Virginie Calmels rejoint le groupe Oui Care (O2, APEF, France Présence, Interdomicilio, Nounou expert, Famihero, ASAP...) comme présidente du conseil stratégique et présidente d'honneur du fonds de solidarité OuiCare qui lutte contre les violences faites aux femmes et pour l'égalité femmes/hommes.

Illustration de l'article Le groupe Oui Care nomme Virginie Calmels présidente du conseil stratégique

Un Conseil stratégique pour Oui Care

Guillaume Richard, président fondateur et directeur général du groupe Oui Care a de l'ambition. Il souhaite que son entreprise porte le plus d’attention possible à ses salariés et à ses clients et a pour ambition d’être leader mondial de son secteur d’ici 15 ans. Pour atteindre cet objectif, le groupe vient de metter en place un conseil stratégique qui sera présidé par Virginie Calmels

Virginie Calmels, 48 ans, est diplômée de l'École supérieure de commerce de Toulouse et de l'INSEAD (Institut Européen d'Administration des Affaires). Elle a débuté sa carrière dans le cabinet d'audit Salustro Reydel, puis après un passage chez Canal +, elle a été patronne d'Endemol France puis directrice général d'Endemol monde avant de s'engager en politique en 2014 et de devenir la première adjointe d'Alain Juppé à Bordeaux, puis de prendre des fonctions chez les Républicains.

Un groupe engagé

Le groupe Oui Care s'est engagé sur la question du maintien à domicie des aînés via la Silver Alliance et l'institut du bien vieillir, mais aussi dans la lutte contre les violences faites aux femmes et pour l'égalité femmes / hommes. 

Oui Care s'est aussi engagé pour la formation des professionnels des métiers des services à la personne via Sasp (Académie des services à la Personne). 

Le fonds de solidarité Oui Care a été créé il y a 2 ans par dotation de 5,1% des actions du groupe.  Il intervient sur la sensibilisation auprès des plus jeunes et sur l'aide d'urgence. Chez OuiCare, plus de 90% des salariés sont des femmes. Le Groupe sait le quotidien qu’elles traversent et la réalité qu’elles vivent.

Commentaires
Il n'y a pas de commentaires pour le moment