÉVELOPPEMENT CLIENTÈLE

découvrir les offres pour les pros
Commentaires
Il n'y a pas de commentaires pour le moment