Afin de pallier le manque d’intervenants dans le milieu social, l’Etat a décidé de mettre au service des EPHAD des volontaires touchant le RSA.

Illustration de l'article ALPES MARITIMES : DES BENEFICIAIRES DU RSA EN SOUTIEN AUX EPHAD

 Le RSA et le chômage : des changements en cours

 

Il est important de faire un point sur la situation : le credo du gouvernement est la réinsertion rapide des bénéficiaires de ces aides dans le milieu professionnel.

Afin de favoriser le retour à l’emploi, différentes mesures ont été prises sur le plan législatif et sur le terrain.

  • Concernant le chômage

 Par exemple, à compter du 01 avril 2020, voici quelques mesures qui seront appliquées dans le cadre de la réforme de l’attribution du chômage :

-        le gouvernement ne souhaite plus qu’il soit possible de gagner plus en n’exerçant pas une activité professionnelle ;

-        Le plafonnement des indemnités chômage qui ne devront pas dépasser le salaire

         gagné.

  • Concernant le RSA

Pour les bénéficiaires du RSA, le principe est axé sur le fait d’effectuer une activité avec un quota d’heure à respecter.

A ce titre deux départements expérimentent des systèmes basés sur le volontariat : le Haut-Rhin et les Alpes Maritimes.

 

Le projet en Alpes-Maritimes

 A compter du 1er juillet 2019, avec l’élan du Président du département des Alpes Maritimes et le président de 1er la commission des finances du Département des Alpes-Maritimes, Eric Ciotti, il a été mis en place au sein de 10 EPHAD entre les villes de Cannes et Nice.

Le projet consistera à proposer aux bénéficiaires du RSA la possibilité d’un engagement basé sur le volontariat leur permettant de partager la vie au quotidien d’un EPHAD.

Il s’inscrit dans une démarche qui a été initiée par le département 

 

Quelles missions sur le terrain ?

 Les missions des volontaires seront essentiellement accès sur l’animation (atelier de lecture, jeux de sociétés …) et quelques sorties.

 

Les avantages :

-        Un emploi du temps aménagé : les individus volontaires devront consacrer 3 heures par jour et ce, 3 jours par semaine durant 2 mois ce qui leur permets de pouvoir se consacrer à leur projet personnel ;

-        Une indemnité forfaitaire de 120 euros au titre des dépenses engagées ;

-        Une possibilité de retrouver rapidement un emploi ;

 

D’un côté, il s’agit d’une réelle chance pour le secteur médico-social qui peine à recruter et de l’autre pour les volontaires qui peuvent avoir une belle opportunité d’emploi et de carrière.

Il faudra juste veiller à ce qu’il n’y ait jamais un aspect obligatoire car ce n’est peut-être pas le secteur le plus adapté.

Découvrir les offres pour les pros
Aladom

Professionnels du secteur

VISIBILITÉ, RÉFÉRENCEMENT, RECRUTEMENT,
DÉVELOPPEMENT CLIENTÈLE

découvrir les offres pour les pros
Commentaires
Il n'y a pas de commentaires pour le moment