Dans les entreprises de 10 salariés ou plus du secteur privé hors agriculture, particuliers employeurs et activités extraterritoriales, le salaire mensuel de base (SMB) a augmenté de 1,7% en un an.

Illustration de l'article Les salaires du privé ont augmenté de 1,7% en un an

1,7% d'augmentation des salaires en un an

Selon une étude de la DARES sur les salaires, dans les entreprises de plus de 10 salariés de l’ensemble du secteur privé (hors agriculture, particuliers employeurs et activités extraterritoriales), l’indice du salaire mensuel de base (SMB) a augmenté de 0,3 % au 3e trimestre 2019 et de 1,7 % sur un an.

Dans ces entreprises, l’indice du salaire horaire de base des ouvriers et des employés (SHBOE) progresse aussi de 0,3 % au 3e trimestre 2019 et de 1,7 % sur un an.

Su cette même période la France a connu une inflation et les prix à la consommation pour l’ensemble des ménages et hors tabac ont augmenté de 0,8 % (entre septembre 2018 et septembre 2019).

La durée hebdomadaire collective moyenne du travail est restée stable : à 35,6 heures au 30 septembre 2019.

263 200 emplois créés en 1 an

Selon l’estimation flash de l’emploi salarié réalisée par l’Insee et la Dares à partir des résultats provisoires Acemo, dans l’ensemble des entreprises du secteur privé, il y a  54 300 créations nettes de postes au 3e trimestreles effectifs salariés ont augmenté de 0,3 % au 3e trimestre 2019 (soit +54 300 emplois). Sur un an, ils ont augmenté de 1,4 % (soit +263 200 emplois).  

La progression par secteur en un an est la suivante :

  • +3,2% pour la construction (+0,7 % sur Q3 2019, +0,5% sur Q2 et +1,3% sur Q1),
  • +1,7% pour l'agriculture
  • +1,3% pour le tertiaire malgré -1,2 % pour la partie l'interim.
  • +0,8% pour l’industrie (+0,2 % après 0,0 %)

Sur un an, le nombre de salarié privé dans la construction a augmenté de 43 400 et dans l'industrie de 23 200.

Dans les services marchands, l’emploi privé augmente de 0,3 % (soit +36 300), comme au deuxième trimestre, portant à +1,5 % sa hausse sur un an (soit +182 600).

L’emploi intérimaire a diminué : -0,5 % sur Q3 après -0,3 % sur Q2. Sur un an, il baisse de 1,2 % (10 000 postes en moins).

Au total, l’emploi salarié compte 19,6 millions de postes et augmente continuellement depuis le 2e trimestre 2015.

Commentaires
Il n'y a pas de commentaires pour le moment