La VAE est un véritable tremplin vers la professionnalisation des métiers assistant de vie, employé familial, assistant maternel/garde d’enfant.

Illustration de l'article Validation des acquis de l'expérience pour les salariés à domicile

Professionalisation des salariés à domicile

La crise du Covid 19 a montré l'importance des salariés à domicile. 700 000 départs à la retraite sont attendus dans les 10 prochaines années et le vieillissement de la population va augmenter la demande. Dans leur rapport sur les métiers du lien, François Ruffin et Bruno Bonnell avaient mis en avant la validation des acquis.

Il est important de sécuriser la professionnalisation du secteur et la VAE est un moyen de faire reconnaitre une expérience et des savoirs. 

Ipera a organisé une conférence en ligne sur la VAE : 

Le Parcours VAE est un véritable tremplin vers la professionnalisation des métiers suivants :

Pour Mireille Abadie, évaluatrice IPERIA, qui délivre le titre « Assistant de vie », « Employé familial », « assistant maternel/garde d’enfant » à des dizaines de candidats, chaque année, le parcours VAE offre la possibilité de faire certifier, par un titre, des compétences déjà acquises dans l’exercice de leur métier ; une simple formalité assortie de nombreux avantages et bénéfices pour le salarié du domicile ; on pourrait parler d’un parcours gagnant, sans impact sur ses activités, ni sur ses revenus. Malgré tout, on observe depuis cinq ans, une baisse significative du nombre de candidats à l’obtention d’un des 3 titres (396 dossiers (2019) vs 595 dossiers (2015)).

« Un parcours vertueux qui valorise les compétences techniques, autant que la passion de bien faire, et les qualités humaines » déclare Mireille ABADIE, Évaluatrice IPERIA.

Avantages de la VAE

L’éligibilité au titre et au parcours VAE est accessible à l’ensemble des candidats dotés d’un min. de 1900 h travaillées, ou d’une expérience de plus d’1 an. Un parcours qui dure en moyenne 3 à 5 mois.

La rédaction du dossier de validation (3 à 5 mois) avant le passage devant le jury se fait avec l’accompagnement d’un professionnel dans un cadre structurant, basé sur les compétences techniques, le savoir-être vis-à-vis de l’employeur, et les aptitudes du candidat propres à l’emploi ; autonomie, adaptation, aisance relationnelle… en bref, toutes les données sont prises en considération.

Les séances d’accompagnement prévues dans la VAE par l’organisme de formation sont là pour aider le candidat à se poser les bonnes questions : « dans quelles circonstances, il utilise tel ou tel geste ? Pourquoi ? Quels bénéfices observés chez le particulier employeur qu’on accompagne ? En bref, l’organisme de formation est là pour garantir la conformité du dossier de candidature à la VAE, sur le fond, comme sur la forme, afin qu’il puisse être présenté au jury, lors de l’entretien oral.

De son côté, le jury de certification cherche à vérifier que le salarié connaît bien son métier, et qu’il le fait bien. Après avoir pris connaissance de son dossier, il questionne le candidat pour éclairer, voire approfondir certains points ; et s’assurer que les connaissances et les pratiques sont bien à jour. A travers la certification, le jury engage ainsi la responsabilité des branches professionnelle du particulier employeur et de l’assistant maternel.

En qualité de garant du niveau de qualification du salarié auprès des employeurs, il va tout mettre en place pour aider le salarié à verbaliser ses compétences, quitte à recourir, comme c’est prévu dans le dispositif, à des modules d’accompagnement spécifiques (autour du perfectionnement de la langue française ou de l’orthographe, par ex.).

De nombreux bénéfices pour le salarié du particulier employeur !

Voici quelques exemples : 

  • Fatoumata Gakou, assistante vie dépendance depuis 14 ans, a fait ce choix et obtenu son titre en VAE en 2020 : « pour pouvoir valider ses compétences par un titre et faciliter sa recherche d’emploi ».
  • Rachel Tchakouyap, garde enfants, l’a fait, elle : « par fierté et pour parler tout naturellement de ce qu’elle connaît devant un jury »
  • Ines Scholz, garde d’enfants depuis 14 ans a eu envie : « de mieux valoriser ses compétences, pouvoir négocier son salaire et décrocher de nouveaux contrats ». Grâce à la VAE, elle a d’ailleurs pu faire valoir une compétence spécifique dans l’accompagnement d’enfant en situation de handicap.
  • Chantal Joly, assistante de vie depuis 10 ans, certifiée depuis 2019, qui souhaitait surtout : « rassurer l’employeur… car pour lui comme pour les proches, c’est la garantie que je pourrais l’aider à rester à son domicile le plus longtemps possible. »
  • Lucette Brianto, 61 ans, salariée du PE depuis plus de 16 ans et certifiée sur le tard, l’a fait pour continuer à progresser et évoluer dans sa carrière alors elle s’est dit « pourquoi pas moi… ce titre c’est comme un passeport : il est reconnu partout.»

Préparer l’avenir en assurant leur employabilité dans un secteur en croissance, qui se professionnalise, c’est aussi une des préoccupations majeures des salariés qui se lancent dans une VAE, surtout après 45 ans…

La VAE est un parcours gagnant sur tous les plans, car elle répond aux besoins de reconnaissance, d’employabilité et d’évolution professionnelle des salariés du particulier employeur.

La VAE peut se faire individuellement ou collectivement.

Découvrir les offres pour les pros
Aladom

Professionnels du secteur

VISIBILITÉ, RÉFÉRENCEMENT, RECRUTEMENT,
DÉVELOPPEMENT CLIENTÈLE

découvrir les offres pour les pros
Commentaires
Il n'y a pas de commentaires pour le moment