En plus des fournitures scolaires et des nombreux achats liés à la scolarité, il vient se rajouter la question des manuels scolaires. Ces ouvrages ne sont pas à acheter par les familles directement mais payés indirectement par le biais de divers impôts Le Gouvernement réformant les programmes scolaires, il se pose la question de l’utilité de ces derniers. En pleine période de questionnement sur l’avenir de la planète, les solutions anti-gaspillages, il est légitime de se poser la question de l’avenir de ces milliers de manuels destinés à la poubelle.

Illustration de l'article Que faire de ses manuels scolaires avec la réforme du lycée ?

Un vent de réformes 

L’année 2019 marque un tournant dans le monde de l’éducation : école obligatoire dès 3 ans, la disparition des filières L, ES et S avec la mise en place d’un tronc commun et des matières à la carte, obligation d’assiduité pour les élèves de maternelles …

Concernant les lycées, le changement des programmes d’études et l’adaptation de certaines matières demande une réédition des manuels scolaires.

Il va falloir créer de nouveaux manuels pour les matières dites « à la carte » et idem pour le tronc commun. Les programmes changent et les savoirs aussi.

La question du recyclage des manuels scolaires

Il se pose donc une question légitime : « que faire des anciens manuels scolaires ? ».  Les différents acteurs tels que les éditeurs, les entreprises et certaines associations ont décidé d’agir. Ils ont lancé l’« EcoGeste Lycées 2019 ». Grâce à la participation de VEOLIA, les manuels sont récupérés et recyclés gratuitement.

Toutes les démarches pour participer à la campagne «  EcoGeste Lycées 2019 » sont expliqués sur le site https://www.lesediteursdeducation.com/les-dossiers-de-lassociation/operation-ecogeste-lycees-2019/ .

 

Veolia se chargera de transformer les anciens manuels scolaires en matières premières qui sera revendue à des papetiers. Veolia indique que tous les bénéfices tirés de ces transactions seront reversés à une association caritative.

 

Une autre alternative est d’envoyer les manuels scolaires dans des pays en défavorisés. Par exemple, une collecte de manuels scolaires est destinée à être envoyés en Afrique, plus précisément en République Démocratique du Congo. Une livraison comportant environ 100 000 manuels scolaires est prête grâce à la PEEP ( Fédération des Parents d’Elèves de l’Enseignement Public) et  aux dons de huit établissements scolaires. La RDC est très demandeuse de livre d’histoire-géographie, SVT, Physique-Chimie et mathématiques, entres autres.

 

Toutes ces actions ont le mérite de donner une continuité aux manuels scolaires et faire un petit geste pour la planète.

Commentaires
Il n'y a pas de commentaires pour le moment