Selon un baromètre publié par la société HelloWork, l'emploi est reparti à la hausse depuis la fin du confinement.

Illustration de l'article L'emploi repart à la hausse

Déconfinement : après la crise sanitaire, l’emploi repart à la hausse

Selon un baromètre publié par HelloWork, la reprise dans l'emploi a bien commencé. Le confinement a eu un effet très négatif sur le nombre d'offres d’emploi diffusée mais il repart à la hausse depuis le déconfinement du 11 mai.

En France, toutes les régions ont été impactées par la baisse du nombre d'offres d'emploi mais le volume d'offres connait une forte croissance ces dernières semaines dans l'ensemble des régions.

HelloWork, acteur digital de référence de l’emploi a analysé le volume et les évolutions des diffusions d’offres d’emploi par les recruteurs en France (entreprises ou intermédiaires du recrutement) sur ses plateformes RegionsJob & ParisJob sur les premiers mois de 2020 afin de mesurer le dynamisme de la reprise économique post Covid.

La crise sanitaire du Covid 19 et la crise économique associée ont entraîné une forte baisse des offres d’emploi publiées. Sur une base de 100 pour la deuxième semaine de janvier, la baisse a été de 40% au mois d'avril.

Augmentation des offres d'emploi 

Depuis la fin du confinement, le nombre d'offres d'emploi en ligne augmente et se rapproche de celui du niveau d’avant la crise.

Ce chiffres sont très rassurants et témoigne d'une certaine confiance du côté des recruteurs. L’Ile-de-France est la région qui a le mieux résisté pendant la crise.

Selon David Beaurepaire, directeur délégué de HelloWork, « ces indicateurs sont précieux car ils permettent de jauger la vitesse de la reprise globale aussi bien à l’échelle régionale que sectorielle. Ils sont plutôt encourageants dans la mesure où la diffusion des offres d’emploi se rapprochent de leur rythme d’avant-crise. Les recruteurs diffusent de nouveau des annonces emplois pour recruter les talents dont ils auront besoin pour surmonter la crise et se projeter dans les mois à venir ».

Les secteurs les plus touchés par la crise

Les secteurs qui ont été les plus touchés par la crise sont les services à la personne, l’industrie aéronautique/aérospacial et l’industrie manufacturière qui ont connu  respectivement une baisse du nombre d'offres d'emploi mises en ligne de 48 %, 49 % et 60 % la semaine du confinement. De nombreuses prestations dans le secteur des services à la personne ont été stoppées pendant le confinement (ménage, garde d'enfants...) et maintenant que la demande repart, les entreprises de services à la personne cherche en prorité à trouver des intervenations pour leurs salariés. Mais la demande étant forte, de nombreux acteurs relancent leurs recrutements et les candidats sont au rendez-vous. Sur aladom, nous avons envoyé en mai presque autant de candidatures aux entreprises qui recrutent qu'avant la crise et nous devrions en juin battre un record sur le nombre de candidatures transmises.

Le secteur de l’énergie et de l'eau a connu une augmentation des diffusions d’offres d’emploi de 24% lors de la 5e semaine de confinement.

Le secteur de la restauration/tourisme/loisirs est plutôt encourageant avec un retour quasi à la normale (94/100).

La demande s'est maintenue dans l’informatique et les télécoms en raison du recours massif aux nouvelles technologies aussi bien pour des raisons professionnelles que personnelles.

Le secteur transport/logistique a aussi connu un boom cette dernière semaine en dépassant les volumes d’avant la crise (124/100).

Le secteur des services aux entreprises se porte bien également avec 98 pts la 1ère semaine de juin.

Enfin le secteur du BTP connait une reprise timide.

Découvrir les offres pour les pros
Aladom

Professionnels du secteur

VISIBILITÉ, RÉFÉRENCEMENT, RECRUTEMENT,
DÉVELOPPEMENT CLIENTÈLE

découvrir les offres pour les pros
Commentaires
Il n'y a pas de commentaires pour le moment