Le président de la République a inscrit la question des 1000 premiers jours de l’enfant au cœur de l’action du gouvernement pour accompagner au mieux les parents pour répondre de manière adaptée aux besoins de leurs enfants.

Illustration de l'article Une commission pour les 1000 premiers jours de la vie de l’enfant

La commission sur les 1 000 premiers jours de l’enfant

Le Président de la République Emmanuel Macron, en présence du secrétaire d’État auprès de la ministre des Solidarités et de la Santé Adrien Taquet, a installé le jeudi 19 septembre un comité d’experts en charge de travailler avec l’ensemble des acteurs pour rassembler l’ensemble des connaissances et formuler des préconisations sur les politiques publiques qui peuvent être menées.

L'objectif est de lutter contre les « inégalités de destin ». La « commission sur les 1 000 premiers jours de l’enfant » est co-présidée par le pédopsychiatre Boris Cyrulnik, la gynécologue-obstétricienne Alexandra Benachi et la psychothérapeute Isabelle Filliozat. Elle s'intéresse à la période allant du 4ème mois de grossesse aux deux ans de l’enfant.

Le but de la commission est d'élaborer un « parcours 1 000 jours » début 2020, avec quatre priorités :

  • la santé publique (des repères accessibles à tous les parents) ;
  • l’élaboration d’un nouveau « parcours parent universel » ;
  • la question des congés parentaux ;
  • les modes de garde, chantier à plus long terme (20 % des ménages aisés recourent à une crèche contre 5 % des ménages les moins favorisés). 

17 experts pour l'enfance

La commission de 17 experts a été mise en place en septembre par Emmanuel Macron et Adrien Taquet, secrétaire d’Etat à l’Enfance. Elle est constituée de :

  1. Boris CYRULNIK : Président de la commission d’experts. Neuropsychiatre français, ancien animateur d'un groupe de recherche en éthologie clinique au centre hospitalier intercommunal de Toulon-La Seyne-sur-Mer et directeur d'enseignement du diplôme universitaire (DU) « Clinique de l'attachement et des systèmes familiaux » à l'université du Sud-Toulon-Var. 
  2. Alexandra BENACHI : Vice-présidente de la commission d’experts. Gynécologue-obstétricienne, professeur de gynécologieobstétrique à la faculté de médecine Paris-Sud. Elle est la responsable du service de gynécologieobstétrique de l’hôpital Antoine Béclère, présidente de la Fédération des centres pluridisciplinaires de diagnostic prénatal et viceprésidence du Collège national des gynécologues et obstétriciens français. Son activité de soin est centrée sur la prise en charge des grossesses à risque et du diagnostic prénatal.
  3. Isabelle FILLIOZAT :  Vice-présidente de la commission d’experts. Psychothérapeute, didacticienne en psychothérapie, conférencière, formatrice et auteure. Elle s’intéresse aux intelligence émotionnelles et sociales et au développement psycho-affectivo-social de l’être humain. Elle a développé en France une approche empathique intégrative. Elle a formé de nombreux professionnels de la petite enfance à l’accueil des émotions et à la relation. Elle s’inscrit dans le courant humaniste et de la parentalité positive et s’appuie sur les découvertes récentes des neurosciences 
  4. François ANSERMET, Pédopsychiatre et psychanalyste, professeur honoraire à l’université de Genève et à l’université de Lausanne, précédemment directeur du département universitaire de psychiatrie de la faculté de médecine à l’université de Genève et chef du service de psychiatrie de l’enfant et l’adolescent aux hôpitaux universitaires de Genève. Membre du Comité consultatif national d’éthique (CCNE). Ligne de recherches et de publications sur la psychiatrie périnatale et néonatale, sur les conséquences subjectives des biotechnologies de la procréation et de la prédiction, ainsi que sur le lien entre neurosciences et psychanalyse autour de la plasticité neuronale 
  5. Nathalie CASSO-VICARINI : Juriste, éducatrice de jeunes enfants, spécialiste des pédagogies internationales et de l’impact de l’éducation sur le développement de l’enfant. Fondatrice et déléguée  générale d’Ensemble pour l’éducation de la petite enfance. Co-présidente de la commission « Éradiquer la pauvreté des enfants » de la stratégie  interministérielle de lutte contre la pauvreté.
  6. Ghislaine DEHAENELAMBERTZ : Pédiatre et directrice de recherche au CNRS. Elle dirige l’équipe de neuro-imagerie du développement dans l’unité Inserm U992 situé à NeuroSpin au Centre CEA de Saclay. Elle est spécialiste des bases cérébrales des fonctions cognitives de l’enfant, et notamment les particularités de l’organisation cérébrale du nourrisson qui favorisent l’acquisition du langage. Elle a reçu la médaille d’Argent du CNRS en 2018
  7. Romain DUGRAVIER, Pédopsychiatre, spécialiste du lien d’attachement. Il dirige le centre de psychopathologie périnatale  Boulevard Brune du centre hospitalier Saine Anne. Il œuvre à ouvrir la psychiatrie sur la société. Président de l’Agence des nouvelles interventions sociales et de santé (ANISS), il est professeur associé à l’université du Québec à Montréal.
  8. Maya GRATIER, Professeure de psychologie et de musicologie du développement à l’université Paris Ouest Nanterre La Défense et membre du laboratoire éthologie, cognition, développement. Maya Gratier a créé et dirige le babylab Nanterre dont l’objectif est de mener des études empiriques, expérimentales et observationnelles, en lien avec les expériences que vivent les bébés dans leurs milieux naturels. Membre de l’unité de recherche en psychiatrie et psychopathologie à Erasme.
  9. Antoine GUEDENEY, Pédopsychiatre et docteur en psychologie du développement. Professeur des universités, praticien hospitalier (PU-PH), il est chef du service de psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent, à l’hôpital Bichat-Claude Bernard et chef de l’inter-secteur de pédopsychiatrie à Paris 18. Promoteur de l’échelle ADBB de mesure du retrait relationnel du jeune enfant, il est président de la World Association for Infant Mental Health, rédacteur en chef de la revue Devenir, et responsable du diplôme d’université de psychiatrie périnatale et du diplôme d’université de l’attachement, faculté de médecine Xavier Bichat. Il a reçu le grand prix de l’Institut de France en 2001, et le Spitz WAIMH award en 2018.
  10. Gilles LAZIMI, Médecin généraliste du centre municipal de santé de Romainville, responsable des actions prévention santé, professeur associé en médecine générale à la faculté de médecine de Sorbonne Université, exmembre du Haut Conseil à l’égalité 2013-2019, il est spécialisé dans les inégalités de santé, dans le repérage des signaux de violences dans le couple et envers les femmes et les enfants. Il a coordonné de nombreuses campagnes nationales de sensibilisation sur les violences faites aux femmes et sur les violences éducatives ordinaires de la Fondation pour l’enfance et de Stopveo
  11. Johanne LEMIEUX, Reconnue depuis presque 25 ans comme spécialiste de l’enfant adopté et/ou placé et de sa famille, de l’attachement et des traumas précoces autant au Québec qu’en Europe francophone. Elle divise son temps entre l’intervention psychosociale et psychothérapeutique au Bureau de consultation en adoption de Québec qu’elle a fondé en 1996, et ses autres activités professionnelles comme conférencière, formatrice, auteure (de trois ouvrages sur la parentalité adoptive et l’attachement parent-enfant) et consultante clinique auprès de nombreux organismes privés, à but non lucratif et gouvernementaux avec l’organisme Le Monde est ailleurs. De par ses qualités de communicatrice créative et dynamique, elle intervient régulièrement dans les médias.
  12. Sophie MARINOPOULOS, Psychologue clinicienne et psychanalyste, elle a exercé à l’hôpital mère-enfants du CHU de Nantes et en CMPP et CAMSP. Engagée dans la reconnaissance de la santé psychique comme faisant partie intégrante des questions de santé publique, elle est fondatrice de l’association pour la prévention et la promotion de la santé psychique (PPSP) et des lieux d’accueil en France « Les Pâtes au Beurre ». Auteure de nombreux ouvrages et expert nommé par les tribunaux dans des affaires familiales. Elle vient de rendre un rapport au ministre de la Culture pour « une stratégie nationale pour la santé culturelle : promouvoir et pérenniser l’éveil culturel et artistique de l’enfant de la naissance à trois ans dans le lien à son enfant (ECA-LEP).
  13. Nathalie MUTEL-LAPORTE, Sage-femme cadre, département mère-enfant à l’Institut mutualiste Montsouris. Impliquée dans le repérage, l’accompagnement et la coordination des prises en charge des femmes enceintes vulnérables. Intervient sur l’EPP au sein du DU de psychopathologie périnatale de la faculté de Bichat et participe à la commission psy du Réseau Périnatal Parisien.
  14. Rebecca SHANKLAND, Maître de conférences en psychologie, laboratoire interuniversitaire de psychologie de l’université Grenoble Alpes. Responsable du développement de l’Observatoire de la parentalité et du soutien à la parentalité, maison des sciences de l’Homme Alpes. Responsable de l’axe de recherche prévention et accompagnements innovants en santé mentale (PAI), structure fédérative de recherche santé & société. Responsable des diplômes universitaires (1) Développer les Compétences psychosociales, et (2) Psychologie positive : fondements et applications. Elle est aussi psychologue clinicienne, spécialisée dans le domaine des addictions et de la promotion de la santé. 
  15. Laurent STORME, Professeur de pédiatrie et néonatologiste. Il est chef de service en néonatologie au CHRU de Lille. Il est coordinateur du projet « 1 000 jours qui comptent pour la santé » au sein du projet fédératif hospitalo-universitaire. Il s’est notamment intéressé au développement pulmonaire du fœtus et du jeune enfant, de sa croissance in utero, des impacts de l’environnement et des perturbateurs endocriniens.
  16. Jaqueline WENDLAND, Professeure des universités à l’Institut de psychologie à l’université de Paris. Elle étudie le processus de parentalité dans ses aspects typiques et atypiques, notamment en cas d’exposition des interactions parents-enfants à des facteurs de risque de nature psychopathologique, sociale et/ou somatique, au sein du laboratoire psychopathologie et processus de santé. Elle exerce également depuis plus de 20 ans en tant que psychologue clinicienne à l’unité petite enfance et parentalité Vivaldi (CHU PitiéSalpêtrière). Elle est aussi membre de la Commission de première enfance du Sénat fédéral brésilien, rédactrice en chef de la revue Périnatalité et responsable du diplôme d’université « Psychologie et psychopathologie de la parentalité ».
  17. Richard DELORME, Pédopsychiatre au pôle psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent de l’hôpital universitaire Robert Debré, praticien hospitalier, responsable du Centre expert autisme de haut niveau, de l’hôpital Robert Debré, à Paris. Il est spécialiste des troubles neurodéveloppementaux et des troubles obsessionnels compulsifs.

A ces 17 experts s'ajoute Tove MOGSTAD SLINDE, Conseillère principale au ministère norvégien de l’Éducation et de la Recherche au département de l’éducation et de la petite enfance. De 2012 à 2018, elle a présidé le Réseau sur l’éducation et la garde des jeunes enfants de l’OCDE. Au ministère de l’Éducation et de la Recherche, Tove Mogstad Slinde a travaillé à l’élaboration de politiques sur des sujets liés à la qualité dans les services d’éducation et de la petite enfance. Depuis son entrée dans le secteur en 1987, elle a notamment travaillé à la gouvernance et à la mise en œuvre de politiques nationales aux niveaux régional et local. Représentant le ministère dans le cadre de la coopération internationale, elle a été impliquée dans les travaux du réseau OCDE de la CEPE (depuis 2008), notamment dans le cadre de l’exposition Strong Strong III-V, ainsi que dans le cadre d’un groupe de travail thématique sur l’éducation et la garde des jeunes enfants dans l’Union européenne (UE). Elle a également été membre du comité consultatif pour les projets de recherche liés à la qualité, l’efficacité et l’inclusivité des services d’éducation et de garde à l’enfance ; CARE et ISOTIS, financés par l’UE.

Découvrir les offres pour les pros
Aladom

Professionnels du secteur

VISIBILITÉ, RÉFÉRENCEMENT, RECRUTEMENT,
DÉVELOPPEMENT CLIENTÈLE

découvrir les offres pour les pros
Commentaires
Il n'y a pas de commentaires pour le moment