Une société inclusive : définition

 

L’habitat est le poste le plus important pour l’épanouissement social d’un individu. Conscient des difficultés rencontrées par les personnes en situation de dépendance, le gouvernement dans le cadre de cette loi a, au sein de l’article 129 de la loi ELAN (évolution du logement, de l'aménagement et du numérique), créé un nouveau statut dédié aux personnes en situation de dépendance qu’il nomme « habitat inclusif ».  La création de ce régime est également présent dans le code de l’action sociale et des familles.

Il est destiné à aider les personnes en situation de handicap et les personnes âgées en perte d’autonomie.



L’habitat inclusif selon la loi ELAN

Il se défini comme un logement nu ou meublé loué dans le cadre d’une colocation faisant partie d’un ensemble immobilier et qui se caractérise par la présence de parties communes permettant de mener un projet de vie sociale partagée. Cet habitat inclusif est présent soit dans des logements à caractères sociaux ou des logements faisant office de foyers. L’aide au financement de cet habitat pour les personnes qui l’auront choisi prendra la forme d’un forfait.

 

Le but étant de pouvoir offrir un panel d’habitation et laisser le choix aux personnes en perte d’autonomie.

 

 

L’habitat inclusif selon le collectif inter-associatif

 

Ce collectif comprend l’APAJH, APF France Handicap, l'Arche en France, la Fabrik Autonomie Habitat, le GIHP, Simon de Cyrène, l'Unafam, l'Unapei et l'Uniopss.

La formation du collectif inter-associatif a pour but de soutenir l’application de la loi avec une réflexion au plus près du terrain.

Afin de faire entendre leurs propositions, l’Unapei a rédigé un manifeste avec comme propositions :

-Une offre qui doit être la plus variée possible et devant comprendre des propositions émanant de plusieurs acteurs :  des collectivités, des bailleurs privés ou sociaux, des associations et des établissements médico-sociaux.  

- Insister sur la notion de « qualification des besoins » doit être prise en compte. Il faut pouvoir en amont définir les souhaits et son projet de vie.

- La nécessité de rendre pleinement acteur la personne qui choisit l’habitat inclusif, il faut une  concertation du début jusqu’à l’aboutissement du projet avec la personne concernée.

 

 

Enfin, le collectif insiste sur l‘obligation que tous les acteurs de ce changement dont le secteur médico-social doit intervenir dans le sens de l’habitat inclusif.

 

 

 

Pour lire le manifeste dans son intégralité : http://www.unapei.org/publication/manifeste-habiter-ensemble-soi-cite/

 

Commentaires

Il n'y a pas de commentaires pour le moment