Le calendrier de la concertation Grand Age

 

Ce projet a débuté en mai 2018 avec la mise en place d’une feuille de route afin de trouver des solutions à la problématique de la dépendance liée à l’âge puis, en juin 2018, le Président de la République a annoncé la mise en place d’une concertation nationale sur le grand âge et, enfin, d’octobre 2018 à février 2019, il a été mis en place de la « concertation grand âge ».

A l’issue de cette dernière, il y a eu la remise par DOMINIQUE LIBAULT, conseiller d’Etat, d’un rapport comprenant  175 propositions en vue de faire face à la dépendance.

 

Le déroulement

 

A la suite d’une concertation sur les différentes questions inhérentes à la dépendance avec les acteurs et professionnels concernés par ce qui est et va devenir un enjeu majeur dans les années à venir, Dominique Libault a rendu son rapport en date du le 28 mars 2019.

D’octobre 2018 à février 2019, la concertation « grand âge » a mis en place de nombreuses actions :

- 10 ateliers sur tous le territoire français,

-  5 forums dans différentes régions comme par exemple en Normandie avec le soutien de l’ARS, la Caisse d’Assurance retraite et santé au travail ;

- une consultation citoyenne ouverte d’octobre 2018 a décembre 2018 sur le site make.org et qui a recueilli 1,7 million de votes pour 414 000 participants,

 

- 100 rencontres bilatérales et des groupes d’expression de personnes âgées, professionnels et aidants. 

 

Un constat : Place à l’action !

 

Ce rapport fera émerger dix propositions parmi lesquelles :

-        Une baisse du reste à charge mensuel de 300 € en établissement pour les personnes modestes gagnant entre 1000 et 1600 € par mois

-        Un plan de rénovation de 3 milliards d’euros sur 10 ans pour les Ehpad et les résidences autonomie

-        L’indemnisation du congé de proche aidant et la négociation obligatoire dans les branches professionnelles pour mieux concilier sa vie professionnelle avec le rôle de proche aidant

-         La mobilisation renforcée du service civique et, demain, du service national universel, pour rompre l’isolement des personnes âgées et favoriser les liens intergénérationnels

 

Ce sondage à l’échelle nationale a offert au Gouvernement l’avis des citoyens qu’ils soient professionnels, aidants ou particuliers. Il s'inscrit dans l'objectif la rédaction du projet de loi dite « loi Grand Age et Indépendance ».

 

Pour en savoir en plus :

 

 

http://www.lcp.fr/la-politique-en-video/grand-age-dominique-libault-defend-son-plan-neuf-milliards-deuros

 

 

Commentaires

Il n'y a pas de commentaires pour le moment