Un déménagement engage beaucoup de frais, mais il est possible de réduire les coûts. L’Etat propose de nombreuses aides, notamment en cas de mobilité professionnelle, ou pour les familles nombreuses. Et pour diminuer encore plus la note, on peut aussi trouver des solutions économiques pour le jour J avec l'aide de particuliers. Tour d’horizon des solutions pour déménager à moindre prix, seul ou en famille.

Illustration de l'article Déménagement : comment réduire les frais grâce aux aides de l'Etat

Pour déménager à moindre frais on peut faire appel à des particuliers

L’aide à la mobilité d'Action logement Mobili-pass

Cette aide à la mobilité est destinée à favoriser le rapprochement entre le domicile et le lieu de travail du salarié. 

Peuvent en bénéficier : 

  • les salariés qui déménagent pour des raisons professionnelles, à deux conditions :

soit la distance est d'au moins 70 km entre l'ancienne et la nouvelle résidence

soit il y a plus de 1 h 15 de trajet entre l'ancienne résidence et le nouveau lieu de travail.

  • les demandeurs d’emploi qui reprennent une activité dans une entreprise du secteur privé (avec un nouveau contrat de travail ou une promesse d’embauche) 

Il est nécessaire d’être salarié dans une entreprise employant au moins 10 personnes. 

L'aide Mobili-pass peut être accordée sous forme d'une subvention et/ou d'un prêt. La première permet de financer les frais liés à la recherche de logement et à l'installation dans le logement. Le prêt permet de couvrir les dépenses au départ et à l’arrivée (frais d'assistance à la mise en location, mise en vente du logement, frais d'agence immobilière ou de notaire).

Son montant : Le montant maximal de l'aide Mobili-pass varie en fonction de la nouvelle zone de résidence : zone A, A bis, B1, B2 ou C. Pour les zones A, A bis et B1, la subvention est de 2 200 euros, et la subvention et le prêt de 3 500 euros. Pour les zones B2 et C, la subvention est de 1 900 euros, et la subvention et le prêt de 3 000 euros. 

Agri-Mobilité, pour les salariés agricoles

Les salariés du secteur agricole peuvent aussi obtenir l'aide Agri-Mobilité.

Pour les personnes de moins de 30 ans en alternance dans une entreprise du secteur agricole, une aide Agri-mobilité-Jeune peut vous être proposée pour prendre en charge une partie du loyer :

Réduire les frais de déménagement avec des particuliers

Aujourd’hui, de nombreux particuliers proposent leur aide pour déménager, qu’il s’agisse d’aider à porter les meubles et les cartons, ou de venir avec leur camionnette privée. De nombreuses offres sont disponibles dans toute la France sur jemepropose.com ou sur le site référent des annonces des services à la personnne aladom.fr

 

Pour les familles nombreuses avec un jeune enfant : la prime de déménagement

La prime de déménagement est une aide au déménagement proposée par la Caisse d'allocations familiales (CAF) ou la Sécurité sociale agricole (MSA) pour les familles nombreuses amenées à déménager avant ou après l’arrivée d’un troisième enfant (voire quatrième, cinquième…).

Pour en bénéficier, il faut donc avoir au moins 3 enfants à charge (aide valable du quatrième mois de grossesse aux deux ans du troisième enfant, ou plus). Il faut, pour le nouveau logement, être éligible à l’aide personnalisée au logement (APL) ou à l'allocation logement à caractère familial (ALF).

Son montant : variable selon le nombre d’enfants à charge ; 994,56 euros maximum pour 3 enfants à charge +82,88 € par enfant supplémentaire.

L'aide du fonds de solidarité pour le logement pour les situations personnelles difficiles

L’aide du fonds de solidarité pour le logement (FSL), réservée aux personnes en situation difficile, peut être une subvention ou un prêt. Elle peut être utilisée pour le déménagement en lui-même, ou pour les dépenses comme le dépôt de garantie, les frais d'agence, le 1er loyer, l'assurance habitation… Elle est versée par les conseils départementaux. Pour en bénéficier, il faut au préalable contacter un travailleur social (assistante sociale, conseillère en économie sociale et familiale, ...)

Son montant :  il est en fonction du niveau de ressources du demandeur. Chaque conseil départemental a ses plafonds, et les conditions d'obtention de cette aide varient d'un département à l'autre. L'aide peut, par exemple être refusée lorsque le montant du loyer et des charges est jugé trop élevé par rapport aux ressources du foyer.

Les allocataires CAF peuvent s’adresser à elle pour faire leur demande d'aide au FSL. Les autres doivent contacter les services du département.

Découvrir les offres pour les pros
Aladom

Professionnels du secteur

VISIBILITÉ, RÉFÉRENCEMENT, RECRUTEMENT,
DÉVELOPPEMENT CLIENTÈLE

découvrir les offres pour les pros
Commentaires
Il n'y a pas de commentaires pour le moment