Avec le CORONAVIRUS, le Synerpa recommande aux SAAD de se faire connaître auprès des Agences Régionales de Santé .

Illustration de l'article CORONAVIRUS : les SAAD doivent se faire connaître auprès des Agences Régionales de Santé

Avec plus de 1 700 cas de coronavirus sur l’ensemble du territoire, et un passage très probable en stade 3, les SAAD continuent à se mobiliser afin de mettre en œuvre l’ensemble des mesures barrières telles que définies par la DGCS le 5 mars dernier.

La problématique des masques

Conscient de l’état des stocks de masques, le SYNERPA Domicile recommande de se faire connaître auprès des ARS afin de leur remonter les données suivantes :

  • les besoins en masques chirurgicaux et, en cas d’actes invasifs, en masques FFP2,
  • le nombre de bénéficiaires et salariés des structures.

Il est nécessaire d'avoir un usage des masques responsable et raisonné, en adéquation avec les recommandations de la DGCS :

  •  Le port du masque chirurgical est réservé aux personnes malades possibles ou confirmées et aux personnes « contact » à risque modéré/élevé, tels qu’identifiées par le médecin de l’ARS, et aux professionnels lors de soins de proximité avec un malade possible ou confirmé.
  • Le masque FFP2 est réservé aux personnels soignants qui réalisent des gestes médicaux invasifs ou des manœuvres au niveau de la sphère respiratoire auprès de malades possibles ou confirmés.

Le SYNERPA Domicile salue la procédure de mise à disposition de masques chirurgicaux aux SAAD mise en œuvre par la DASES de Paris

La DASES de Paris met à disposition des établissements non médicalisés et des services d’aide à domicile prestataire des masques chirurgicaux, dont la quantité sera fonction des signalements de cas remontés à leurs services.

Le signalement de cas suspect 

En cas de suspicion de cas chez une personne accompagnée à domicile ou chez un salarié il est recommandé de :

  • Contacter le centre 15, le Conseil Départemental et l’ARS ;
  • Recommander à la personne de rester isolée et prendre contact avec son médecin traitant ;
  • Prévenir le proche aidant de la personne en lui demandant d’informer tous les professionnels autour de la personne ;
  • Joindre par mail ou par téléphone les autres professionnels pour partager l’information ;
  • En l’absence de contact de proche aidant et sans coordonnées de tous les autres intervenants, laisser un mot dans le carnet de liaison ou par papier libre.

Le Plan de Continuité d’Activité (PCA)

La mise à jour ou en œuvre de votre PCA est fortement recommandée avec notamment la mise en place d’une « cellule d’observation et de prévention Coronavirus ». Le synerpa met à disposition une trame de PCA adapté aux SAAD.

Le SYNERPA Domicile est mobilisé auprès des pouvoirs publics afin d’obtenir des mesures claires et adaptées au domicile, ainsi que les modalités d’approvisionnement en masques le cas échéant.

Découvrir les offres pour les pros
Aladom

Professionnels du secteur

VISIBILITÉ, RÉFÉRENCEMENT, RECRUTEMENT,
DÉVELOPPEMENT CLIENTÈLE

découvrir les offres pour les pros
Commentaires
15 avr. 2020

Pourquoi l'assistante de vie employée sous le cadre d'une association prestataire de service n'a qu'un masque par semaine ? Alors qu'elle intervient chez plusieurs personnes âgées et certaines grabataires
et Pourquoi celle en emploi direct n'a droit qu'à trois masques par semaine... et doit attendre un courrier qui n'arrive pas du CESU, pour aller les chercher en pharmacie et comment la payer dans ces conditions ? Puisqu'elle ne veut pas intervenir par peur d'être contaminées.