Dans un dossier très complet sur le taux d'encadrement dans les EHPAD, la Drees tire un état des lieux détaillé des maisons de retraite, chiffres à l'appui. Mais il apparaît que des éléments plus subjectifs, comme le bien-être des résidents, ont un effet plus difficile à mesure sur le travail des encadrants .

Illustration de l'article La Drees publie une étude sur le taux d'encadrement dans les EHPAD

C'est une étude relativement technique, et destinée en priorité aux professionnels du secteur de la gérontologie. Intitulée "Le taux d'encadrement dans les EHPAD", elle s'interroge notamment sur les indicateurs qui doivent intervenir, en plus du GMP (qui mesure la dépendance moyenne des résidents dans un établissement) et du PMP, (qui évalue la situation pathologique d’une personne âgée pour adapter le programme de soins) pour bien rendre compte des niveaux d'encadrement réellement constatés dans les maisons de retraite.

Pour un public plus large, cette étude de décembre 2020, riche en informations, met en lumière des informations intéressantes sur l'hébergement en établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD). Voici quelques éléments à retenir :

  • Le taux d’encadrement varie entre les EHPAD selon la dépendance moyenne des résidents dans un établissement (mesurée par son GMP) ou selon le statut juridique . Mais d'autres éléments entrent en jeu.
  • Les EHPAD privés ont des taux d’encadrement plus faibles que les EHPAD publics.
  • Plus il y a d'activités sous-traitées, plus le taux d’encadrement diminue (puisqu’avoir recours à celles-ci conduit mécaniquement à déclarer moins de personnel).
  • Les EHPAD plus petits (moins de 60 places installées) ont un taux d’encadrement en moyenne plus élevé.
  • Il y a plus d'encadrants dans les établissements dans les grands pôles urbains que dans les établissements dans  les petits et moyens pôles urbain. Mais les structures situées dans une commune isolée ont un encadrement en moyenne plus élevé.
  • Au niveau du personnel soignant, ce sont les EHPAD publics hospitaliers qui ont le plus fort taux d'encadrement car ils sont nombreux (12,7 %) à avoir été auparavant des unités de soins de longue durée (USLD). Ainsi, tout en étant convertis en EHPAD, il semble qu' ils aient conservé les taux d’encadrement qu’ils avaient en tant qu’USLD.
  • Dans les établissements les moins onéreux (lorsque les places habilitées à l'ASH sont de moins de 40 euros), il y a moins de personnel soignant moins d'agents de services.

Bien être des résidents en EHPAD : un effet sur l'encadrement

  • Le bien-être des résidents peut avoir un effet sur l’encadrement. Un résident qui est satisfait de sa situation aurait moins besoin d’être encadré qu’un résident insatisfait. Parmi les facteurs qui ont un effet sur le bien-être d’un résident on retrouve :
    - Le consentement de la personne âgée à intégrer un EHPAD
    - L’aisance à s’approprier les nouveaux lieux de vie
    - Le sentiment de solitude parmi les résidents les plus pauvres ou les moins dotés en capital culturel.

  • Le bien-être du personnel peut aussi avoir une influence sur l’encadrement.
    -Le contrôle du travail du personnel par la famille alourdit la tâche d’encadrement.
    -L'accroissement des normes de traçabilité et les protocoles sont également ressentis par le personnel soignant comme augmentant la charge de travail.

Il s'avère donc que les conditions d’hébergement des résidents ainsi que les conditions de travail du personnel ont des effets réels sur l’encadrement dans les EHPAD. Autant d'éléments qui ne peuvent cependant être observés dans le mode de calcul du taux d’encadrement. Par ailleurs, certains aspects d’ordre psychologique ne peuvent pas être quantifiés.

Le rapport de la Drees  qui se base sur la situation entre 2011 et 2015, souligne aussi qu'il ne pourra jamais y avoir une mesure du taux d’encadrement qui restitue parfaitement toutes les facettes des relations entre le personnel et les résidents. Au final, ce taux d’encadrement reste donc un outil parmi d’autres pour se rendre compte de l’encadrement dans les EHPAD. Il propose à titre exploratoire un nouvel indicateur : le taux d'encadrement corrigé du GMP.


Les personnes à la recherche d'un poste d'aide-soignante, d'infirmier ou tout autre emploi dans un EHPAD peuvent poster ou petite annonce sur Aladom.fr, le référent de la petite annonce du service à la personne. L'offre Pro d'Aladom permet aussi aux EHPAD de recruter efficacement du personnel dans toute la France.

Découvrir les offres pour les pros
Aladom

Professionnels du secteur

VISIBILITÉ, RÉFÉRENCEMENT, RECRUTEMENT,
DÉVELOPPEMENT CLIENTÈLE

découvrir les offres pour les pros
Commentaires
Il n'y a pas de commentaires pour le moment