A l’occasion de la Semaine Bleue, dédiée aux personnes âgées, ADHAP, leader de l’aide à domicile, tire la sonnette d’alarme sur le besoin croissant de personnel dans les métiers des services à la personne.

Illustration de l'article Le secteur des services à domicile manque de personnel

Manque de personnel

A l’occasion de la Semaine Bleue, dédiée aux personnes âgées, ADHAP, leader de l’aide à domicile, tire la sonnette d’alarme sur le besoin croissant de personnel dans les métiers des services à la personne.

Les chiffres confirment les inquiétudes du réseau avec une augmentation de 50% des personnes dépendantes d'ici 2040 : de 800 000 aujourd'hui à 1 200 000 personnes. 

Les métiers de l’aide à domicile de plus en plus indispensables

« Avec 7 000 postes à pourvoir chez ADHAP en 2019, notre réseau ne parvient pas à combler les besoins en recrutement. Certains centres ADHAP sont même obligés de gérer des listes d’attente voire de refuser des prises en charge en raison d’un manque de personnel » témoigne Guillaume Pontarrasse, Directeur des Opérations du réseau. « Ces métiers doivent être mieux reconnus et valorisés. Chez ADHAP, les collaborateurs sont très entourés et un parcours de formation continue permet à chacun de développer ses compétences en permanence tout en favorisant les évolutions de poste ».

Retrouvez ici les offres d'emploi du réseau ADHAP.

Un métier ouvert aussi aux hommes ou aux personnes en reconversion

« Si vous pensez qu’un intervenant à domicile est forcément une femme, jeune et peu diplômée c’est que vous cédez aux clichés » ajoute Marjolaine Dechanoz, chargée de mission RH ADHAP.  La moyenne d’âge des intervenants à domicile est de 46 ans et le métier séduit aussi des hommes. Ce métier ouvre aussi de nouvelles perspectives professionnelles aux personnes en reconversion et recherche de sens qui le trouvent auprès des personnes fragilisées.

ADHAP, 2ème meilleur employeur sur le secteur des services à la personne

ADHAP participe depuis toujours à la reconnaissance et la professionnalisation des métiers du domicile. Ainsi, son Institut accompagne l'ensemble des collaborateurs sur les savoir-faire et savoir-être ADHAP mais aussi sur des pathologies spécifiques telles qu'Alzheimer ou Parkinson. Outre la formation, l'accent est également porté sur les évolutions de carrière pour ouvrir aux collaborateurs qui le souhaitent des perspectives professionnelles. Ce sont ces démarches qui ont permis au réseau ADHAP de monter sur la seconde marche du Podium des meilleurs employeurs de France dans les SAP.

ADHAP a été élu 2ème meilleur employeur sur le secteur des services à la personne d’après l’étude 2018 réalisée par Capital et l’Institut Statista auprès de 20 000 salariés.

Commentaires
Il n'y a pas de commentaires pour le moment